Accueil » Guide d'achat » Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Il existe désormais des sonnettes connectées. A quoi servent-elles ? Comment choisir entre les différents modèles ? Pour vous aider dans votre quête de la meilleure sonnette connectée, nous en avons testé plusieurs afin de sélectionner les plus intéressantes.

Image 1 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Située à l’entrée de la maison, la sonnette est importante, bien qu’on y pense rarement. A tel point qu’elle existe aujourd’hui en version connectée : en plus d’une caméra, d’un micro et d’un haut-parleur, elle bénéficie d’une connexion Internet. Dès lors, elle se révèle plus pratique qu’un simple interphone vidéo (ou visiophone), car l’écran du smartphone remplace le traditionnel écran intérieur : vous pouvez répondre à un visiteur, même quand vous n’êtes pas chez vous.

Sonnettes connectées : les dernières actus

On attend de tester l’Arlo Essential Wire-Free Video Doorbell. Déjà disponible pour 199€, elle fonctionne sur batterie avec une autonomie de 3 à 6 mois (en fonction de la fréquence d’utilisation). C’est la première sonnette connectée sans fil de la marque.

En attendant, on peut se réjouir de la sortie de la nouvelle sonnette connectée Ring. La filiale d’Amazon a annoncé ce nouveau modèle fin janvier 2021 et, sur le papier, cette nouvelle sonnette connectée à de quoi plaire. Annoncée à seulement 59€, la Ring Video Doorbell Wired est présentée comme « la plus petite sonnette raccordée » de la gamme Ring. Elle propose la vidéo en HD 1080p, la vision nocturne, un audio bidirectionnel, la personnalisation des zones de détection et la possibilité de communiquer avec les visiteurs via son smartphone. Avec autant de fonctionnalités pour un prix aussi abordable, difficile de résister à l’appel. Elle est disponible depuis mai 2021.

En février 2021, la filiale d’Amazon a créé la surprise en sortant également un tout nouveau modèle filaire haut de gamme de sonnette connectée : la Ring Video Doorbell Pro 2. Très intéressante, elle propose de nombreuses fonctionnalités inédites comme la détection de mouvement 3D, la vue aérienne, la vidéo HD en plan moyen ou encore la qualité de vidéo en HD 1536p. Filaire, elle ne nécessite cependant que peu d’installation. Elle est disponible à l’achat pour 249€. On attend de la tester pour vous en dire plus sur ses qualités.
En parallèle, en avril 2021, la firme d’Amazon a annoncé la sortie de la Video Doorbell 4 disponible à partir de 199€. Elle peut filmer en 1080p et propose notamment le Pre-Roll en couleur qui permet un aperçu vidéo des 4s précédant les événements.

Quelle est la meilleure sonnette connectée ?

Image 3 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Arlo Video Doorbell

190€ > CDiscount

ON AIME
✅ La sirène intégrée et la détection de mouvement
✅ Les appels via le protocole SIP
ON N’AIME PAS
❌ La qualité médiocre des images de nuit

Cette sonnette propose un format d’image atypique (1535×1536 pixels), une sirène, la détection de mouvement et aussi des appels via le protocole SIP. La qualité vidéo de nuit n’est hélas pas au rendez-vous. Une version fonctionnant sur batterie (wire free) est également disponible.

Image 3 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Ring Video Doorbell

127,75€ > Darty

ON AIME
✅ Le prix abordable
✅ Le fonctionnement possible sur batterie
ON N’AIME PAS
❌ La qualité de la vidéo limitée à 720p

C’est le modèle le plus abordable dans la catalogue de Ring, qui a le principal avantage de pouvoir fonctionner sur batterie. En contrepartie, la qualité vidéo est limitée au 720p.

Image 3 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Netatmo Sonnette Vidéo Intelligente

299,99€ > Fnac

ON AIME
✅ L’application mobile agréable
✅ L’enregistrement au choix (microSD, FTP…)
ON N’AIME PAS
❌ La qualité vidéo un peu décevante

La sonnette de Netatmo profite d’une application mobile agréable, d’une carte mémoire pour stocker les vidéos et d’un capteur Full HD. Mais la qualité vidéo n’est pas aussi bonne qu’espérée.

ON AIME
✅ La compacité
✅ La qualité d’image (1600×1200 pixels)
ON N’AIME PAS
❌ Le recours à une bonne connexion WiFi

La sonnette Hello, en plus d’être compacte et assez discrète, se distingue surtout par sa qualité d’image (1600×1200 pixels). Mais attention, une bonne connexion Wifi est requise.

ON AIME
✅ La solidité
✅ Les équipements (écran et sirène)
✅ L’option 4G
ON N’AIME PAS
❌ Le prix élevé

Cette interphone est une véritable platine de rue, métallisée et robuste, pourvue d’un bel équipement, dont un écran et une sirène. On apprécie l’option 4G, la commande de portail ou encore le gardiennage via Axa.

Image 3 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Philips WelcomeEye Link

168,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Le fonctionnement sur batterie
✅ L’enregistrement sur carte SD
✅ La possibilité de commander un portillon/portail
ON N’AIME PAS
❌ L’application mobile peu agréable

Cette sonnette de marque Philips dispose d’un capteur 1080p, d’une carte mémoire pour stocker les vidéos, d’une batterie et d’une connexion Wifi. La possibilité de commander un portillon ou un portail est un plus.


Comment ça s’installe ?

On rencontre deux cas de figure, selon qu’une sonnette soit déjà en place ou non. Dans le premier cas, le plus courant, la sonnette «intelligente» est conçue pour remplacer la sonnette actuelle et pour être alimentée par le câblage électrique existant, qui relie le tableau électrique, la sonnette et le carillon. La première précaution consiste à vérifier que la tension électrique fournie est adéquate.

Par exemple, Ring recommande un transformateur de 8-24 volts (normalement déjà dans le tableau électrique), pour le fonctionnement des modèles Video Doorbell (2e et 3e génération), et fournit un transformateur 24 volts pour le modèle Video Doorbell Pro, plus exigeant. Une diode doit également être installée dans le carillon si celui-ci est de type électronique.

Dans la situation où il n’y a pas de sonnette et de câblage électrique, deux solutions sont envisageables : procéder à des travaux de rénovation, ce qui n’est pas le plus simple, ou opter pour une sonnette capable de fonctionner sur batterie, comme les Video Doorbell de Ring, la Video Doorbell d’Arlo ou la WelcomeEye Link de Philips. La batterie, amovible, offre une autonomie de six à huit mois. Le Chime, un carillon Wifi se branchant sur une prise électrique, peut compléter l’installation d’une sonnette Ring si besoin. Philips propose aussi cette option.

Image 14 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?
Le Chime Pro de Ring est la fois un carillon et un répéteur Wifi – Crédit : Ring

La qualité du réseau Wifi à l’endroit où est posée la sonnette est une autre problématique, qui contraint parfois à installer un répéteur Wifi, pour améliorer la portée du signal. L’Ethernet, filaire, est l’alternative choisie par Ring pour le Video Doorbell Elite. Enfin, l’interphone Hi) de Fenotek peut communiquer via le réseau 4G, moyennant abonnement (à partir de 72 €/an).

Le montage d’une sonnette s’avère parfois complexe, donc, et pourrait rebuter les bricoleurs du dimanche. Un installateur professionnel peut s’en charger.

Peut-on enregistrer les visages des visiteurs ?

Outre la consultation en direct du flux audio/vidéo en provenance de la sonnette, généralisée et gratuite, des formules d’enregistrement dans le cloud, payantes, sont disponibles chez Ring, Arlo et Nest notamment. L’enregistrement est réalisé en continu ou conditionné à un évènement (mouvement, appui sur le bouton de la sonnette…). Des fonctions supplémentaires sont généralement incluses, à l’instar de la reconnaissance des visages chez Nest. La sonnette de Netatmo stocke les vidéos sur carte mémoire microSD (8 Go inclus) ou peut les transmettre à un dossier Dropbox ou un serveur FTP. La sonnette de Philips est livrée avec une carte microSD de 32 Go.

Peut-on ouvrir la porte ?

L’interphone Hi) fait office de platine de rue et, à ce titre, est muni de contacts secs pour piloter une gâche électrique ou l’ouverture d’un portail. A la suite d’accords conclus entre Fenotek et Nuki, Somfy, The Keys et Danalock, cet équipement est capable d’interagir, via Bluetooth ou une API cloud-to-cloud, avec une serrure connectée. Cas d’usage intéressant : autoriser l’accès à son domicile, même quand on est absent, à l’aide d’un QR Code transmis sur le smartphone du livreur, du réparateur, etc. Ring a également mis en place un partenariat avec Nuki : quand un visiteur sonne, on peut ouvrir la serrure Nuki à partir de l’application mobile de Ring. La WelcomeEye de Philips permet également de commander un portail ou un portillon.

Image 15 : Sonnettes connectées : comment choisir ? Laquelle acheter ?
Daniel Pelcat Photographe

Peut-on s’en servir comme caméra de surveillance ?

Ce n’est pas la principale utilité. Mais le détecteur de mouvement intégré est paramétrable de manière à transmettre une alerte si quelqu’un se présente sur le pas de la porte à une heure indue. L’interphone Hi) comporte en supplément une sirène, à déclencher manuellement, si l’on observe un individu louche devant chez soi. Fenotek a signé un partenariat avec Axa et propose en option la levée de doute, voire le gardiennage si un cambriolage a été commis. Une sirène équipe également la sonnette d’Arlo.

Ça marche dans les appartements ?

Ces interphones se destinent en priorité aux habitations individuelles, comme un pavillon. Pour équiper les appartements, Ring a repris a son compte un concept ancien avec le Ring Door View Cam : c’est une caméra-sonnette Wifi qui remplace le judas de la porte. La fonction de masquage (ou création de zones privées) permet d’occulter les portes des autres appartements, si celles-ci sont dans le champ de vision.