Accueil » Actualité » STALKER 2 : les développeurs dévoilent une déchirante vidéo de leur quotidien en Ukraine

STALKER 2 : les développeurs dévoilent une déchirante vidéo de leur quotidien en Ukraine

S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl est le futur jeu vidéo développé et édité par le studio ukrainien GSC Game World, prévu sur PC Windows et Xbox Series. Les employés viennent de dévoiler une déchirante vidéo de leur quotidien sur place à Kiev, où certains sont restés pour prendre les armes et défendre leur pays de l’invasion Russe.

Le quotidien des développeurs de STALKER 2 en Ukraine © GSC Game World
Le quotidien des développeurs de STALKER 2 en Ukraine © GSC Game World

Les développeurs de S.T.A.L.K.E.R 2 sont basés au studio GSC Game World, situé à Kiev, en Ukraine. Un endroit particulièrement dangereux, en plein cœur de la guerre qui oppose le pays à la Russie. Si certains employés ont pu s’échapper en République tchèque, d’autres sont restés sur place. Le studio vient de dévoiler une vidéo qui documente la réalité déchirante de leur quotidien.

En Ukraine, le terrible quotidien des développeurs de S.T.A.L.K.E.R 2

En 2018, le studio GSC Game World annonçait qu’il travaillait sur la suite tant attendue de S.T.A.L.K.E.R. À ce moment-là, le jeu devait être lancé en décembre 2021, avec une disponibilité en exclusivité sur le Xbox Game Pass. Mais ça, c’était avant la guerre en Ukraine : le jeu aura finalement été reporté à la fin de l’année 2022, avant d’être repoussé en 2023.

Cela s’explique en grande partie par le fait que le studio a évidemment dû faire ses valises et déménager. Une majeure partie des employés du studio ont été transférés en République tchèque pour continuer à travailler dans un bureau nouvellement créé. Mais si certains ont pu s’échapper, d’autres sont restés sur place, en pleine guerre.

À lire : S.T.A.L.K.E.R. 2 : des NFT mis aux enchères pour devenir un « métahumain » dans le jeu

Comme une majeure partie de leurs concitoyens, la plupart des développeurs du studio ont dû prendre les armes pour aider à riposter contre la Russie. Entre deux salves de tirs et d’obus, ils travaillent comme ils peuvent pour continuer à développer leur projet. D’autres n’ont pas pu documenter leurs expériences en raison de problèmes évidents de sécurité.

Cette vidéo, déchirante, est un rappel tragique que la plupart des Ukrainiens se sont retrouvés de force à participer à une guerre qu’ils ne voulaient pas. Pour rappel, GSC Game World avait récemment publié une nouvelle bande-annonce pour S.T.A.L.K.E.R 2, à découvrir ici.