Accueil » Actualité » BMW chauffera les fesses des passagers qui paieront pour ça

BMW chauffera les fesses des passagers qui paieront pour ça

Si vous voulez des sièges chauffants dans votre BMW, il va falloir payer un abonnement.

L’annonce a de quoi faire grincer des dents. BMW propose de payer un abonnement pour débloquer la fonction chauffante des sièges et du volant.

Image 1 : BMW chauffera les fesses des passagers qui paieront pour ça

Le constructeur à la recherche de nouvelle source de profit s’essaye depuis 2020 aux options payantes activables à distance. BMW vient d’ajouter à son store ConnectedDrive une option sur abonnement, les sièges chauffants pour 20 euros par mois. Toutes les voitures sont équipées de séries mais seuls ceux qui acceptent de s’acquitter un abonnement peuvent les voir se débloquer. Il reste toutefois possible d’acheter l’option pour une durée illimitée pour 400 euros par mois.

Vous pouvez déjà payer 15 euros par mois pour le chauffage du volant ou pour activer une dashcam. Et les plus motivés pourront moyennant un abonnement annuel de 220 euros par an (soit un peu plus de 18 euros par mois) souscrire à un service de streaming musical comme Deezer ou Napster. Étrange proposition quand on sait qu’un abonnement direct auprès de l’un de ces services coûte dans les 10 euros…

BMW espère convaincre les utilisateurs qu’il est plus rentable de « louer » l’option sièges chauffants, plutôt que de l’acheter. Il peut effectivement sembler pertinent de n’activer cette option que quelques mois dans l’année, chauffer son siège en plein été présentant un intérêt assez faible.

Microtransaction, nouvelle marotte de l’automobile ?

Cette pratique de microtransactions a tendance à se démocratiser dans l’automobile. Tesla, de son côté, propose déjà aux américains sa conduite autonome via une option à 199 dollars débloquable en achat ultérieur.

Pour les sièges, la pratique s’est déjà vue chez Tesla. Le constructeur avait proposé en option d’activer les sièges et le volant chauffants sur certains de ses modèles, moyennant paiement. Face à la gronde générale, il s’était ravisé.

A lire > Tesla Model 3 : comment activer les sièges arrière chauffants ?

Avec des options à débloquer après l’achat, les constructeurs peuvent continuer à générer du profit après la vente. Mais l’abonnement est encore plus lucratif et intéressant.

Tout d’abord, cela simplifie les chaînes de productions. Pour le cas des éléments chauffants, tous les véhicules peuvent sortir d’usine avec les mêmes équipements. C’est a posteriori qu’ils seront ou non activés.

Côté utilisateurs, nombreux sont ceux qui n’auraient jamais acheté l’option sur catalogue, mais vont craquer pour des fesses chaudes quelques mois par an pour une poignée d’euros.

Le client devient alors captif du constructeur avec un paiement récurent. Avec quelques options souscrites par mois, la facture peut rapidement grimper. En sélectionnant l’ensembles des fonctions disponibles sur BMW Connected Drive, on atteint 100 € par mois. Une somme conséquente.