Accueil » Actualité » Ukraine : le Krasukha-4 capturé va permettre aux États-Unis de percer les secrets de l’armée russe

Ukraine : le Krasukha-4 capturé va permettre aux États-Unis de percer les secrets de l’armée russe

L’armée ukrainienne a capturé un Krasukha-4, l’un des systèmes les plus avancés de l’armée russe. Il est désormais aux mains des Américains qui vont l’envoyer aux États-Unis pour percer les secrets du programme de guerre électronique russe.

Grâce à l’Ukraine, les États-Unis ont enfin pu mettre la main sur un Krasukha-4, un équipement technologique de pointe russe. Ce système électronique est tellement important que sa capture pourrait jouer un rôle décisif dans la guerre de l’Ukraine. Il a été capturé la semaine dernière au nord de la ville de Makariv, près de la capitale Kiev.

Le Krasukha-4 capturé en Ukraine
Le Krasukha-4 capturé en Ukraine – Crédit : @UAWeapons / Twitter

Le Krasukha-4 est l’un des systèmes les plus avancés que l’armée russe a à sa disposition. De loin, il ressemble à une sorte de conteneur. En réalité, il s’agit d’un brouilleur de signal sophistiqué qui peut par exemple neutraliser les capteurs d’alerte précoce des avions. Le Krasukha-4 appartient désormais aux Américains. Il va être transporté jusqu’à la base de l’US Air Force à Ramstein, en Allemagne. Ensuite, il rejoindra les États-Unis par avion.

À lire aussi > Un mois de guerre en Ukraine : les ravages du conflit vus de l’espace

La guerre électronique russe a toujours posé une menace

Une fois qu’il sera sur le sol américain, le Krasukha-4 sera examiné en détail. Ce système pourrait bien livrer les secrets de la guerre électronique russe. C’est un vrai coup dur pour la Russie. Le Kremlin ne saura pas ce que les Américains vont découvrir avec le Krasukha-4, mais il devra partir du principe que toutes ses innovations secrètes ne le resteront plus pour longtemps.

Le matériel de guerre électronique russe a toujours posé une menace. Depuis le début de conflit russo-ukrainien en 2014, l’armée américaine surveille de près les systèmes électroniques utilisés. En effet, peu de temps après l’arrivée du matériel de guerre électronique russe en Crimée en 2014, Foreign Policy a rapporté que : « les troupes ukrainiennes ont commencé à constater que leurs radios et leurs téléphones étaient inutilisables pendant des heures ».

À l’époque, un rapport du Pentagone déclarait que « la Russie possède en effet une capacité croissante d’EW [guerre électronique], et les dirigeants politiques et militaires comprennent l’importance des progrès techniques dans ce type de guerre. Leur capacité croissante à aveugler ou perturber les communications numériques pourrait aider à uniformiser les règles du jeu lors de la lutte contre un ennemi conventionnel supérieur ». En Syrie, le Krasukha-4 était capable de brouiller les signaux des avions et des drones à 300 kilomètres de distance, selon l’armée russe.

À lire aussi > Ukraine : destruction de cinq fermes de bots pro-russes chargées de semer la panique

La capture du Krasukha-4 pourrait jouer un rôle décisif dans l’invasion de l’Ukraine

D’ailleurs, ce système électronique peut aussi poser une menace pour les drones qui font partie intégrante de la défense ukrainienne. Un drone de guerre peut rapidement se retourner contre son armée si son signal est détecté et capturé par l’ennemi. Le Krasukha-4 capturé en Ukraine faisait partie d’une colonne de véhicules qui voulait encercler la capitale. S’il n’avait pas été capturé, le système électronique aurait empêché les drones ukrainiens de diriger des tirs d’artillerie à longue portée sur cette colonne. Désormais, les ingénieurs militaires américains vont tenter de percer les secrets du Krasukha-4 pour changer la donne du conflit.

Source : Popular Science