[Test] Oppo RX17 Pro : le smartphone trop beau qui ne plaît pas à tout le monde

8/10

Oppo RX17 Pro

599€ > Fnac
On aime
  • Le design et les coloris
  • La super charge
  • Le capteur photo en mode nuit
On n’aime pas
  • La surcouche ColorOS
  • Une centaine d'euros en trop
Verdict :

Oppo n’est pas un nouveau venu dans le monde de la mobilité, et le RX17 Pro démontre son expérience en matière de technologies de dernière génération. Le mode Super Vooc, qui permet de recharger l’appareil en 40 minutes, nous a impressionnés. Le double capteur photo à l’arrière (le 3e ne servant à rien pour l’instant) est également une réussite pour les prises de vue en faible luminosité. Le capteur d’empreinte fait preuve de quelques loupés, compensés fort heureusement pas la reconnaissance faciale. Non, le vrai reproche reste la position tarifaire de l’appareil. À moins de 500 euros, on l’aurait acheté les yeux fermés. Là, on hésite encore…

plus

Comment ça, Oppo, ça ne vous dit rien ? Pourtant, le fabricant a beaucoup fait parler de lui dans l’Hexagone récemment. Le lancement en grandes pompes au musée du Louvre du FindX, c’était lui. Ce smartphone s’était fait remarquer par ses innovations haut de gamme (capteur photo amovible, occupation de l’écran, charge ultra rapide…), mais aussi par son prix (999 euros pour la version de base, et 1699 € pour l’édition Lamborghini). Et dans la foulée, n’oublions pas que Oppo, c’est aussi la maison sœur de OnePlus, puisque les deux entreprises appartiennent à BBK Electronics. Malgré tout cela, la société reste encore confidentielle chez nous, et il était plus que temps qu’Oppo propose au marché français un appareil abordable.

5 raisons de craquer (ou pas) pour le RX17 Pro d’Oppo

Le constructeur chinois nous offre donc ce mois-ci toute une série de nouveaux produits estampillés « RX17 ». Nous nous sommes intéressés au fer de lance de la gamme, le RX17 Pro, qui est le plus novateur de la gamme. Celui-ci profite d’une charge ultra rapide (comme sur le FindX, donc), de trois capteurs à l’arrière et d’un capteur d’empreinte dans la dalle de l’écran. De quoi peut-être rivaliser avec tous les appareils concurrents milieu / haut de gamme, que ce soit Huawei, Xiaomi, OnePlus ou même l’indétrônable Samsung? Alors, on craque ou pas pour le nouvel appareil d’Oppo ?

1 – Oui pour son design, même s’il risque de faire grincer des dents

La première chose que l’on remarque sur le modèle que nous avons reçu est le coloris choisi par Oppo pour recouvrir la coque de son smartphone. On pensait avoir tout vu avec Huawei qui a imaginé sur ses P20 et Mate 20 un dégradé partant du bleu pour aller vers le noir, en faisant à mi-parcours un petit crochet par le violet. Avec le RX17 Pro, Oppo fait encore plus « fort » : le dégradé part du rose-violet pour tendre vers le bleu turquoise (modèle Radiant Mist dans sa version originale). Le résultat est pour le moins… Flashy. Nous l’avons beaucoup appréciée, mais par acquis de conscience, nous avons soumis l’appareil à tous les employés de notre société, et le résultat est plutôt très mitigé. Étrangement, la population masculine trouve ce smartphone très joli, tandis que la plupart de la population féminine le rejette sans autre forme d’appel.

Bon, rassurez-vous : l’appareil existe de toute façon en un autre coloris. Vert foncé (ou Emerald Green dans sa version originale), ce modèle se révèle plus discret devrait plaire à celles et ceux que la version violacée rebute. Pour le reste, l’appareil profite d’un design assez classieux avec ses quatre bords bien arrondis. L’écran de 6,4″ est l’un des plus borderless du moment : comme le capteur photo est dissimulé dans une encoche en forme de gouttelette, l’écran occupe 91,5 % de la surface totale de l’appareil. Effet « plein écran » garanti.
La prise en main de ce smartphone est quasi parfaite, mais on aurait quand même apprécié que le dos fasse un peu moins plastique au toucher.

  Oppo RX 17 Pro Huawei Mate 20 OnePlus 6T Xiaomi Pocophone F1
Taille 6,4″ 6,53″ 6,41″ 6,18″
Occupation de l’écran 91,50% 88% 86% 82,20%
Ratio 19,5:9 18,7:9 19,5:9 18,7:9
Dimensions 15,76 x 7,46 x 0,79 mm 15,82 x 7,72 x 0,83 cm 15,75 x 7,48 x 0,82 cm 15,55 x 7,53 x 0,88 cm 
Poids 183 grammes 188 grammes 187 grammes 180 grammes
Définition 1080 x 2340 px (402 ppi) 1080 x 2244 px (381 ppi) 1080 x 2280 pixels (402 ppi) 1080 x 2246 pixels
Processeur Snapdragon 710 Kirin 980 Snapdragon 845 Snapdragon 845
RAM / Stockage 6 Go 4 Go 6 Go (existe en 8 Go) 6 Go
Stockage 128 Go 128 Go + nanoSD 128 (existe en 256 Go) 64 (existe en 128 Go)
Capteurs photo arrière 12 MP (f/1.5-2.4) + 20 MP ( f/2.6) 12 MP (f/1.8) + 16 MP (f/2.2) + 8 MP (f/2.4) 16 MP (f/1.7) + 20 MP (f/1.7) 12 MP (f/1.9) + 5 MP (f/2.0)
Capteurs photo avant 25 MP (f/2.0) 24 MP (f/2.0) 16 MP (f/2.0) 20 MP (f/2.0)
Batterie 3700 mAh 4000 mAh 3700 mAh 4000 mAh
Version d’Android 8.1.0 9.0 9.0 8.1.0
Prix officiel 599 € 799 € 559 € 359 €

2 – Oui pour la puissance du Snapdragon 710

Disposant de 6 Go de RAM et de 128 Go d’espace de stockage, Le RX17 Pro est surtout pourvu du tout nouveau Snapdragon 710 de Qualcomm. Comme il s’agit du premier smartphone équipé de ce CPU que nous ayons eu entre les mains, il nous était impossible de ne pas le tester sous tous les angles. Nous lui avons donc soumis dans un premier temps les outils de benchs classiques que sont Geekbench, Antutu et 3DMark.

Sans grande surprise, le processeur se révèle plus puissant qu’un Snapdragon 660 sorti l’an passé. En revanche, les résultats en termes de performances sont aussi meilleurs que ceux obtenus sur un Kirin 710, qui équipe le Mate 20 Lite, le P Smart + ou le Honor 8X. Si le nouveau Kirin est pourtant entré en concurrence directe avec du Snapdragon, il n’en est rien.
Et dans les jeux, qu’est-ce ça donne ? Honnêtement, le 710 s’en sort vraiment très bien, même dans les titres les plus gourmands. Alors oui, l’appareil n’est pas aussi puissant qu’un 845 et ne permet pas de jouer à un titre comme PUBG sans subir de temps à autre quelques pertes de débit. Mais pour les titres un tout peu petit moins nécessiteux, le CPU du RX17 remplit pleinement son office. Et si vous n’êtes pas joueur acharné, vous ne devriez percevoir aucune différence entre le 710 et le 845 au quotidien.



Geekbench 4 Multicore

3DMark Slingshot Extreme
Oppo RX17 (Snapdragon 710)59521855
Honor 8X (Kirin 710)56451596
Xiaomi Mi A2 (Snapdragon 660)46091275
OnePlus 6T(Snapdragon 845)89484655

3 – Oui pour la multitude de fonctionnalités intégrées à l’appareil

Pour déverrouiller l’appareil, on a le choix : faire appel à un mot de passe ou une figure à réaliser à l’écran (rien de plus classique), utiliser le module de reconnaissance faciale, ou encore utiliser le capteur d’empreinte. Celui-ci est intégré dans l’écran, ce qui permet de s’affranchir d’un placement pas toujours très heureux au dos de l’appareil. En revanche, et ce n’est pas la première fois que nous le constatons sur les smartphones de dernière génération, l’appareil montre parfois quelques signes de faiblesse et n’est pas capable de reconnaître l’empreinte de l’utilisateur, là où un capteur réellement physique n’échoue que vraiment très très rarement. Lors de nos tests, nous avons préféré faire appel au module de détection faciale, qui est l’un des plus rapides sur Android et l’un des plus efficaces.

Nous avons également testé le temps de charge de l’appareil, qui est l’un de ses principaux atouts. Oppo annonce en effet que le RX17 Pro est capable de se recharger à bloc en moins de 40 minutes, grâce à la technologie SuperVooc. Qu’en est-il dans les faits ? En 10 minutes, le smartphone se recharge à 38% environ. En 20 minutes, sa batterie parvient à être alimentée à 75%, et effectivement, il est totalement rechargé en 38 minutes exactement selon nos tests. Étonnant, il n’y a pas d’autre mot. Notez au passage qu’il faut impérativement utiliser le bloc chargeur fourni par Oppo pour prétendre à une telle rapidité de charge.
Mais alors, par conséquent, qu’en est-il de l’autonomie ? Nous avons éprouvé l’appareil durant une dizaine de jours en usage « classique ». Comme à l’accoutumée, nous avons surfé, répondu à des appels, visionner environ 1 heure de vidéo streamée par jour, et même utilisé la fonction GPS du RX17 Pro pendant 1 heure également par jour. L’autonomie de ce smartphone se fait distancer d’une courte tête par celle du OnePlus 6T : dans nos conditions de test, l’appareil a tenu un tout petit moins d’une journée et demie. Il s’agit d’un résultat malgré tout très correct, même si l’appareil est loin derrière le Pocophone F1, qui reste le mètre étalon en matière d’autonomie (près de jours complets !).

4 – Oui pour la photo en faible luminosité

En matière de photo, Oppo connaît bien son sujet. L’appareil dispose de trois capteurs photo à l’arrière, mais seuls deux d’entre eux sont réellement utilisés (respectivement de 12 et 20 MP) .  Le smartphone dispose en effet d’un capteur qui fait office de scan 3D, mais les fonctions de celui-ci n’étaient pas encore activées au moment de notre test.
Revenons sur le double capteur photo à l’arrière. En pleine lumière, l’appareil respecte la colorimétrie ambiante, même si en zoomant, on remarque un très léger manque de détails. Rien de rédhibitoire, le double capteur à l’arrière s’en sort bien. Mais c’est surtout en faible luminosité qu’il est le plus efficace. Les clichés qu’il permet sont pleinement réussis, sans dénaturer le sujet et sans non plus forcer sur la luminosité. En clair, l’image est détaillée et le bruit peu présent.

Oppo a également réussi à intégrer dans son capteur frontal de 25 MP tout le nécessaire pour prendre des clichés au piqué d’image quasi parfait. De jour comme de nuit, le RX17 Pro est finalement un photofone intéressant.

5 – Bof pour le prix et pour la surcouche

Livré sous Android 8.1.0 (on nous souffle à l’oreille que la version 9.0 est sortie depuis août dernier, déjà), l’appareil est accompagné d’une surcouche constructeur baptisée ColorOS. Si celle-ci n’est pas dépaysante par rapport à Android Stock, on regrette qu’elle donne l’impression d’avoir été conçue un peu à la vite. La barre de notification est tout simplement occultée et il faut jongler pour faire disparaître complètement les notifications que l’on reçoit. Pas pratique, même si ColorOS part d’une bonne intention avec ses fonctionnalités supplémentaires par rapport à Android Stock, comme l’Espace de jeu, qui permet de gérer l’accélération graphique et l’assistant de jeu. 

Et que dire du tarif de l’appareil ? Commercialisé 599 €, le RX 17 Pro est à considérer comme un smartphone haut de gamme. En revanche, à ce tarif, on était en droit d’attendre un processeur encore plus puissant : en comparaison, le Pocophone F1, qui dispose d’un processeur plus puissant, est presque moitié moins cher. Le OnePlus 6T, lui aussi nanti d’un Snapdragon 845 comme le Pocophone F1, s’affiche à 559 €. Malgré quelques fonctionnalités intéressantes et un double capteur photo arrière efficace, on pouvait espérer que le RX17 Pro se place sous la barre fatidique des 500 euros.

Alors on achète ou pas ?
Oppo n’est pas un nouveau venu dans le monde de la mobilité, et le RX17 Pro démontre son expérience en matière de technologies de dernière génération. Le mode Super Vooc, qui permet de recharger l’appareil en 40 minutes, nous a impressionnés. Le double capteur photo à l’arrière (le 3e ne servant à rien pour l’instant) est également une réussite pour les prises de vue en faible luminosité. Le capteur d’empreinte fait preuve de quelques loupés, compensés fort heureusement pas la reconnaissance faciale. Non, le vrai reproche reste la position tarifaire de l’appareil. À moins de 500 euros, on l’aurait acheté les yeux fermés. Là, on hésite encore…