Accueil » Tuto » Bloquer sa carte SIM après la perte ou le vol d’un smartphone

Bloquer sa carte SIM après la perte ou le vol d’un smartphone

Votre smartphone a disparu ? Vous ne savez pas si on vous l’a volé ou si vous l’avez perdu ? Dans le doute, mieux vaut réagir vite. Voici quelques conseils pour éviter de voir vos données personnelles réutilisées.

Image 1 : Bloquer sa carte SIM après la perte ou le vol d'un smartphone

Vous venez de perdre votre portable ou vous avez été victime d’un vol ? Dans les deux, vous voici dépossédé(e) de toutes les données qu’il contient ! La première chose à faire est de bloquer votre carte SIM pour la rendre inutilisable.

Après un vol, vous devez agir immédiatement en faisant opposition. Votre priorité sera de contacter votre opérateur mobile et de lui signaler le vol afin qu’il puisse suspendre la ligne. Ce avant qu’un tiers ne puisse s’en servir. Votre téléphone étant toujours en état de marche, mieux vaut en effet bloquer votre carte SIM pour vous protéger d’éventuelles actions frauduleuses. Empressez-vous d’ailleurs de modifier les mots de passe de votre différents réseaux sociaux, boîtes mail et autre compte bancaire accessible sur votre téléphone. Un moyen d’éviter que vos données soient exploitées par le voleur.

À lire > Apple ne réparera plus les iPhone signalés comme perdus ou volés

Comment suspendre votre ligne téléphonique après un vol / une perte ?

Avant de contacter votre opérateur mobile, munissez-vous de votre dernière facture téléphonique. Vous y trouverez les informations indispensables (identifiant,mot de passe, voire code confidentiel à quatre chiffres) pour prouver que vous êtes bien le titulaire de la ligne.

Chaque opérateur mobile vous donne aujourd’hui la possibilité de suspendre votre forfait soit par téléphone, soit sur votre espace abonné en ligne :

  • SFR au 06 10 00 19 63 ou via
  • Orange au 3900 ou via
  • Bouygues au 1064 ou via
  • Free au 3244 ou via
  • Coriolis Télécom au 0969 32 00 08 ou via
  • Prixtel au 09 70 808 300 ou via
  • Sosh au 3976 ou via

Une fois votre identité vérifiée, votre opérateur procédera (quasi-instantanément) au blocage de votre carte SIM. Votre ligne deviendra inaccessible pour tout autre utilisateur et vous serez invité(e) à commander une nouvelle carte SIM. Pour rappel : même si votre carte SIM est inutilisable après opposition, cela n’empêche pas la revente de votre smartphone.

N’oubliez pas de déclarer le vol de votre smartphone !

Dans les deux jours suivant la perte de votre mobile, signalez celle-ci au poste de police ou de gendarmerie le plus proche. Vous serez amené(e)à remplir un dépôt de plainte mentionnant :

  • la marque et le modèle de votre smartphone,
  • votre numéro de téléphone mobile ainsi que le nom de votre opérateur,
  • les circonstances de la perte, la date et l’heure principalement,
  • le numéro IMEI de votre téléphone
Image 2 : Bloquer sa carte SIM après la perte ou le vol d'un smartphone

L’IMEI (International Mobile Equipment Identity) est un identifiant,composé de 15 à 17 chiffres. Il est unique et permet aux autorités compétentes de localiser mais aussi de bloquer (ou de débloquer) votre appareil mobile. Il est généralement indiqué sous la batterie de votre smartphone. Il peut également être identifié en tapant *#06# sur votre clavier téléphonique. Il est aussi possible de trouver votre IMEI dans les paramètres de votre smartphone.

Bien entendu, si vous avez perdu ou vous vous êtes fait substituer votre portable, vous n’y avez plus accès ! Pas de panique : l’IMEI est renseigné sur la boîte et la facture de votre appareil si vous les avez conservées. Si vous avez un iPhone, vous pouvez le trouver sur iTunes ou sur le site d’Apple grâce à vos identifiants.

Vous devrez enfin envoyer une copie du procès-verbal de la plainte mentionnant le numéro IMEI du téléphone à votre opérateur. Ou pas puisque les forces de l’ordre doivent normalement transmettre dans la foulée la déclaration de vol à l’opérateur (loi Loppsi 2). Celui-ci a ensuite quatre jours ouvrés pour intégrer l’IMEI dans une base de données des mobiles déclarés volés

Ainsi, toutes les communications émises à partir de ce téléphone seront coupées. En théorie. En pratique, le blocage est uniquement autorisé en France ; votre smartphone peut donc être remis en circulation aux quatre coins du globe.

Contactez votre banque et votre assureur

Si vous utilisez des services NFC ou associez votre carte bancaire à votre compte appstore / Google Play, informez votre établissement bancaire de la perte / du vol de votre appareil mobile, afin de procéder à une opposition.

De même, si vous avez souscrit une assurance mobile, faites part de l’incident pour connaitre vos garanties et les indemnités auxquelles vous avez droit.