Accueil » Actualité » Tesla : l’Autopilot détecte désormais les panneaux de limitation de vitesse

Tesla : l’Autopilot détecte désormais les panneaux de limitation de vitesse

Les véhicules électriques de Tesla bénéficient d’une nouvelle fonctionnalité qui améliorera leur capacité à identifier les panneaux de signalisation. Le constructeur automobile a publié une nouvelle mise à jour du pilote automatique qui, entre autres, lui permet de détecter les panneaux de limitation de vitesse à l’aide des caméras du véhicule.

La mise à jour 2020.36 est en cours de déploiement dans les voitures Tesla. Celle-ci apporte des nouveautés intéressantes.

Image 1 : Tesla : l'Autopilot détecte désormais les panneaux de limitation de vitesse
Crédit : Tesla

Un nouveau mode de contrôle des limites de vitesse a été mis en place. Jusqu’à présent, les voitures électriques de Tesla informaient les conducteurs de la vitesse autorisée en fonction des relevés du système de navigation et des cartes routières disponibles. Le nouveau système utilise maintenant les caméras embarquées du véhicule. Celles-ci peuvent lire les informations des panneaux de limitation de vitesse au bord des routes. Cette mise à jour était très attendue depuis son annonce par Elon Musk au mois de mai.

Cette fonction est particulièrement utile sur les petites routes de campagnes ou sur les nouvelles routes, où les limitations de vitesse ne sont pas forcément à jour. En cas de travaux, les voitures Tesla pourront également s’adapter à la nouvelle limitation de vitesse temporaire de la zone. C’est un pas de plus vers la conduite entièrement autonome, qu’Elon Musk veut apporter d’ici 4 à 8 semaines. Si le conducteur a activé le régulateur de vitesse ou le pilote automatique, il vous suffit de toucher le symbole du panneau de vitesse sur l’écran principal pour ajuster votre vitesse.

D’autres nouvelles fonctionnalités sont également de la partie

En effet, la fonction « Green Traffic Light Chime » a été ajoutée. À l’aide d’un signal sonore, la voiture avertit le conducteur qu’un feu vert s’allume à un feu de circulation à côté duquel la voiture s’est arrêtée.

Pour l’instant, on ne sait pas si ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles uniquement aux États-Unis. On peut néanmoins s’attendre à ce que les Tesla européennes soient également capables de reconnaître les limitations de vitesse.

Source : electrek