Accueil » Test » Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Pour son premier lancement de l’année, Realme ajoute à sa nouvelle série 9 un modèle « Pro+ » qui embarque un appareil photo d’exception. Le reste de l’équipement se montre-t-il à la hauteur ?

Image 2 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
9/10

Realme 9 Pro+

Un champion de la photo

On aime
  • Les photos réussies, impressionnantes la nuit
  • L’écran Super Amoled 6,4 pouces
  • Le rafraîchissement adaptatif à 90 Hz
  • Le design compact et élégant
  • L’autonomie correcte
  • La charge (presque) ultra rapide
  • Le prix agressif
  • La présence d’une prise jack
On n’aime pas
  • L’absence d’emplacement microSD
  • Le processeur de moyenne puissance
  • L’ultra grand-angle perfectible
Verdict :

Avec son nouveau 9 Pro+, Realme frappe fort. Ce nouveau smartphone offre une qualité en photo, plus particulièrement de nuit, à faire pâlir d’envie certains de ses concurrents. Certes, on aurait apprécié en objectifs secondaires un ultra grand-angle plus performant et surtout la présence d’un téléobjectif, mais à ce niveau de prix, il y a tout de même de quoi être bluffé. Surtout que le design et le reste de l’équipement se montrent à la hauteur avec un écran Super Amoled à 90 Hz de qualité ainsi qu’une autonomie satisfaisante avec charge rapide. Seul ombre au tableau, le processeur un peu juste pour les gamers exigeants.

Cette année, la nouvelle gamme Série 9 de Realme s’enrichit d’un nouveau membre qui s’associe au Realme 9 Pro pour offrir sur le segment milieu de gamme le meilleur de la marque en matière de technologies mobiles. Baptisé Realme 9 Pro+, ce modèle vient tout juste d’être dévoilé et, s’il partage quelques éléments de style avec son frère le 9 Pro, il offre des caractéristiques supplémentaires alléchantes comme son écran Amoled, un capteur photo principal reconnu pour ses performances ou encore la charge ultra rapide.

Image 3 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Le Realme 9 Pro+ est livré avec une coque de protection et un chargeur rapide 60 W USB type-C.

Décliné en trois lumineux coloris – noir minuit, vert aurore (notre modèle de test) et bleu aube, aux nuances changeantes sous les rayons du soleil, le Realme 9 Pro+ est commercialisé en deux versions 6/128 Go ou 8/256 Go pour respectivement 379,99 ou 429,99 euros. En dépit de ce tarif raisonnable, ce mobile est compatible avec les nouveaux réseaux 5G. Il fonctionne de plus avec la dernière version de l’OS de Google, Android 12, et l’interface maison Realme UI 3.0 qui apporte son lot de nouveautés.  Nous l’avons testé quelques jours pour savoir si ce smartphone méritait le détour en photo.

A lire > Quels sont les meilleurs smartphones à acheter (Android, iOS) ?

Realme 9 Pro+ : les principaux points positifs

Realme est une marque encore jeune sur le marché français, mais elle commence déjà à s’imposer comme l’une des plus redoutables en termes de smartphones au bon rapport qualité-prix. Son dernier-né ne manque pas d’atouts. Voici ceux qui nous semblent les plus importants.

1. Un pro de la photo même la nuit

Realme propose sur son 9 Pro+ un capteur photo prestigieux, le Sony IMX766 de 50 mégapixels, qui a déjà fait ses preuves sur des smartphones bien plus coûteux et réputés en photo tel l’Oppo Find X3 Pro. Il équipera d’ailleurs aussi les futurs Xiaomi 12 et sselon certaines rumeurs l’Oppo Find X5 Pro. À ce capteur de grande taille, capable d’engranger plus de lumière que de coutume, Realme a ajouté une double stabilisation, optique pour les photos et électronique pour les vidéos et un moteur de réduction de bruit nourri à l’IA. De quoi doper l’objectif grand-angle principal qui ouvre à f/1.8.

Image 4 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Realme 9 Pro+
Image 5 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Huawei P30 Pro
Image 6 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Realme 9 Pro+ mode nuit
Image 7 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Huawei P30 Pro cliché nocturne

Realme 9 Pro+ vs Huawei P30 Pro : le smartphone de Realme n’a pas à rougir de ses performances que ce soit sans le support du mode nuit (en haut) ou avec, ce dernier se contentant d’éclairer la scène

Image 8 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
En ultra grand-angle, les photos nocturnes sont beaucoup plus sombres et bruitées.

De ces choix résulte une qualité photo assez incroyable de nuit pour ce niveau de prix, sans même faire appel au mode dédié qui a même tendance à un peu trop éclairer les scènes pour un résultat moins naturel. mais tout sera affaire de goût.

Image 9 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
A contre-jour, le HDR permet de redonner un peu de couleur aux feuilles de l’arbre.

Et bien sûr les photos diurnes sont tout aussi excellentes, avec une grande richesse de détails et des couleurs éclatantes avec le support du HDR. Des modes ont été ajoutés par Realme pour réussir des prises de vues compliquées pour les amateurs, sur des objets en mouvement ou avec des temps de pause allongés.

Image 10 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Image 11 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Image 12 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Ce capteur principal permet aussi de réaliser des portraits de bonne qualité, avec des sujets assez correctement détourés et un effet bokeh ajustable. L’appareil filme jusqu’en 4K, avec la possibilité d’ajouter de nombreux effets.

2. Un écran mis en valeur par un design élégant

L’écran Full HD+ Super Amoled de 6,4 pouces n’est pas le plus lumineux du marché, mais il assure dans tous les modes d’affichage au moins 450 à 500 nits, ce qui s’avère suffisant pour un usage en extérieur. Le mode par défaut (Vive) offre des couleurs relativement fidèles. Ceux qui placent la barre haut sur ce point pourront opter pour le mode Naturel qui lors de nos mesures à livré un Delta E de 1.8. Difficile de faire beaucoup mieux en matière de colorimétrie.

Image 13 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Grâce à des bordures relativement fines (sauf au bas du smartphone) et à un discret poinçon, cette belle surface d’affichage aux noirs profonds est parfaitement mise en valeur. La prise en main est agréable, facilitée par la compacité et la légèreté du boîtier (un peu moins de 8 mm d’épaisseur pour 182 grammes). Cet écran cache également un capteur d’empreintes optique qui fonctionne très bien.  C’est non seulement peu fréquent à moins de 400 euros, mais il offre en plus de la fonction de sécurité une fonction de santé qui permet de mesurer son pouls. Original.

Image 14 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Enfin, la dalle bénéficie d’un rafraîchissement adaptatif à 90 Hz qui lui assure une fluidité d’image satisfaisante, tout en préservant l’autonomie puisque l’appareil rebascule automatiquement en 60 Hz quand le 90 Hz n’est pas nécessaire.

3. Une fonction de charge (presque) ultra rapide

Le processeur Mediatek qui fait tourner le smartphone n’est pas le plus puissant qui soit, comme on le verra plus tard, mais il présente le mérite d’être peu énergivore. La grosse batterie de 4500 mAh du Realme 9 Pro+ suffit donc largement à lui faire passer le cap de la journée d’autonomie. En lecture vidéo streaming, écran réglé au maximum de sa capacité, le smartphone a tenu 11h. C’est moins qu’un Xiaomi Redmi Note 11 récemment testé, mais il y a tout de même beaucoup plus de puissance sous le capot du Realme.

Image 15 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

En plus de sa batterie haute capacité, le Realme 9 Pro+ bénéficie d’une fonction de charge supposée être ultra rapide. Il est fourni à cet effet d’un gros adaptateur 60 W. Realme promet une récupération de 50% en 15 min et de 100% en 30 min. Dans le premier cas, le pari est presque tenu avec une batterie rechargée à 45%. Il nous a, en revanche fallu près de 50 min pour atteindre les 100 %. On est déçu, mais cela reste tout de même très rapide.

Realme 9 Pro+ : les principaux points négatifs

Le dernier-né de Realme est bourré de qualités, mais à l’heure de bilan, on lui trouve forcément quelques défauts avec lesquels il faudra composer. Voici ce qui nous a déplu sur cet appareil.

1. Son processeur ne cible pas les gamers exigeants

Grâce à son processeur Mediatek Dimensity 920, le Realme est compatible Wi-Fi 6 et 5G. Pour ceux qui disposent du forfait 5G adéquat (riche en data), c’est la possibilité de télécharger des jeux en très haut débit, sous réserve d’être dans une zone couverte. Relativement récente (2021), cette puce est gravée en 6nm, mais sans être ridicule, elle soutient difficilement la comparaison avec le nouveau Snapdragon 8 Gen 1, par exemple, qui règne sur le monde Android.

Image 16 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Même accompagné des 8 confortables Go de Ram de notre modèle de test (qu’on peut booster de 2 à 5 Go de mémoire vive virtuelle supplémentaires), ce Dimensity n’offre pas la puissance de feu des processeurs haut de gamme du moment, y compris ceux de Mediatek. Rien qui empêche de jouer, mais ce ne sera pas avec la même qualité de graphisme. On soulignera tout de même sur ce Dimensity la stabilité et l’absence de chauffe, l’ensemble assurant une autonomie très satisfaisante en jeu.

2. Absence de port microSD : mieux vaut mettre le prix

Avec sa qualité photo-vidéo remarquable, vous n’aurez qu’une envie : mitrailler et filmer à tout va. De plus, le smartphone fonctionnant au quart de tour, aidé par un OS de toute dernière génération, vous aurez envie d’installer vos applications préférées et d’en découvrir de nouvelles. Une configuration en 128 Go peut donc se montrer juste, d’autant plus que l’appareil ne dispose malheureusement pas de slot microSD pour étendre la mémoire. Mieux vaudra miser sur la version 256 Go… pour une cinquantaine d’euros supplémentaires.

Image 17 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Pas d’emplacement pour carte microSD sur le Realme 9 pro+, mais au moins une prise jack.

3. Un ultra grand-angle un peu décevant

L’excellence en photo du Realme 9 Pro+ cache une petite faiblesse du côté des capteurs dorsaux secondaires. L’ultra grand-angle associé à un capteur 8 mégapixels remplit sa mission à peu près correctement de jour avec un manque de détails passable, mais se montre un peu à la peine dès que la lumière vient à manquer. Et si le mode nuit éclaircit les scènes, l’absence de détails est encore plus frappante.

Image 18 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Grand-angle
Image 19 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Ultra grand-angle
Image 20 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable
Image 21 : Test Realme 9 Pro+ : un as de la photo à prix imbattable

Le mode ultra macro offre des résultats assez aléatoires. A gauche, la photo est relativement nette, à droite elle est beaucoup plus bruitée.

Le capteur macro de 2 mégapixels reste pour sa part un peu anecdotique, capable du meilleur comme du pire (si la lumière est trop basse ou si le sujet n’est pas totalement immobile). D’une manière générale, les photos de ce type sont souvent très bruitées, comme sur celle de droite. Sur l’écran du smartphone, cela peut passer mais pas question d’agrandir le cliché.