Accueil » Actualité » WhatsApp : les gifs animés rendent votre smartphone vulnérable

WhatsApp : les gifs animés rendent votre smartphone vulnérable

Vous communiquez régulièrement par GIFs animés avec vos contacts ? Si vous utilisez WhatsApp, cette méthode pourrait vous coûter cher. Certaines des images partagées via l’application de messagerie dissimuleraient une faille de sécurité importante.

L’annonce de nouvelles vulnérabilités sur WhatsApp n’est plus vraiment un sujet étonnant. Messages envoyés contre votre gré, conversations privées à la vue de tous, bouton partage donnant accès à vos données personnelles… Les révélations des experts sécurité ne font pas une bonne publicité à la messagerie instantanée de Facebook.

WhatsApp GIF anime faille securite hacker

Hier, le site The Next Web en rajoutait une couche en incriminant l’utilisation des GIFs animés dans une discussion. Une pratique qui compromettrait sérieusement l’état de votre smartphone.

WhatsApp piraté par des GIFs animés

En cause, des GIFs modifiés qui, lorsqu’ils sont téléchargés dans votre galerie d’images, corrompt la mémoire de votre téléphone mobile et bloque l’ouverture de toute autre application. Pire, le hacker à l’origine du fichier malveillant peut s’insérer dans votre système d’exploitation et récupérer vos photos,vidéos ainsi que vos données personnelles.

La faille de sécurité concernerait les smartphones sous Android 8.1 et 9.0. Dans les versions antérieures, elle existe bien mais le processus est bloqué au moment où le hacker s’apprête à prendre le contrôle du téléphone.

Whatsapp : comment envoyer vos photos en bonne qualité ?

Piratage de WhatsApp : comment protéger votre smartphone ?

WhatsApp affirme avoir résorbé la faille dans un nouveau correctif de sécurité. Celle-ci serait toujours active jusqu’à la version 2.19.230 de l’application. Pour plus de sûreté, mettez à jour WhatsApp en téléchargeant son ultime version : la 2.19.244.

A noter que la banque d’images Giphy, appelée par défaut pour choisir vos GIFs animés sur l’application, n’est pas touchée par cette vulnérabilité. Vous pouvez donc les partager auprès de vos contacts, sans crainte de les infecter.

Source : The Next Web