Accueil » Test » Canon EOS 6D : le test du boîtier expert plein format

Canon EOS 6D : le test du boîtier expert plein format

1 : La réponse au D600 2 : Une bonne construction « expert » malgré quelques manques 3 : Une ergonomie claire et bien pensée 4 : Des performances mécaniques de bon niveau 5 : Un très bon niveau de qualité d’image 7 : Le point vidéo 8 : Bilan

Nouvelles fonctions Wifi et GPS

Image 1 : Canon EOS 6D : le test du boîtier expert plein format
Déjà existant sous forme de module optionnel pour d’autres boitiers reflex précédents, le GPS est désormais intégré à l’EOS 6D. Il permet non seulement d’inclure dans les données EXIF attachées au fichier, le positionnement GPS du boitier au moment de la prise de vue, mais également de reconstituer le parcours de prise de vue lors d’une balade. 

Première apparition sur un boitier reflex, le wifi est également présent sur le 6D. Il permet non seulement de transférer les fichiers vers un autre appareil wifi en se passant de câble (ex : imprimante ou ordinateur) avec naturellement un flux moins rapide, mais également de récupérer depuis un Smartphone les images en basse définition.

Son application la plus intéressante à nos yeux est la possibilité de contrôler la prise de vue depuis un téléphone ou une tablette via l’application Eos Remote (iOS et Androïd). Seul bémol : la réactivité de ce système est moins performante, pour le moment, qu’avec une télécommande dédiée.

Petite remarque : le wifi est incompatible avec le mode vidéo et il est donc, par exemple, impossible pour le moment de décider du point via un retour sur tablette lors de la capture d’une séquence, une possibilité qui ravirait bien des utilisateurs professionnels.

Sommaire :

  1. La réponse au D600
  2. Une bonne construction « expert » malgré quelques manques
  3. Une ergonomie claire et bien pensée
  4. Des performances mécaniques de bon niveau
  5. Un très bon niveau de qualité d’image
  6. Nouvelles fonctions Wifi et GPS
  7. Le point vidéo
  8. Bilan