Accueil » Actualité » Qualcomm annonce le Snapdragon AR2 Gen 1 pour les lunettes de réalité augmentée

Qualcomm annonce le Snapdragon AR2 Gen 1 pour les lunettes de réalité augmentée

Qualcomm vient d’annoncer le Snapdragon AR2 Gen 1, une plateforme dédiée aux lunettes de réalité augmentée. Elle est composée de plusieurs puces différentes pour révolutionner les lunettes AR et les projets en cours de développement chez Xiaomi, LG, Lenovo, Tencent, etc.

À l’occasion du Snapdragon Summit, Qualcomm a dévoilé le Snapdragon AR2 Gen 1. Ce n’est pas une puce à proprement parler, mais une plateforme dédiée aux lunettes de réalité augmentée. C’est en tout cas de cette manière que Qualcomm la décrit. Jusqu’à présent, Qualcomm se concentrait sur les plateformes Snapdragon XR1 et XR2. Celles-ci peuvent être utilisées à la fois pour la réalité augmentée et pour la réalité virtuelle.

Illustration de la plateforme Snapdragon AR2 Gen 1 pour les lunettes de réalité augmentée
Illustration de la plateforme Snapdragon AR2 Gen 1 pour les lunettes de réalité augmentée © Qualcomm

Le Snapdragon AR2 Gen 1 est donc la première plateforme pour les lunettes AR comme les Xiaomi Mijia Glasses Camera pour lesquelles une campagne de financement participatif a été lancée en Chine. Avec sa plateforme composée de plusieurs puces différentes, Qualcomm compte bien révolutionner les lunettes de réalité augmentée et proposer de nouvelles expériences à la frontière entre le monde réel et le métavers.

Le Snapdragon AR2 Gen 1 propose une « architecture de traitement distribué multi-puces » pour s’adapter à la forme des lunettes

D’un point de vue technique, le Snapdragon AR2 Gen 1 propose plusieurs technologies que les fabricants pourront intégrer dans leurs lunettes AR comme le Wi-Fi 7, la prise en charge de 9 caméras, un moteur d’accélération matérielle pour mieux suivre les mouvements, un accélérateur d’intelligence artificielle pour réduire la latence et éviter la sensation de nausée, etc. La puce principale de réalité augmentée qui prend en charge jusqu’à 9 caméras est gravée en 4 nm. Un coprocesseur sert à alimenter la fonctionnalité de suivi des yeux et l’authentification biométrique de l’iris. Celle-ci permet notamment de limiter la consommation d’énergie quand l’utilisateur ne regarde pas.

Illustration de la puce AR principale du AR2 Gen 1 dans une branche des lunettes
Illustration de la puce AR principale du AR2 Gen 1 dans une branche des lunettes © Qualcomm

Compte tenu des contraintes imposées par la forme des lunettes AR, Qualcomm a créé une « architecture de traitement distribué multi-puces ». Ainsi, tous les composants ne sont pas placés sur la même carte, mais répartis dans les lunettes. Par exemple, la puce AR se trouve dans une branche des lunettes tandis que l’autre branche accueille les composants pour la connectivité. D’ailleurs, Qualcomm a affirmé que l’AR2 consomme 50 % d’énergie en moins par rapport au XR2.

Enfin, plusieurs partenaires ont déjà signé avec Qualcomm pour se servir du Snapdragon AR2 Gen 1. Il y a LG, Lenovo, Xiaomi, OPPO, Tencent, TCL, Sharp, Niantic, etc. De son côté, Meta travaille aussi sur des lunettes de réalité augmentée dont le lancement prévu pour 2024 a été repoussé.

Source : Trusted Reviews