Accueil » Actualité » Virgin Hyperloop : une capsule a transporté ses premiers passagers avec succès

Virgin Hyperloop : une capsule a transporté ses premiers passagers avec succès

Virgin Hyperloop vient d’annoncer qu’elle a réalisé le premier test grandeur nature de sa technologie de transport à très grande vitesse. Des passagers ont été transportés avec succès pour la première fois à bord d’une capsule à Las Vegas.

La capsule XP-2 de Virgin Hyperloop à bord de laquelle les passagers ont voyagé
La capsule XP-2 de Virgin Hyperloop à bord de laquelle les passagers ont voyagé – Crédit : Virgin Hyperloop

Nous entendons parler de l’Hyperloop depuis déjà quelques années. Ce type de train supersonique imaginé par Elon Musk vise à révolutionner les moyens de transport. Le fondateur de Tesla et SpaceX a placé le projet en open-source en 2013 afin de laisser la porte ouverte aux autres entreprises. D’ailleurs, l’entreprise The Boring Company d’Elon Musk travaille aussi sur son Hyperloop qui vise à relier l’aéroport international O’Hare et le centre-ville de Chicago. En plus du transport ultra rapide, Elon Musk prévoit aussi des prix abordables avec des tickets à 1 $.

Une étape historique pour Virgin Hyperloop

En 2017, la start-up Hyperloop One est officiellement devenue Virgin Hyperloop après l’investissement du milliardaire Richard Branson. Quelques semaines plus tard, l’entreprise pulvérisait un record de vitesse en lançant l’Hyperloop à une vitesse de pointe estimée à 386 km/h. Maintenant, Virgin Hyperloop vient de franchir une étape très importante de son histoire.

Richard Branson a déclaré que : « avec le test réussi aujourd’hui, nous avons montré que cet esprit d’innovation changera en fait la façon dont les gens vivent, travaillent et voyagent partout dans le monde dans les années à venir ». Pour la toute première fois de l’histoire de l’entreprise, des passagers ont voyagé à bord d’une capsule de l’Hyperloop. Le test s’est déroulé sur le site d’essai de Virgin Hyperloop appelé DevLoop. D’une longueur de 500 mètres, il se trouve à Las Vegas, dans le Nevada.

Les passagers, Josh Giegel et Sara Luchian de Virgin Hyperloop, ont parcouru la longueur du site d’essai à bord de la capsule XP-2 qui comporte deux places. La capsule a atteint une vitesse maximale de 172 km/h. Cette vitesse est loin d’être l’objectif de l’Hyperloop qui a pour but de se déplacer à 1 223 km/h. Néanmoins, l’entreprise a précisé que la vitesse n’était pas au centre de ce test en grandeur nature. En effet, Virgin Hyperloop voulait démontrer que des humains peuvent voyager en toute sécurité à bord de la capsule. Si le projet se concrétise, il sera possible de se déplacer entre Los Angeles et San Francisco en seulement 30 minutes au lieu de six heures en voiture. Virgin Hyperloop a pour objectif d’obtenir la certification de sécurité d’ici 2025 afin de lancer le transport commercial de passagers d’ici 2030.

Source : Digital Trends