Accueil » Actualité » The Walking Dead : 25 ans plus tard, tuer des zombies est un crime

The Walking Dead : 25 ans plus tard, tuer des zombies est un crime

Dans le dernier numéro de The Walking Dead, le monde a bien changé. Tuer des zombies est désormais illégal et passible de prison.

Robert Kirkman a conclu sa série de comics The Walking Dead avec un immense saut dans le temps. L’intrigue du numéro 193 se déroule en effet 25 ans plus tard, dans une société bien différente de celle dans que les fans ont toujours connue. Dans ce nouveau monde, tuer des zombies est puni par la loi, et peut vous conduire tout droit en prison.

Illustration de The Walking Dead #193
Illustration de The Walking Dead #193 – Crédit : Skybound Entertainment

Carl, qui ne meurt pas dans la bande dessinée, en a fait l’expérience. Ce dernier se retrouve en effet à tuer un zombie qui se baladait dans son jardin. Problème, cet individu appartenait à Hershel, le fils de Glenn et Maggie. Hershel a fait des zombies son business. Il est propriétaire d’un spectacle dans lequel il propose notamment aux spectateurs d’approcher des zombies en cage.

Le shérif doit donc intervenir dans cette affaire et Carl est menacé de prison. Finalement, il obtient la possibilité de simplement remplacer le zombie tué par un autre. Mais Carl, totalement opposé à ce concept de spectacle sordide, refuse cet accord et tue même les autres zombies d’Hershel. Il doit donc défendre son cas au tribunal, où il répète ne pas regretter son geste. Heureusement pour lui, Michonne, devenue juge Hawthorne, libère finalement Carl. Elle décide en effet de faire passer une loi interdisant la possession et l’exploitation de zombies à des fins lucratives.

Image 1 : The Walking Dead : 25 ans plus tard, tuer des zombies est un crime
Hershel et Carl se battent pour des zombies – Crédit : Skybound Entertainment

La cohabitation avec les zombies

Dans ce futur encore très lointain de la série The Walking Dead, la vie a repris son cours de manière presque normale. Les zombies existent toujours, mais la situation a été maîtrisée. Le Commonwealth est maintenant installé dans une « safe zone » dans laquelle aucun zombie ne peut entrer. Maggie est devenue présidente, et Carl a fondé une famille avec Sophia, la fille de Carole disparue dans la saison 2 de la série. La période apocalyptique désormais loin derrière est considérée comme un événement appelé « Le Procès », dans lequel l’humanité a été testée. Pour ceux qui comme Carl et Sophia ont grandi pendant cette époque violente, il est encore difficile d’imaginer que les zombies puissent être volontairement gardés en vie pour distraire des humains.

Il est peu probable que l’on explore cet univers à l’écran prochainement. Certains pensaient que la saison 11 de The Walking Dead ferait le même saut dans le temps que les comics, mais les nouveaux spin-offs annoncés récemment démontrent le contraire. Celui-sur Carol et Daryl devrait notamment reprendre directement la suite de la série phare. En attendant, The Walking Dead sera de retour dans quelques semaines pour 6 épisodes additionnels de la saison 10.

Source : SCREEN RANT