Accueil » Test » Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?

Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?

Avec le Nord, OnePlus propose un smartphone doté d’un équipement complet et performant, avec en particulier un écran OLED fonctionnant en 90 Hz. Le tout pour un prix modéré !

Image 2 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
9/10
On aime
  • Superbe écran OLED
  • Fréquence de rafraichissement de 90 Hz
  • Compatibilité 5G
  • Bonne qualité photo
  • Capteur grand angle frontal
  • Bonne autonomie
  • Recharge très rapide
  • Touche Alert Slider
On n’aime pas
  • Pas de prise casque
  • Pas de lecteur microSD
  • Pas de zoom optique
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Pas de recharge sans fil
Verdict :

Pour moins de 400 euros, le OnePlus Nord offre tout ce que l’on peut attendre d’un bon smartphone : une excellente qualité d’affichage, grâce à la technologie OLED et à un mode 90 Hz; des bonnes performances; une grande autonomie et une recharge très rapide; des photos de qualité avec grand angle à l’avant. Sans oublier le support de la 5G !

Lire le test

Le OnePlus Nord sera disponible dès le 4 août, soit a priori le lendemain de l’annonce du Pixel 4a, son futur concurrent. Comme lui, son prix le place parmi les modèle de milieu de gamme, particulièrement attractif pour tous ceux qui souhaite investir dans un appareil complet et performant, afin de bénéficier d’une bonne polyvalence, sans pour autant devoir prendre un crédit à la consommation…

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Image 3 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans cette optique, le OnePlus Nord est en précommande à 399 €, pour le modèle équipé de 8 Go de mémoire et de 128 Go d’espace de stockage. Et pour 100 € de plus, le constructeur propose également une version dotée de 12 Go de mémoire et de 256 Go de stockage. Cette dernière est indispensable si vous désirez conserver de nombreux fichiers et applications sur le smartphone, puisque le Nord n’intègre pas de lecteur de cartes mémoire microSD.

Bon point, le OnePlus Nord est prêt pour l’arrivée de la 5G, ce qui permet de voir venir sereinement les deux ou trois prochaines années.

Un design séduisant, malgré quelques absences

Disponible en gris ou en bleu, le OnePlus Nord est plutôt léger (184 grammes) et offre une prise en main agréable. Les faces avant et arrière sont recouvertes d’un revêtement en verre de type Gorilla Glass 5. On constate que les traces de doigts sont assez peu visibles (tout du moins sur sur la teinte bleue du modèle que nous avons testé).

Image 4 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le smartphone est doté de coins très arrondis. Sur sa tranche gauche, on trouve la touche de réglage du volume.

Image 5 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A droite, la touche de démarrage est placée sous l’Alert Slider, la touche adoptée depuis longtemps le constructeur et qui peut coulisser dans trois position : sonnerie, mode vibration, mode silencieux. Elle s’avère très pratique puisqu’elle permet de passer à tout moment d’un mode à l’autre, simplement et rapidement, d’un mouvement du pouce.

Image 6 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Alert Slider – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le capteur d’empreintes digitales est placé directement sous l’écran. Celui-ci s’avère efficace dans l’ensemble. Il est complété par un système de déverrouillage du smartphone par reconnaissance du visage, en 2D et donc peu sécurisé.

Image 7 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Lecteur d’empreintes digitales – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si le OneNord Plus peut accueillir deux cartes SIM, rien n’est prévu en revanche pour augmenter la capacité de stockage par l’intermédiaire de cartes microSD. Si l’espace de stockage vient à manquer, il faudra se tourner vers une solution de sauvegarde en ligne et des clés USB.

Image 8 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, si le port USB C est présent, ce n’est pas le cas de la prise casque. Et l’adaptateur USB / jack n’est pas fourni. C’est l’occasion de passer aux intras Bluetooth !

Dernier regret concernant la conception du OnePlus Nord : la résistance à l’eau n’est pas à l’ordre du jour. Il faudra donc éviter de regarder une série dans son bain ou de prendre des photos sous une pluie battante !

Un superbe affichage OLED, lumineux et fluide

Malgré son prix des plus raisonnables, le OnePlus Nord embarque un écran Amoled, qui offre donc un affichage de grande qualité, en particulier grâce à un taux de contraste bien plus élevé que celui d’un écran LCD, ce qui se traduit par des noirs parfaits.

Image 9 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

De plus, on peut constater que la luminosité maximale est des plus élevées, ce qui améliore la lisibilité de l’écran lorsqu’on utilise le smartphone en extérieur.

Parmi les réglages liés à l’affichage, il est possible de modifier la température des couleurs, en sélectionnant le mode Vif ou Naturel. Chacun peut également ajuster le rendu visuel de l’écran selon ses préférences, avec des couleurs plutôt froides ou, au contraire, chaudes.

Image 10 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Double poinçon frontal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran a une diagonale de 6,44 pouces. L’affichage se fait au format 20:9, avec une définition « classique » de 2 400 x 1 080 pixels (Full HD+), alors que les smartphones haut de gamme adoptent des modes nettement plus précis (3 200 x 1 440 pixels par exemple pour le Samsung Galaxy S20 Ultra).

Image 11 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?

Et comme OnePlus a choisi d’implanter deux capteurs photo en façade, le poinçon qui les abrite est logiquement beaucoup plus imposant que celui du Xiaomi Mi 10 par exemple, qui ne dispose pas de capteur frontal grand angle.

Image 12 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?

Selon les jeux et les applications, ce double poinçon est plus ou moins bien intégré à l’affichage.

Image 13 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
Image 14 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?

Et comme cela devient de plus en plus fréquent sur les smartphones de milieu de gamme, l’affichage peut être effectué dans un mode 60 Hz classique, ou avec une fréquence de rafraichissement de 90 Hz. Dans ce dernier cas, les déplacements d’écran (lorsqu’on parcourt un fil d’actualité ou sur les réseaux sociaux) s’effectuent de façon beaucoup plus fluide. Cela permet de réduire la fatigue oculaire sur de longues périodes.

Six capteurs photo au service d’une grande polyvalence

Le OnePlus Nord est doté des désormais traditionnels quatre capteurs photo arrière. Le capteur principal, conçu par Sony (IMX586), a une définition de 48 mégapixels et bénéficie d’un système de stabilisation optique. Par défaut, il prend des clichés en 12 mégapixels. Il est complété par un ultra grand-angle de 8 mégapixels.

Image 15 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les deux autres capteurs, de 2 et 5 mégapixels, sont utilisés pour le mode macro et pour ajouter aux clichés un effet de profondeur (en floutant les arrières plans).

En plein jour, le capteur principal produit des clichés de bonne qualité, aussi bien en 12 ou 48 mégapixels. Les couleurs ne sont pas exagérément vives et la précision est au rendez-vous.

Image 16 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – grand angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le constat est globalement le même avec le capteur grand-angle, même si on ressent toutefois un léger manque de précision.

Image 17 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En l’absence de zoom optique, le OnePlus Nord propose un zoom numérique 2x (que l’on peut pousser jusqu’en 10x), en mode 12 mégapixels uniquement. Les photos sont exploitables la plupart du temps pour peu qu’on se limite au mode 2x pour se rapprocher légèrement de son sujet. Si on pousse le zoom numérique au-delà, la perte de précision est de plus en plus importante et les résultats de plus en plus approximatifs.

Image 18 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Zoom numérique 2x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Lorsque la luminosité ambiante est très faible, de nuit par exemple, le capteur principal s’en sort assez bien, si une ou plusieurs sources lumineuses se trouvent à proximité.

Image 19 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – 22 heures – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En utilisant le mode Nuit, renommé en l’occurrence « Paysage Nocturne », le OnePlus Nord rehausse la luminosité globale ambiante des clichés, grâce à un temps d’exposition accru, sans toutefois en faire de trop. Dans ce mode, on constate également une meilleure gestion des halos autour des sources lumineuses (comme les éclairages publics).

Image 20 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – 23 heures – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 21 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – 23 heures, mode Paysage Nocturne – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Encore une fois, l’utilisation du zoom numérique 2x de nuit est possible, si l’obscurité n’est pas trop grande. En revanche, le capteur grand-angle est le plus souvent aux fraises et génère des clichés flous, même avec le mode Paysage Nocturne…

Image 22 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – 23 heures, mode Paysage Nocturne – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le mode macro, quant à lui, est comme d’habitude… assez anecdotique. Il tente de séduire les amateurs d’insectes, de gros plans floraux, ou autres, mais il ne produit que des clichés de qualité correcte, sans plus.

Image 23 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Mode macro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’avant, en plus du capteur principal de 32 mégapixels (encore Sony, le IMX616 cette fois), on trouve un second capteur, ultra grand-angle, de 8 mégapixels (105 degrés). Cela permet de faciliter la réalisation des selfies avec plusieurs personnes ou d’immortaliser son image devant un paysage inoubliable.

Dans les deux cas, les photos obtenues sont de bonne qualité dans de bonnes conditions de luminosité.

Image 24 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Selfie grand-angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 25 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Selfie – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 26 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Selfie – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En utilisant le mode Portrait, l’effet Bokeh appliqué à l’arrière plan est bien réalisé (il n’est pas proposé avec l’objectif grand-angle). Le sujet principal est plutôt bien découpé.

Image 27 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Selfie mode Portrait – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, concernant les vidéos, on peut attribuer une mention spéciale au capteur frontal principal, qui peut vous filmer en 4K avec 60 images par seconde, ce qui permet d’obtenir une vidéo à la fois précise et très fluide.

Avec le capteur principal arrière, il faut se contenter du mode 4K/30 images par seconde ou Full HD en 30, 60 et 240 images par seconde.

Un niveau de performances honorable

Le OnePlus Nord fonctionne sous Oxygen OS 10.5, une version modifiée d’Android 10. Avec son processeur Qualcomm Snapdragon 765G et ses 8 Go de mémoire, le smartphone réagit parfaitement à toutes les sollicitations.

Bien entendu, on est assez loin des performances de la dernière puce haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 865 Plus. Néanmoins, on peut jouer dans d’excellentes conditions à de nombreux jeux, comme Asphalt 9, PUBG, Call of Duty, Fortnite, etc.

Image 28 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’ailleurs, avec ce dernier, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, il est possible d’obtenir jusqu’à 45 images par seconde avec un niveau graphique Elevé (30 maximum en qualité Epique).

Pour le reste, le OnePlus Nord est compatible Wi-Fi ac et Bluetooth 5.1. Et son unique haut-parleur, situé près du port USB C délivre un son assez puissant, certes, mais sans originalité particulière. Il suffit pour regarder un film ou jouer, si on n’a pas de casque sous la main.

Deux jours d’autonomie et recharge totale en une heure

Enfin, pour clore le chapitre des bonnes nouvelles, le OnePlus Nord embarque une batterie de 4115 mAh, qui lui permet de fonctionner facilement deux jours, en utilisation « normale » (avec l’écran en mode 90 Hz).

Image 29 : Test OnePlus Nord : le Google Pixel 4a aurait-il trouvé son maître avant sa sortie ?
OnePlus Nord – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Cependant, si l’on commence à abuser des vidéos ou des jeux, cette durée peut être facilement ramenée à une seule journée. Par exemple, un épisode d’une heure d’une série sur Netflix (regardée en 60 Hz avec luminosité à 50 %), fait baisser le niveau de la batterie de 12 %.

Et la baisse constatée est exactement la même si on passe une demie-heure seulement à jouer à Fortnite (mais en 90 Hz cette fois-ci et avec la luminosité à 100 %).

Heureusement, dans tous les cas, OnePlus a eu la bonne idée de fournir un chargeur de 30 Watt, qui permet de recharger la batterie à très grande vitesse.

Ainsi, en seulement 30 minutes, le niveau de charge de la batterie est passé lors de nos tests de 3 % à 61 %. Puis, il suffit de 15 minutes supplémentaires pour atteindre 89 % (45 minutes au total donc). Au final, la recharge est totale en moins d’une heure.

Cette très grande vitesse de recharge constitue un avantage considérable par rapport à d’autres smartphones, livrés avec un chargeur deux fois moins puissant et qui demandent donc deux fois plus de temps pour arriver au même résultat.

En revanche, la recharge sans fil n’est pas au programme et reste réservée au OnePlus 8 Pro.