Comment contester l’amende d’un radar non homologué ?

Vous voulez contester une amende infligée par un radar non homologué ? C’est possible. Entourez-vous d’un avocat spécialisé, c’est le mieux, et suivez ces quelques recommandations.

radar amende contester contestation homologué homologation
© Envato

  • Si vous avez été flashé par un radar non homologué, il est possible de contester l’amende
  • Il faut adresser un courrier mais le mieux reste de contacter un avocat spécialisé pour vous épauler
  • Vous avez également un certain délai pour adresser votre réclamation

Les radars automatiques sont très nombreux dans l’Hexagone depuis leur lancement, en 2003. Tous ces dispositifs, pour dresser des amendes, doivent être homologués. Sous peine de quoi, il est possible d’échapper à la sanction comme l’a prouvé un avocat italien. Il en va de même en France et si celui qui vous a flashé ne l’était pas, voici comment contester.

À lire > Voici où il y a le plus de radars, levez-le pied dans ces villes

Guettez l’homologation du radar qui vous a verbalisé

Un radar est homologué lorsque les autorités ont confirmé qu’il est précis et fiable. Il s’agit d’un contrôle effectué par le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Lorsque vous recevez votre contravention, il est indiqué plusieurs informations comme la localisation de celui qui vous a flashé et une indication de son homologation avec la date. Si au moment de l’infraction, la vérification annuelle n’a pas eu lieu, il est alors possible de contester l’amende.

Il faut alors rédiger une lettre recommandée, puis l’envoyer à l’adresse indiquée sur l’avis de contravention, dans laquelle vous contestez l’amende en précisant que le radar n’a pas été homologué. Mais ne vous précipitez-pas puisque le mieux à faire reste toutefois de vous tourner vers un avocat spécialisé. Si vous n’avez pas de connaissances en droit, ne partez pas en vainqueur même si rien ne vous interdit de contester la sanction en restant poli dans vos mots.

Un délai de contestation à respecter

Pour rappel, le délai de contestation d’une amende suite à un flash de radar est de 45 jours et il passe à un mois pour une amende forfaitaire majorée ou trois mois en cas de réception par lettre recommandée. Indiquez bien le montant forfaitaire dit “normal” dans votre courrier lorsqu’il s’agit d’une amende d’un radar et des infractions liées à une amende forfaitaire. Sinon, votre demande sera rejetée.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !