Accueil » Guide d'achat » Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Les smartplugs, appelées en français “prises connectées”, deviennent monnaie courante dans toute maison connectée qui se respecte. Ces prises électriques, qui peuvent communiquer en WiFi ou en Bluetooth, permettent le contrôle de vos appareils électriques et la maîtrise de vos consommations. Dans ce guide, nous avons sélectionné pour vous les meilleures prises connectées.

Lorsque l’on parle de domotique, on pense souvent à des objets connectés coûteux, que seuls quelques foyers aisés peuvent se permettre d’avoir dans leur Smart Home. Il existe pourtant des appareils à petit prix comme les prises électriques connectées, ou smartplugs, qui permettent à tous de profiter des avantages d’une maison connectée sans se ruiner.

Image 1 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Les prises connectées ne nécessitent en effet aucun équipement additionnel, à part votre smartphone et Internet, pour fonctionner. Elles vous permettent de couper ou d’ouvrir l’alimentation électrique de n’importe lequel de vos appareils, et ce, même à distance. Vous pouvez ainsi éteindre, allumer ou même programmer le fonctionnement de tous les appareils de votre maison armé seulement de votre smartphone.

Certaines prises connectées vont même encore plus loin et vous permettent de mesurer la consommation électrique de vos appareils. Vous pouvez ainsi voir quel appareil consomme trop et réaliser des économies importantes sur le long terme grâce à votre prise connectée qui sera vite rentabilisée.

Parmi les nombreux modèles sur le marché aujourd’hui, il est cependant difficile de faire le tri. Nous avons donc testé pour ce guide une sélection de prises connectées afin de vous indiquer les meilleures.

Quelles sont les meilleures prises connectées ?

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Awox Plug Plus

La plus pratique

29,90€ > Leroy-Merlin

ON AIME
✅ La possibilité de choisir entre WiFi et Bluetooth
✅ La compatibilité Alexa et Google Home
✅ L’application complète
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de notification en cas de dépassement de consommation
❌ L’impossibilité d’accéder au paramétrage complet via WiFi
❌ L’intensité max de 10 A seulement

La prise Plug Plus d’Awox se caractérise par sa connexion Wifi et/ou Bluetooth. La finalité ? Le Wifi et la box Internet servent de relais pour le pilotage hors domicile d’autres produits Awox compatibles Bluetooth Mesh, comme les LEDs Smartlight Mesh de la même marque. Notre essai a été concluant. Ce smartplug fait donc office de mini-passerelle domotique, d’autant plus que l’application mobile prend en charge les passerelles Hue de Philips. La compatibilité Alexa et Google Home est aussi au menu, soit dit en passant. Pour le reste, l’application est bien garnie : programmation, simulation de présence avec variation aléatoire, mesure de la consommation énergétique instantanée et cumulée par jour, semaine, mois, en kWh ou en euros (le prix du kWh est modifiable). Point de notification en cas de dépassement de consommation, mais ce n’est pas une lacune majeure. L’impossibilité d’accéder au paramétrage complet via Wifi est un peu plus regrettable, car il est parfois utile de pouvoir régler la programmation hors de chez soi par exemple. Enfin, le Plug Plus tolère une intensité maximale de 10 ampères, ce qui suffit pour alimenter du petit et moyen électroménager ou des équipements audiovisuels, mais pas plus (lave-linge…). A ce prix, on ne peut pas tout avoir.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Konyks Priska+

Le meilleur rapport qualité/prix

18,42€ > Amazon

ON AIME
✅ Le design compact
✅ L’intensité max de 16 ampères
✅ L’interrupteur manuel de dérogation sur la face avant
✅ L’application mobile qui peut contrôler d’autres produits
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de notification en cas de dépassement de consommation

La Priska+ se révèle compacte et tolère des intensités jusqu’à 16 ampères, caractéristiques intéressantes. Autre bon point, l’interrupteur manuel de dérogation, placé sur la face avant, reste assez accessible, même si la prise est branchée au ras d’une plinthe. Il s’agit par ailleurs d’une prise Wifi : elle peut être contrôlée de l’extérieur si besoin et opère avec des services tiers, tels que IFTTT. L’application mobile, tout en étant agréable, a l’avantage de fédérer d’autres produits de la marque (dont la LED Antalya). La création de mini-scénarios domotiques est donc à la clé. Sont disponibles, outre le classique «on/off », la programmation et la consultation de la consommation énergétique, au jour et au mois. Régler une notification en cas de dépassement d’une limite de consommation fixée est toutefois impossible, malgré les multiples options (et IFTTT ne propose pas encore cette règle). Quoi qu’il en soit, Priska+ est un très bon smartplug.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Philips Hue Smart Plug

29.99€ > Fnac

ON AIME
✅ Le design compact
✅ La double connexion Bluetooth/Zigbee
✅ L’intégration au système Hue
ON N’AIME PAS
❌ Le nombre trop réduit de fonctions

A l’image du Plug Plus d’Awox, cette prise signée Philips (maintenant Signify) se signale par sa double possibilité de connexion : via Bluetooth, pour un contrôle direct à partir du smartphone, ou via Zigbee, le protocole de la passerelle Hue. Ses autres caractéristiques sont plus basiques (intensité de 10 A) et ses fonctions aussi : par Bluetooth, on a juste droit au On/Off. Grâce à la passerelle, c’est un peu mieux – contrôle distant ou vocal – mais on reste sur sa faim. A ce prix, on peut trouver mieux. A réserver aux fans de Hue…

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Amazon Smart Plug

24,99€ > Amazon

ON AIME
✅ L’intégration Alexa
ON N’AIME PAS
❌ L’application Alexa pesante
❌ L’intensité max de 10 A seulement

Ce Smart Plug est le premier objet connecté à vocation domotique commercialisé par Amazon sous sa propre marque. Et il se révèle assez banal. Les fonctions, à l’instar des caractéristiques techniques (10 ampères au maximum), sont en effet limitées. Ainsi l’application mobile Alexa, par ailleurs assez pesante, propose-t-elle d’allumer/éteindre la prise (à la main ou à la voix), de la programmer, après création d’une routine, et éventuellement de la lier à d’autres objets connectés compatible avec l’écosystème Alexa. Point de mesure de consommation énergétique, cependant. A moins d’être féru d’Alexa, il est donc difficile de se laisser convaincre, alors que la concurrence fait mieux à un prix moindre.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

BeeWi Smart Plug (BBP200)

29.99€ > eBay

ON AIME
✅ L’intensité max de 16 A
✅ Le capteur de température et le détecteur de mouvement intégrés
✅ L’application bien réalisée
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de suivi de la consommation

Comme Awox, BeeWi a fait le choix du Bluetooth. A la différence près qu’il est possible d’installer ici une passerelle optionnelle (49,9 €) autorisant un contrôle distant. C’est une prise au gabarit imposant mais en partie justifié par l’équipement, qui comprend une sonde de température et un détecteur de mouvement. Ce qui signifie que l’application, plutôt bien réalisée par ailleurs, permet d’actionner la prise en fonction d’un mouvement ou d’une température. Elle propose aussi l’histogramme de ces données pendant les dernières 24 heures. Dommage qu’il manque le suivi de la consommation énergétique, réservé à un autre smartplug de la marque. BeeWi est désormais propriété du groupe HBF et associée à la marque Otio.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Edimax SP-1101W

39.95€ > LDLC

ON AIME
✅ L’intensité max de 16 A
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de suivi de consommation
❌ Les approximations de l’application

Ce smartplug ajoute au minimum syndical – mise en service/arrêt, programmation – des notifications par email qui signalent quand la prise est mise en service et quand elle s’arrête. Surveiller l’utilisation de tel ou tel équipement asservi est un usage possible. Etre averti d’une panne de courant ne l’est pas, et c’est dommage. Il manque également la mesure et le suivi de consommation électrique, réservés au modèle SP-2101W. Quant à l’application, on constate comme chez les concurrents plusieurs approximations linguistiques, pour rester poli, signe d’une finition insuffisante.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Trendnet THA-101

38.99€ > Rakuten

ON AIME
✅ Le répéteur Wifi intégré
✅ L’accès à la consommation instantanée
ON N’AIME PAS
❌ L’application trop confuse
❌ L’intensité max de 13 A seulement

Ce smartplug est l’un des plus onéreux en vertu de sa fonction annexe de répéteur Wifi. Le guide d’installation détaillant en français la procédure pour iOS/Android est un autre complément bienvenu. Et c’est heureux, parce que Trendnet n’a pas jugé nécessaire de traduire l’application. Un grand merci de la part des non-anglophones. Cette application, soit dit en passant, est très éloignée des canons esthétiques actuels, et les fonctions sont basiques. La simplicité est un vœu pieu pour autant : programmer le fonctionnement de la prise impose de paramétrer deux évènements, un pour la mise en service, un pour l’arrêt. Trendnet peut et doit mieux faire.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Konyks Priska Mini

17.37€ > Amazon

ON AIME
✅ La compacité
✅ L’application plaisante
✅ La compatibilité Google Home/Alexa/IFTTT
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de suivi de la consommation ❌ L’intensité limitée à 10 A

La Priska Mini est la petite sœur de la Priska+ du même fabricant, le terme «Mini » n’étant pas anodin : ce smartplug Wifi se fait très discret une fois inséré dans une prise. Cette compacité s’accompagne de contreparties, à savoir une intensité moindre (10 A), ce qui suffit toutefois pour la plupart des appareils électriques, et l’absence d’une fonction de mesure énergétique. Pour le reste, la Priska Mini bénéficie de la même application mobile, plutôt plaisante, qui permet de programmer le fonctionnement de la prise et de l’intégrer à des mini-scénarios domotiques, impliquant d’autres produits de la marque ou des équipements tiers, via IFTTT. Le bilan est satisfaisant.

Image 3 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Konyks Priska+ Mini

19.79€ > Amazon

ON AIME
✅ La compacité et l’intensité max de 16 A
✅ L’application complète et plaisante
✅ La mesure de la consommation énergétique
ON N’AIME PAS
❌ La consommation instantanée parfois défaillante

Konyks continue de décliner sa gamme Priska. Voici donc la Priska+ Mini, aussi compacte que la Priska Mini, mais dont le signe «+» indique la prise en charge d’une intensité maximale de 16 A. Comme ses cousines, cette prise communique en Wifi et profite d’une application mobile plutôt agréable et complète : programmation, minuterie, création de scénarios s’enclenchant sous certaines conditions (météo, géolocalisation, etc)… On apprécie également la mesure de la consommation électrique, cumulée sur le mois ou instantanée (même si cette dernière refuse parfois de s’afficher, curieusement), ainsi que l’ajout de notifications SMS (à partir de 2,50 € pour un forfait de 30 jours). Autre bon point : la compatibilité Alexa/Google Home et IFTTT. Un bon smartplug, sans conteste.


Un smartplug, ça sert à quoi ?

Accessible dans l’application mobile, la première fonction, triviale, consiste à activer ou désactiver la prise (« On/Off »), et donc à allumer ou à éteindre l’appareil ou les appareils électriques raccordés. Cette fonction est parfois programmable : le smartplug n’est actif que dans les plages horaires définies par l’utilisateur et délivre une alimentation électrique aux appareils asservis. Il s’agit d’allumer automatiquement la cafetière tous les matins ou d’interdire à un enfant de regarder la télévision tard le soir. Les usages potentiels sont nombreux.

Certes, des prises électriques à programmation mécanique ou électronique font la même chose depuis longtemps. En outre, elles sont 5 à 10 fois moins onéreuses. Mais ces smartplugs sont plus complets. Prenons le modèle de BeeWi, par exemple. Il peut déclencher l’alimentation électrique en fonction d’un mouvement pour baliser un couloir la nuit, ou de la température pour allumer un convecteur électrique. Le modèle de Trendnet, quant à lui, sert en supplément de répéteur Wifi.

Image 20 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Autre fonction complémentaire intéressante (quand elle est proposée) : la mesure de la consommation électrique. Celle-ci est exprimée en kilowatt-heure, voire en euros à l’aide d’une table de conversion. Quand on est à la recherche d’économies d’énergie, c’est un moyen de prendre conscience de la consommation de certains appareils et de la réduire, quand c’est possible (difficile de mettre en pause le réfrigérateur). Et même de changer l’appareil en question si la consommation est jugée trop élevée ou anormale.

Il est à noter que toutes ces prises sont équipées d’un interrupteur de dérogation, situé sur le dessus ou sur le côté. Il suffit d’appuyer dessus pour activer ou désactiver la prise, sans faire appel au smartphone. Certaines prises sont également munies de ports USB et peuvent servir à charger un smartphone.

Une remarque au passage : si ces prises ressemblent parfois à des modules CPL, il n’en est rien, car aucune n’emploie le CPL. Elles ne font pas barrage au CPL non plus, si jamais vous branchez un module CPL par dessus.

Pour finir, des multiprises connectées Wifi, à l’instar de la DSP-W245 de D-Link, ont fait leur apparition. L’objectif et le principe de fonctionnement sont semblables à ceux d’un smartplug à prise unique : programmation, mesure énergétique, intégration dans un scénario domotique, etc. Une multiprise a pour avantage évident de pouvoir alimenter et contrôler autant d’appareils qu’il y a de prises (de trois à six selon les modèles). A contrario, elle est un peu plus onéreuse, certains modèles coûtant plus de 100 €.

Comment ces prises communiquent-elles ?

Les prises électriques que nous avons sélectionnées s’appuient sur des standards de communications qualifiés d’universels, à savoir le Bluetooth ou le Wifi. Elles fonctionnent avec n’importe quel smartphone et/ou box/routeur Internet (avec Wifi activé, cela va de soi). Il existe cependant des smartplugs qui exploitent des protocoles domotiques tels que Z-Wave ou Zigbee (le smartplug d’Osram par exemple). Ils nécessitent alors une passerelle ou une centrale qui fait partie d’un kit ou d’un système domotique spécifique.

Le Bluetooth est le plus simple à mettre en œuvre (voir plus loin). A contrario, la prise ne peut pas être pilotée à distance, car elle doit être à proximité du smartphone qui la commande. Avec son Smart Plug, BeeWi fait toutefois exception et commercialise un module Bluetooth optionnel qui, une fois raccordé à la box Internet, autorise le contrôle hors du domicile. Les prises compatibles Wifi, quant à elles, peuvent d’emblée être pilotées à distance, via Wifi ou 3G/4G.

Le modèle Plug Plus d’Awox est un cas à part qui combine le Wifi et le Bluetooth : il se commande localement ou à distance. Surtout, il peut servir de passerelle pour piloter à distance des ampoules Smartlight de la même marque, via le protocole Bluetooth Mesh.

Dans le même registre, le Smart Plug de Philips Hue (désormais Signify) offre une connexion Bluetooth, ce qui fait qu’il est pilotable à partir d’un smartphone, et le Zigbee. Ce protocole lui permet de communiquer avec la passerelle Zigbee fournie avec les LED Hue de la même marque. Cette passerelle étant reliée à Internet, le contrôle distant est envisageable.

Est-ce compliqué à installer ?

La méthode d’installation est classique et s’appuie sur une application mobile iOS/Android (seule la prise de BeeWi prend en charge Windows Phone). Une fois la prise branchée, elle émet son propre signal Bluetooth ou Wifi, c’est selon, et est détectée par l’application. Signalons avant de poursuivre que ce sont toutes des prises d’intérieur, qui ne sont pas préparées à affronter l’humidité ou la pluie. Konyks et Thomson commercialisent toutefois des prises prévues pour fonctionner à l’extérieur, Pluviose et Plug-O respectivement. La première est créditée d’un indice de protection IP55 et la seconde IP44.

Le cas du Bluetooth est le plus simple : la connexion est quasi-immédiate et ne requiert pas de mot de passe. La tâche se complique avec le Wifi. Première étape : connecter l’application au réseau Wifi du smartplug, moyennant parfois un mot de passe, ceci afin que le smartplug soit identifié. 

Image 21 : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

La prise Priska+ de Konyks procède quant à elle à l’envoi d’un code par email qui valide l’opération. Seconde étape : «rediriger» ce smartplug vers le réseau Wifi domestique et entrer la clé de chiffrement, à moins d’utiliser le bouton WPS (Wifi Protected Setup) s’il existe et si votre box/routeur est compatible. C’est ici que ça coince parfois. Dans des environnements perturbés, car traversés par une multitude de réseaux Wifi – situation typique des appartements –, certains smartplugs ont éprouvé lors de nos tests des difficultés à se connecter. Il faut insister. Une alternative consiste à raccourcir la clé de chiffrement et à la débarrasser de tout caractère spécial.

Quels sont les appareils électriques compatibles ?

Ces prises se branchent sur des prises femelles de type E/F, la mise à la terre étant relayée par une broche ou deux ergots. Les plus performantes supportent une charge maximale de 16 ampères. Ce qui correspond à une puissance d’environ 3500 watts à une tension avoisinant les 220 volts. C’est une intensité adaptée à n’importe quel appareil informatique, audiovisuel ou électroménager, y compris un convecteur électrique, un four ou un lave-linge. Exception notable : la plaque de cuisson à énergie électrique, à induction notamment, livrée normalement sans prise moulée (qui nécessite donc le montage d’une prise spécifique) et qui se raccorde à un circuit de 32 ampères.

Que se passe-t-il en cas de coupure de courant ?

Qu’une panne électrique survienne ou que vous débranchiez le smartplug, ce n’est pas la peine de recommencer l’installation. Vos réglages, en particulier la programmation, sont conservés.

Quelles sont les évolutions vers le « smart home » ?

Un tel smartplug peut aussi devenir une pièce d’un système d’automatismes plus vaste, autrement dit un mini «smart home». BeeWi, Konyks et D-Link ont développé d’autres produits communicants (détecteurs de présence, LED,etc.), capables d’interagir avec une prise électrique intelligente.

L’ensemble permet de créer des règles et des actions, c’est-à-dire des scénarios pour reprendre un élément de langage du monde de la domotique. Exemple : si un mouvement est détecté, activer la prise à laquelle est branchée une lampe. De manière générale, les prises Wifi, comme tout autre objet connecté, sont aujourd’hui capables de s’interfacer avec des services comme IFTTT et les assistants à commande vocale de Google et Amazon.