Accueil » Test » Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré

Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré

Le Find X3 Pro est le smartphone très haut de gamme d’Oppo pour 2021. Lancé 50 € moins cher que son prédécesseur, il gagne cependant en puissance avec le Snapdragon 888 et en fonctionnalités (poke le microscope) et étrenne un tout nouveau design.

Image 2 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
9/10

Oppo Find X3 Pro

1149€ > Boulanger
On aime
  • Le design tout simplement splendide
  • Les performances ahurissantes du Snapdragon 888
  • Un écran 120 Hz dynamique très bien calibré (mode doux)
  • Le mode microscope <3
  • ColorOS qui s'améliore encore
  • La charge sans fil (enfin) disponible
  • L'un des meilleurs photophones de 2021
On n’aime pas
  • Zoom optique limité au x2 et x20 en numérique
  • Un peu trop de puissance ? (ça chauffe !)
  • L'autonomie limitée
  • Le rendu sonore moins bon que celui du Find X2 Pro
Verdict :

Oppo ne s’est pas endormi sur ses lauriers. Si le Find X2 Pro améliorait notamment sa partie logicielle et offrait de belles prestations, en faisant le smartphone de la maturité d’Oppo, le Find X3 Pro continue d’ajuster quelques réglages avec une proposition qui semble plus cohérente avec les besoins du marché. On note en premier lieu l’énorme effort consenti sur le design. On a véritablement un bel objet. L’écran Amoled a été amélioré depuis l’an dernier. Il offre un mode doux exemplaire pour qui veut un rendu naturel. Côté performances, c’est énormissime. Le Snapdragon 888 envoie du lourd, et y va parfois un peu trop fort. En effet, le Find X3 Pro n’a pas de refroidissement dimensionné pour absorber toute la puissance du processeur de Qualcomm. Néanmoins, c’est agréable de savoir qu’on en a sous le pied. À côté de cela, c’est aussi l’autonomie qui souffre de ce surplus de puissance. D’aucuns diront que la recharge par induction est un bon ajout. À choisir avec le zoom optique x5 qui a disparu, c’est à chacun de se faire son avis. De notre côté, on salue la toujours excellente charge rapide. Enfin, notre coup de coeur va à l’innovante fonction microscope qui permet de voir l’infiniment petit avec un grossissement allant jusqu’à x60. Une option encore jamais vue sur un smartphone et terriblement efficace/addictive. Certes, c’est totalement gadget, mais donc indispensable.

plus

Mise à jour du 17 juin 2020 : depuis sa sortie, le Find X3 Pro a reçu quelques mises à jour. Nous l’utilisons au quotidien depuis sa sortie. Cela nous a permis de faire des tests photo complémentaires. Et il s’avère que le smartphone d’Oppo s’est grandement amélioré. De quoi remonter sa note d’un demi-point.

En outre, notre ressenti se voit confirmer par les résultats obtenus par DXOMark. Le laboratoire a octroyé 132 points à la partie photo du X3 Pro, contre 126 pour le Find X2 Pro. Une performance qui le place au-dessus des iPhone 12 et 12 Pro. Seuls lui résistent encore les P40 et Mate 40 de Huawei ainsi que les Mi 10 Ultra et Mi 11 Ultra de Xiaomi. Définitivement, le Find X3 Pro est l’un des meilleurs photophones de 2021.


Article originel du 11 mars 2021

En 2020, Oppo nous offrait le Find X2 Pro, le smartphone de la maturité avions-nous pu constater. Malgré ses reliquats de défauts comme une autonomie moyenne, l’absence de recharge sans fil et un design plutôt encombrant, on tenait un appareil capable de hisser Oppo sur le ring des grands, celui des Galaxy S20 de Samsung ou des P40 de Huawei.

Un an plus tard, le Find X3 Pro prend la relève. Oppo met à jour sa plateforme en embarquant un Snapdragon 888, le nouveau mastodonte de Qualcomm. Ce processeur très énervé devrait faire des étincelles sur ce modèle haut de gamme. La taille n’est quant à elle pas réduite. Amateurs de petites diagonales, passez votre chemin. Côté photo, on perd le zoom au profit d’un microscope. Intéressant ou non ? Nous avons passé les derniers jours en compagnie du Find X3 Pro, voici notre avis.

Image 3 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Prix et disponibilité

Présenté le 11 mars 2021, le Find X3 Pro sera lancé officiellement le 30 mars. Il sera disponible en deux coloris : bleu mat ou noir brillant. Son prix sera de 1149 €. C’est 50 € de moins que le Find X2 Pro lors de son lancement il y a un an. Pourtant, Oppo assure ne pas avoir rogné sur les performances de son appareil. Sur le papier il est plus fin, plus léger, offre des meilleures prestations, notamment un Snapdragon 888, et une batterie plus imposante aussi. Au rayon des manques, on note la disparition du zoom optique x5 et de moitié de l’espace de stockage. Oui pour 50 € de moins que son prédécesseur, le Find X3 Pro ne vient qu’avec 256 Go de mémoire. Un sacrifice que justifie Oppo. D’après les études qu’ils ont compulsées, seuls 2% des consommateurs utilisent plus de 200 Go à la fin de vie d’un smartphone. Une donnée qu’ils ont donc prise en compte pour réduire ici les coûts.

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?

Face au Find X3 Pro, on trouve notamment le Galaxy S21 Ultra de Samsung, l’iPhone 12 Pro et bientôt le OnePlus 9 Pro. Des smartphones qui sont souvent au coude à coude chaque année côté performances. Reste à chercher dans le smartphone d’Oppo ce qu’il propose de différenciant.

Find X3 Pro, le design impossible

De l’aveu d’Oppo, le Find X3 Pro, c’était le design impossible. Et il est vrai que son dos n’est à nul autre pareil. Alors que la plupart des smartphones découpent leurs coques autour de leurs protubérants capteurs photo, la marque chinoise a fait le choix d’épouser les siens. Le résultat est un design monocoque, pourrait-on dire. Le module photo semble tenter de s’extirper de la coque, un peu à la manière du visage de la jaquette de Gabriel Knight 2 The Beast Within.

Image 4 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Pour ce faire, les ingénieurs d’Oppo ont dû rivaliser d’ingéniosité. Plus de 100 essais ont été nécessaires pour atteindre ce rendu, soit cinq fois plus que pour un autre smartphone. Coup de chance pour Oppo, le rendu final en valait la peine. On se retrouve avec un smartphone très bien fini, agréable à l’oeil et surtout qui ne souffre peu ou pas de l’effet culbuto généré par un module photo souvent trop encombrant. S’il était efficace, le design du Find X2 Pro fait parent pauvre à côté.

Le Find X3 Pro ne s’arrête pas là. Il est aussi plus fin et plus léger que son prédécesseur. 163,6 x 74 x 8,26 mm contre 165,2 x 74,4 x 8,8 mm pour la version céramique du Find X2 Pro. Ce n’est pas énorme, mais on le sent tout de même à la prise en main, surtout la finesse de l’ensemble. La sensation est bonne.

Image 5 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro et Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

La disposition des éléments à l’intérieur du smartphone demeure toutefois perfectible. On a un léger déséquilibre sur la partie haute, plus lourde. Sans doute la faute du module photo. Un aspect que l’on n’avait pas avec le Find X2 Pro. Le point de basculement y était plus juste. Pourtant, côté poids, Oppo a aussi fait des efforts. Son smartphone très haut de gamme passe sous la barre des 200 g, 193 g exactement contre 218 g pour le X2 Pro en version céramique (200 g en faux cuir).

Image 6 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro et Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Comme évoqué précédemment, le Find X3 Pro est disponible en deux finitions : noir et bleu. Si les deux offrent un dos en verre (pour la charge sans fil notamment), le bleu est un verre dépoli alors que le noir est un verre brillant, classique. Ce dernier accroche toutes les traces de doigts et a la fâcheuse tendance à glisser entre les doigts. Des expériences que l’on n’a pas avec la version bleue.

À l’avant on a aussi une dalle en verre pour protéger l’écran. Oppo n’est en revanche pas à jour sur cette protection et se contente du Gorilla Glass 5 de Corning. Si c’est un verre de bonne qualité, il date tout de même de 2016 et a connu deux évolutions depuis, dont le récent Victus étrenné par les Galaxy Note 20 de Samsung. Pour renforcer sa protection en verre, Oppo applique comme à son habitude un film de protection. S’il peut se décoller au fil des mois, il a le mérite d’exister d’origine. Sur le Find X3 Pro, on pourra pinailler sur le détourage trop grossier du capteur avant.

Image 7 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Sur son pourtour, le nouveau smartphone d’Oppo offre une finition brillante de la même teinte que le reste. Les boutons sont toujours au nombre de trois et toujours aux mêmes endroits : volume à gauche, Power à droite. Seules les antennes ont un peu bougé. Et contrairement à Asus qui a remis un minijack sur son Rog Phone 5, Oppo s’en tient au Bluetooth pour l’audio.

Find X3 Pro : un écran parfait

Comme l’an dernier, Oppo a fait le choix d’une dalle de 6,7 pouces. Un affichage grande taille qui permet de profiter pleinement des contenus actuels. Un régal notamment avec les services de streaming comme Disney+ ou Netflix, mais aussi en jeu. La définition est quant à elle revue à la hausse. On passe de 3168 x 1440 pixels à 3216 x 1440 pixels. Un tout petit gain accordé par le taux d’occupation de l’écran qui a été encore maximisé avec 92,7% de la face avant occupée par l’affichage. À noter que le capteur photo avant est toujours placé en haut à gauche. À l’usage, en mode portrait, il s’oublie facilement lorsque l’on regarde une vidéo, par exemple.

Image 8 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le taux de rafraîchissement de la dalle Amoled reste de son côté à 120 Hz. C’est d’ailleurs amplement suffisant. Seuls les joueurs chevronnés pourront réclamer plus, mais ils ne sont pas la cible du X3 Pro. Comparé au X2 Pro, ce qui change c’est la manière dont est géré ce rafraîchissement. Comme ses concurrents, Oppo facilite désormais la vie à l’utilisateur en optant pour un mode dynamique. Aussi, plus besoin de choisir entre 60, 90 ou 120 Hz, le smartphone cale lui-même sa fréquence en fonction du contenu affiché, et ce de 10 à 120 Hz. Un petit système qui permet d’optimiser l’autonomie puisque l’on n’aura pas de 120 Hz en regardant des photos, par exemple.

Venons-en à la qualité du rendu d’image à proprement parler. Comme à l’accoutumée, nous avons soumis le Find X3 Pro aux tests de notre sonde X-Rite i1 Display Pro+. Oppo propose quatre modes de colorimétrie : vive, doux, cinématique et éclatant, et tous ne se valent pas. Évacuons déjà le contraste, lui est parfait dans tous les modes. La raison est simple, on a affaire à une dalle Amoled qui par définition offre un contraste infini. Le noir est noir, point.

Image 9 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Pour la luminosité maximale, on tourne autour de 500 nits pour chaque réglage. Ce n’est pas autant que les 600 nits d’un S21, mais c’est tout de même largement suffisant pour une utilisation confortable en plein soleil.

C’est sur la colorimétrie que ça se gâte. Seul le mode doux nous donne entière satisfaction avec un DeltaE moyen mesuré à 2. Pour référence, dès que l’on passe sous la barre des 3, l’oeil humain est trompé. On a donc une colorimétrie juste dans ce mode. Pour ergoter, on peut préciser que quatre teintes s’envolent un peu trop : les bleus, verts et le jaune vif, mais rien ne paraît à l’oeil. Si vous voulez un rendu naturel des couleurs, c’est le mode doux qu’il faut choisir.

C’est plus compliqué avec les autres modes. Le mode vif booste quelques teintes pastel, mais aussi le rouge vif pour un rendu plus pétant. Ça peut être intéressant pour des vidéos YouTube ou du jeu vidéo, les couleurs se détachant mieux. Le mode cinématique observe un comportement quasi identique, normal les deux modes couvrent l’espace de couleur DCI-P3. Reste le mode éclatant qui fait décoller une bonne partie des teintes. Le rendu est plus éclatant comme son nom l’indique, plus fluo aussi.

ViveDouxCinématiqueEclatant
DeltaE moyen3,623,74,2
Température (°K)7270649164947437
Données écran de l’Oppo Find X3 Pro

Côté température, c’est le mode cinématique qui est le plus proche des 6500°K qui fixent le blanc de la lumière du jour. Néanmoins, il est au coude-à-coude avec le mode doux qui avait jusque-là notre préférence. Les deux autres modes sont bien au-delà des 7000°K, un rendu moins naturel et plus froid.

Au bilan, la dalle du Find X3 Pro est tout de même une bonne surprise. Son mode doux est idéal pour un rendu naturel et juste. Là, Oppo fait mieux qu’avec son Find X2 Pro auquel on avait reproché une température des couleurs trop chaudes, notamment. Et si l’on réservera le mode éclatant aux démos en magasin, les modes vif et cinématique peuvent très bien fonctionner pour qui cherche un rendu plus flatteur sans trop dénaturer le rendu global. Bref, un écran réussi.

La surcouche ColorOS s’améliore encore

ColorOS, c’est la surcouche d’Oppo, celle qui vient s’ajouter sur le système Android de Google. Si vous souhaitez une expérience dite stock, il faut prendre un Pixel. Cependant, Oppo ne bouscule pas trop les codes de la firme de Mountain View. La version 7 de ColorOS corrigeait beaucoup de soucis, notamment des problèmes de traduction, smartphone chinois oblige. En 2021, Oppo affiche clairement sa volonté de conquête du monde et notamment du marché d’Europe de l’Ouest.

Pour l’occasion, ColorOS passe en version 11, 11.2 pour être exact à l’heure ou ces lignes sont écrites. Un saut de génération de 7 à 11 qui répond à un désir de cohérence. En effet, ColorOS 11 s’ajoute à Android 11. Plus évident.

Avec ColorOS 11, Oppo continue de corriger les défauts de jeunesse de sa surcouche. Deux points nous ont sauté aux yeux. Tout d’abord, on a enfin droit à Google Discover. Jusqu’alors, on n’avait qu’un centre de notifications à paramétrer sur le volet à gauche de l’écran d’accueil. Désormais, Oppo s’est mis au diapason du reste du marché en intégrant Google Discover, l’outil d’actualités de Google. Un très bon point.

Image 10 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Google Discover arrive sur le Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

L’autre manque que comble ColorOS 11, c’est l’accès rapide à l’appareil photo. Plus besoin d’allumer l’écran pour parvenir à l’application photo. Un double clic sur le bouton volume bas fait office de raccourci matériel. De quoi prendre une photo sur le vif, ou presque, il reste un temps d’attente. De plus cette fonction n’est disponible que si l’écran est éteint. On aurait préféré qu’Oppo suive l’exemple de Google sur ce coup en plaçant ce raccourci sur le bouton Power. Une idée pour le Find X4 Pro.

Un petit bonus pourrait être l’accès aux profils. Oppo permettait déjà de créer des profils différents, pour deux utilisateurs par exemple ou pour des espaces perso et pro séparés. S’il l’on ne pouvait jusqu’alors switcher que via le volet de notifications, il est désormais possible de gagner du temps en attribuant chaque espace à une empreinte différente. Un accès simplifié très bien trouvé.

Image 11 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo ColorOS 11

Oppo a aussi ajouté un espace de lancement rapide. Il vient en complément de la barre latérale intelligente. En glissant vers le haut depuis le capteur d’empreinte, on déverrouille l’appareil en faisant apparaître jusqu’à cinq applications en demi-cercle pour un accès rapide. Petit bémol, si la reconnaissance faciale est activée, cette option est inopérante.

Image 12 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo ColorOS 11

Pour le reste, ColorOS 11 propose toujours une foule de réglages de personnalisations, tant au niveau des transitions, qu’en termes de taille et de formes d’icônes. La navigation par gestes est aussi de la partie pour ne perdre aucun utilisateur. On notera l’apparition de fond d’écran personnalisé pour le mode « Always-On Display », soit l’affichage toujours actif. Il est possible de créer ici des arabesques colorées de formes et teintes différentes, un bon espace de défoulement créatif.

Toujours pas de reconnaissance faciale 3D sur ce Find X3 Pro

On pourrait reprendre le texte de notre test du Find X2 Pro. Oppo propose toujours quatre systèmes de déverrouillage : code, symbole, empreinte ou reconnaissance faciale. Cette dernière est toujours diablement efficace, surtout lorsqu’elle est couplée à un accès automatique à l’écran d’accueil. Cependant, elle n’est que 2D. Côté sécurité ce n’est donc absolument pas la panacée. Précisons que cet élément nécessite au moins que l’utilisateur ait les yeux ouverts pour fonctionner. S’il le souhaite, toujours est-il, puisqu’une option permet de désactiver cet aspect. Ajoutons enfin que le Find X3 Pro est Covid-friendly, à savoir que sa reconnaissance faciale fonctionne même avec un masque.

Pour le capteur biométrique, rien de nouveau. Il est toujours sous l’écran et toujours fonctionnel.

Une partie sonore en recul

Oppo appuie bien sûr cet aspect, son Find X3 Pro est compatible Dolby Atmos. On a un rendu sonore tournoyant qui immerge l’utilisateur. Deux profils sont proposés, chacun subdivisé en quatre modes, soit en fonction d’un scénario ou d’un environnement. Le mode intelligent permet d’adapter automatiquement le comportement du Dolby au contenu visionné/écouté. À l’usage, ça fonctionne plutôt bien, mais il faut être assez proche de l’écran pour profiter d’un effet surround convaincant.

Image 13 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Les profils Dolby Atmos de l’Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Mais on déchante un peu quand on compare le rendu du X3 Pro à celui du Find X2 Pro. En effet, le son rendu par le X2 Pro est beaucoup plus immersif. Les graves sont plus appuyées, la spatialisation bien meilleure. En définitive, on y retrouve plus l’effet cinéma escompté. Le X3 Pro semble reculer sur ce point. Pour quelles raisons ? Oppo a réduit les dimensions de son smartphone, ça peut être une cause. Les haut-parleurs ont peut-être été réduits. Mais ce qui est certain c’est qu’en compressant l’épaisseur, Oppo a réduit l’effet caisse de résonance, ce qui peut entraîner un manque de chaleur, d’amplitude du son.

Find X3 Pro : des performances trop radicales

N’y allons pas par quatre chemins, le Find X3 Pro est un monstre de puissance. C’est simple, il possède le processeur le plus rapide du marché : un Snapdragon 888. Ultra performant, il est flanqué ici de 12 Go de mémoire vive en LPDDR5 et 256 Go de stockage en UFS 3.1, de quoi assurer des scores de premier ordre.

Le tour des benchmarks confirme nos estimations. Nous avons effectué nos tests en 120 Hz avec une définition réglée en automatique, le schéma le plus probant pour un utilisateur classique. Le X3 Pro est au coude-à-coude avec les Galaxy S21 de Samsung chez Geekbench avec 931 points en single core. Il passe même en tête du classement global en multicore avec 3392 points. Sur 3DMark Wild Life, c’est 5744 points qui sont récoltés. Il caracole également en tête, à côté des Galaxy S21.

On a juste une baisse sur PCMark où il n’enregistre qu’un peu plus de 10000 points. C’est peu ou prou la même chose que le Find X2 Pro et son Snapdragon 865. Une curiosité qui nous permet d’évoquer le Snapdragon 888. Le processeur principal de celui-ci n’est pas beaucoup plus rapide que celui du 865, d’où les résultats proches sous PCMark. En effet, la différence se joue sur la puce graphique, l’Adreno 660 étant quatre fois plus véloce que son prédécesseur, l’Adreno 650.

Image 14 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Genshin Impact sur Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le Find X3 Pro est donc sans surprise l’un des smartphones les plus puissants du marché. Une bête de course c’est bien, mais ça peut aussi produire un mauvais effet kiss cool. La puissance n’est rien seule. C’est un ensemble qui doit fonctionner harmonieusement. Et le Find X3 Pro n’a peut-être pas le meilleur des design pour cela. Si Asus et ses Rog Phone l’ont bien compris en ajoutant un ventilateur notamment, le smartphone d’Oppo se contente de chauffer lorsqu’il est sollicité. En jeu, si l’on active le mode Compétition qui utilise toute la puissance de l’appareil, la partie jouxtant le module photo se met rapidement à brûler les doigts. C’est l’emplacement du processeur.

Et ce n’est pas sans conséquence. Lors d’un stress test, nous nous sommes aperçus qu’à partir de 47°C, le Find X3 Pro coupait net ses performances. Un clapet de sécurité qui est atteint en environ 15 minutes de jeu à pleine puissance. Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que l’on se retrouve avec un escargot. Les performances restent de bonne tenue, même sur Genshin Impact l’un des jeux les plus gourmands du Play Store. Bilan, autant être prévenu d’avance, s’il est puissant, le Find X3 Pro l’est peut-être un peu trop.

Le mode microscope, l’idée innovante du Find X3 Pro

C’est une fonction que l’on n’avait jamais vu sur un smartphone. OnePlus avait bien réussi à faire parler de lui avec son capteur qui voyait à travers les objets. C’est au tour d’Oppo de proposer une fonction innovante avec un microscope. Le quatrième objectif du Find X3 Pro est un microscope capable de grossir en x30 ou x60. Il s’utilise à moins de 3 mm de la zone ciblée. Difficile d’inspecter un insecte vivant de la sorte, mais on s’amuse rapidement à passer ce microscope de poche un peu partout.

Image 15 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Les leds d’un écran avec le microscope du Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Lorsque le mode est activé, le capteur de 3 mégapixels s’auréole d’un halo lumineux pour éclairer au maximum la petite scène. On peut grâce à lui voir les leds d’un écran, la granulosité de l’aluminium ou encore la trame d’un pull en laine. C’est fascinant et ça fonctionne parfaitement. Bien entendu, ce n’est pas un argument majeur, mais ce microscope est véritablement le petit plus de ce Find X3 Pro. On en viendrait presque à oublier qu’il en a perdu son zoom x60.

Image 16 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Mode microscope du Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 17 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Mode microscope du Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 18 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Mode microscope du Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Un rendu photo détaillé, mais une colorimétrie fausse

Oppo a joliment intégré le module photo du Find X3 Pro. Il change également de forme au passage. Finie la barre droite intégrant les capteurs du X2 Pro. Ici, c’est plus conventionnel avec un design rectangulaire. Le Find X3 Pro compte quatre capteurs sur sa face arrière. C’est autant que sur son prédécesseur et pourtant Oppo a quelque modifié leur utilisation.

En effet, la marque chinoise a décidé de supprimer son zoom optique x5. Un capteur qui permettait de monter en hybride jusqu’à x10 et en numérique jusqu’à x60. Une option que nous avions appréciée sur le Find X2 Pro, notamment pour son rendu plutôt élogieux en zoom maximal. En supprimant ce bloc, Oppo a gagné de la place dans son appareil, lui permettant notamment de réduire ses dimensions et donner plus de largeur à la batterie. Côté zoom, on est donc réduit à un x2 en optique, x5 en hybride et jusqu’à x20 en numérique sur un capteur de 13 mégapixels ouvrant à f/2.4.

Image 19 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

À côté de lui, on trouve deux capteurs Sony IMX766 de 50 mégapixels chacun. Les deux possèdent les mêmes caractéristiques à deux détails près : l’un est grand-angle et l’autre ultra grand-angle et leurs ouvertures diffèrent (f/1.8 contre f/2.2). Le capteur ultra grand-angle fait également office de capteur macro. Enfin, comme on a pu le voir juste avant, Oppo innove avec un objectif microscope.

Pour ce test, nous avons comparé le rendu photo du Find X3 Pro avec celui du Find X2 Pro, mais aussi celui du Mate 40 Pro de Huawei, considéré comme l’un des meilleurs photophones du marché.

En colorimétrie, le capteur principal du Find X3 Pro donne des résultats inégaux. Une chose est sûre, il booste beaucoup trop la luminosité. On le voit notamment sur cette photo de rue. L’image est trop éclairée comparée à la réalité que rendent plus fidèlement les Find X2 Pro et Mate 40 Pro, ce dernier ayant l’avantage. En revanche, on ne peut nier que le contraste est bien rendu.

Image 20 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 21 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 22 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Sur des clichés personnels, les visages s’en retrouvent même grillés par le soleil avec des photos en extérieur. Et cette abondance de luminosité porte préjudice à la justesse des couleurs. Cette photo d’un panneau d’impasse met en évidence une teinte trop froide sur le Find X3 Pro. Le bleu et le rouge sont bien trop éclatants.

Image 23 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro / Oppo Find X2 Pro / Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le constat est le même avec l’ultra grand-angle. L’image est beaucoup trop froide. En revanche, ce mode a été amélioré sur son traitement des bordures. Habituellement, il est sujet aux déformations. Une imperfection corrigée sur le Find X3 Pro. On peut le voir ici sur la roue arrière de la voiture de droite. Elle est légèrement déformée sur le Find X2 Pro et parfaitement ronde sur le X3 Pro et le Mate 40 Pro.

Image 24 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 25 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 26 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le Find X3 Pro exacerbe les détails. Ce plan de jacinthes met bien en évidence cet aspect. Les nervures de l’arbuste paraissent nettement, le grain de la terre également. Néanmoins, c’est un rendu spécifique. Certains préféreront une photo plus lissée.

Image 27 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 28 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 29 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En mode portrait, le Mate 40 Pro est largement devant avec une justesse des couleurs et un très bon détourage. Le Find X3 Pro rogne sur certaines parties qui ne devraient pas être floutées. Le bokeh est surtout plus prononcé. Et on a toujours ce mauvais rendu des couleurs. Non, l’herbe n’est pas fluo.

Mode portrait

Image 30 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 31 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 32 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En contre-jour, le Find X3 Pro se débrouille le mieux comparé à ses congénères. On a une image nette alors que les deux autres laissent comme un voile embuer la photo.

Image 33 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro / Oppo Find X2 Pro / Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Mode macro

Le mode macro du Find X3 Pro est quant à lui de bonne tenue. Le sujet est précis, détaillé. Seul le jaune est plus naturel sur le Find X2 Pro.

Image 34 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 35 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 36 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le Find X3 Pro côté zoom

Concernant le zoom, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Si l’on n’a pas ici un rendu trop froid, on perd rapidement en précision. En x2 tout va bien. En x5, on ne lit plus les plaques d’immatriculation (cf. la Toyota de gauche). Idem en X10. En x20, on a plus un amas de pixels qu’autre chose.

Image 37 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro (zoom x2) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 38 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro (zoom x2) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 39 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro (zoom x2) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 40 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro (zoom x5) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 41 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro (zoom x5) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 42 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro (zoom x5) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 43 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro (zoom x20) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 44 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro (zoom x20) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 45 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro (zoom x20) – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le Find X3 Pro en mode nuit

Sur le mode nuit, le Find X3 Pro offre un rendu satisfaisant. On note sur le cliché suivant que la colorimétrie générale est plus en phase avec la réalité que les deux autres. Le piqué est bon, on pourrait juste regretté la gestion des points lumineux trop intenses qui laissent des halos visibles.

Image 46 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 47 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 48 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En intérieur, sur une scène proche, le X3 Pro rend plus de bruit que les X2 Pro ou le Mate 40 Pro. En revanche, c’est aussi lui qui offre de nuit les couleurs les plus fidèles. La tonalité du mur, par exemple, est parfaitement respectée. De son côté, le Mate 40 Pro est plus fin dans son rendu, mais bouche aussi les noirs, perdant en détails.

Image 49 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 50 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X2 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 51 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Huawei Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Les selfies avec le Find X3 Pro

A l’avant, le Find X3 Pro arbore un capteur de 32 Mpx. Son rendu est de bonne facture. Il respecte bien les couleurs, mais mériterait d’être plus doux avec l’arrière-plan qui manque un peu de peps ou pourrait être mieux défini, comme sur le Mate 40 Pro.

Image 52 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro / Find X2 Pro / Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En selfie nocturne, le Find X3 Pro se débrouille, mais ce n’est pas son fort. Le crâne est ici un composé d’aplats disgrâcieux, par exemple. Mais on a une lumière mesurée, contrairement au smartphone de Huawei qui a tendance à griller l’image par endroits. Le X2 Pro est dans les choux avec une tonalité verte en filigrane.

Image 53 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Oppo Find X3 Pro / Find X2 Pro / Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Charge très rapide, autonomie limitée

C’est le nerf de la guerre : l’autonomie. Bien qu’il ait réduit l’épaisseur et la largeur de son smartphone haut de gamme, Oppo a tout de même réussi à y insérer un peu plus de batterie. Merci à la disparition du zoom optique x5 qui a libéré de la place. On atteint donc 4500 mAh sur le Find X3 Pro. A l’usage, il faut reconnaître que le Snapdragon 888 consomme énormément. En utilisant le Find X3 Pro en tant que téléphone principal, nous sommes parvenus à un peu moins d’une journée et demie. Au bout d’une journée, il ne nous restait plus que 35% d’autonomie sur une tranche allant de 7h du matin à minuit environ. Un usage classique en a été fait avec du mail, de la messagerie, des réseaux sociaux, de la navigation Internet et quelques vidéos YouTube et Disney+. Pas de jeu donc.

Image 54 : Test Oppo Find X3 Pro : notre avis sur le premier smartphone avec microscope intégré
Le SuperVooc, l’arme secrète du Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Si l’on se met à jouer, la batterie peut se mettre à fondre comme neige au soleil. Sur Genshin Impact, c’est deux heures de jeux de 100% à 0% d’autonomie si l’on met le smartphone en mode compétition avec les graphismes en très élevés et le 60 fps activé. Pour un résultat plus raisonnable, on passe en moyen avec le 30 fps activé. Là, le Find X3 Pro tient 4 heures.

Si l’autonomie vous fait tiquer, que vous avez absolument besoin de deux jours pleins, sachez que le Find X3 Pro a une arme secrète : sa recharge rapide. Le Super Vooc est une charge à 60 Watts qui permet de regagner toute son autonomie en 35 minutes, résultat testé et approuvé.

Ajoutons enfin qu’Oppo a cédé aux critiques faites à l’encontre du Find X2 Pro qui ne proposait pas de charge par induction. Son successeur en est donc pourvu. Il s’agit d’une charge rapide à 30 Watts qui, moins efficiente que celle sur secteur, peut s’avérer pratique.