Accueil » Actualité » Apple : les OnePlus Buds saisis sont bien des AirPods contrefaits pour la douane américaine

Apple : les OnePlus Buds saisis sont bien des AirPods contrefaits pour la douane américaine

Les agents fédéraux ont fait une grande saisie de contrefaçons d’Apple AirPods le 31 août dernier. C’est une saisie dont ils étaient apparemment assez fiers, car l’agence impliquée (US Customers and Border Protection) a également tweeté la nouvelle.

Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas d’AirPods contrefaits, mais bien de OnePlus Buds. Après avoir reçu beaucoup de messages d’internautes et des demandes d’interview de la part de journalistes, les douanes américaines ont réagi.

OnePlus Buds - William ZIMMER / Tom's Guide France
OnePlus Buds – William ZIMMER / Tom’s Guide France

Alors que la douane américaine avait saisi une cargaison de « faux » AirPods, qui sont en fait des OnePlus Buds, et que les internautes et OnePlus les ont alertés de leur erreur, les agents de la douane ne semblent pas vouloir faire marche arrière.

En effet, elle a déclaré à The Verge que « Après avoir examiné l’envoi en question, un spécialiste des importations du CBP a déterminé que les écouteurs en question semblaient être en violation avec la marque d’Apple. Apple a des marques de configuration sur sa marque d’écouteurs et a enregistré ces marques auprès du CBP. », a déclaré le porte-parole.

Ces marques de configuration couvrent l’apparence générale d’un produit, et si ceux-là ressemblent trop au produit d’origine, la douane peut les saisir par erreur. « Sur la base de cette détermination, les agents du CBP à l’aéroport JFK ont saisi la cargaison en vertu du 19 USC 1526 (e). ».

Ce n’est pas comme si quelqu’un essayait de faire passer ces écouteurs pour des Apple AirPods, car l’emballage les désigne comme un produit concurrent complètement différent. Cependant, la CBP ne veut rien entendre. L’allégation est que les OnePlus Buds portent atteinte aux Airpods d’Apple et que la CBP note que « la saisie par le CBP des écouteurs en question n’a aucun rapport avec les images ou le langage figurant sur la boîte. Une société n’a pas besoin de mettre un mot ou un dessin « Apple » sur ses produits pour être en violation avec ces marques. ».

On ne sait pas quand OnePlus pourra à nouveau faire entrer des OnePlus Buds aux États-Unis

La situation se complique pour OnePlus, qui va devoir prouver qu’elle n’a enfreint aucun brevet d’Apple. Selon la douane américaine, « OnePlus aura de nombreuses occasions, par le biais du processus d’adjudication, de fournir des preuves que son produit n’est pas une violation des marques déposées. ». Pour l’instant, on ne sait pas si la douane compte à l’avenir saisir les cargaisons de OnePlus Buds et si les stocks aux États-Unis pourront être alimentés.

On peut se demander si cela n’est pas le résultat de la guerre grandissante entre les États-Unis et la Chine, surtout qu’Apple n’a même pas entrepris d’action en justice contre les OnePlus Buds. Pour rappel, ceux-ci avaient été dévoilés en même temps que le OnePlus Nord. OnePlus s’était attiré les foudres des consommateurs en installant discrètement, à leur insu, l’application Buds sur ses téléphones.

Crédit : The Verge