Accueil » Tuto » Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?

Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?

Très utilisé par celles et ceux qui souhaitent surfer et télécharger dans l’anonymat, le VPN est un bon moyen de sécuriser son ordinateur, son smartphone, voire tous les appareils connectés de la maison ou en dehors. Voici comment le configurer.

Qu'est-ce qu'un VPN ? Comment ça marche ?
Qu’est-ce qu’un VPN ? Comment ça marche ?

Le VPN, pour Virtual Private Network, ou réseau privé virtuel en français, est un outil qui vous permet de surfer de manière plus sécurisée sur Internet. Puisqu’ils sont très médiatisés ces derniers temps, à grand renfort de publicités et de campagnes marketing, vous vous demandez peut-être à quoi ils servent. Et pourquoi il vous faudrait, éventuellement, vous acquitter d’un abonnement.

Parce qu’il assure l’anonymat à ses utilisateurs, le VPN est avant tout le jouet favori des fans de téléchargements illégaux. Mais ce n’est pas que ça. Un VPN vous permet par exemple de contourner certaines restrictions géographiques, par exemple. On vous dit tout ici.

Retrouvez également notre sélection des meilleurs VPN pour regarder Netflix en 2022.

Concrètement, comment marche un VPN ?

Un VPN crée une liaison directe entre deux machines, tout en isolant le trafic généré par l’utilisateur et l’ordinateur distant. Cela vous permet de contourner les analyses indiscrètes de votre trafic, tout en évitant les potentielles attaques des hackers, puisqu’il n’y a aucune interaction entre votre connexion et le trafic extérieur.

En soi, un VPN, c’est un peu comme si vous traversiez un tunnel pour vous rendre d’un point A à un point B : vous ne craignez pas les regards et les menaces extérieurs puisque le tunnel vous en protège.

L’autre avantage du VPN, et c’est peut-être la raison pour laquelle il est aujourd’hui si répandu, c’est qu’il permet aussi de « cacher » votre adresse IP réelle et d’en utiliser une autre : vous avez donc la possibilité de surfer sur le web sans que les serveurs distants vous identifient. Seul le serveur du VPN est capable de remonter jusqu’à vous, puisque c’est le seul à connaître votre adresse IP réelle.

Comment marche un VPN

Le VPN est donc très utilisé par celles et ceux qui ont besoin de surfer de manière plus anonyme. En revanche, méfiez-vous : certains sites, services, jeux et applications n’hésiteront pas à vous interdire leur accès s’ils analysent votre adresse IP et qu’elle coïncide avec celle d’un VPN enregistré dans leur base de données. L’astuce consiste alors dans ce cas à utiliser une adresse IP dédiée (elle vous est propre), plutôt qu’une adresse mutualisée avec des centaines d’autres utilisateurs.

L’autre mise en garde concerne l’utilisation que vous faites du VPN : là encore ce n’est pas fréquent, mais il est possible qu’en téléchargeant un fichier illégal sur les réseaux torrent, la Recording Industry Association of America (RIAA) ou toute autre entité qui défend les droits des artistes, porte plainte contre le service qui fournit un VPN à un utilisateur.

Dès lors, le service en question peut se retourner contre l’utilisateur et lui couper l’accès au VPN, voire entamer une procédure juridique. En somme, ne croyez pas que le VPN vous procure une invulnérabilité à toute épreuve, même s’il s’agit d’un bon moyen de naviguer en ligne.

Enfin, pour faire court — en réalité, c’est un peu plus complexe que ça —, retenez qu’il existe trois types de services VPN :

  1. Les VPN payants, qui consistent à installer un logiciel sur son ordinateur ou son mobile. C’est ceux-là dont nous allons traiter ici.
  2. Les VPN qui ne nécessitent aucune installation, intégrés au navigateur, par exemple.
  3. Enfin, il y a aussi ceux que l’on « injecte » directement au sein de la box ou du routeur. Ils sont très efficaces, car ils permettent protéger tous les appareils de la maison, sans avoir à le faire poste par poste. En outre, ils permettent aussi de protéger les objets connectés, généralement dépourvus de la moindre interface de configuration VPN. Néanmoins, leur mise en place est plus complexe, même si certains modèles de routeur en sont pourvus par défaut.

Dans quels cas utilise-t-on un VPN ?

En premier lieu, l’utilisation d’un VPN peut servir à protéger son réseau d’une menace extérieure (une attaque DDoS, par exemple). Le VPN peut aussi se révéler utile quand vous vous connectez depuis un endroit qui n’est pas sûr (depuis une borne Wi-Fi publique, un café, un hôtel, etc.).

VPN

Il peut également être employé pour télécharger sur les réseaux P2P, comme évoqué précédemment. Enfin, il peut servir à regarder des programmes TV, à accéder à des sites ou des services qui sont prohibés dans certaines régions du globe.

Bien installer et configurer son VPN (un exemple avec NordVPN)

Prenons un exemple avec NordVPN, qui dispose de plus de 5000 serveurs disséminés à travers le monde. Le service existe à la fois pour Windows, Linux et macOS, mais également pour Android, iOS, Android TV ou encore sous forme d’extension pour Chrome et Firefox. Le service permet de protéger jusqu’à 6 appareils en même temps.

Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
9/10

Rendez-vous sur le site NordVPN pour vous enregistrer (c’est le douloureux moment où il va falloir sortir le numéro de la carte bleue). Une fois enregistré, téléchargez l’application ou l’extension pour l’appareil que vous souhaitez protéger. Sur macOS, vous devrez peut-être confirmer l’ajout du VPN avec votre mot de passe administrateur.

Dans la fenêtre qui s’ouvre ensuite, vous avez le choix : soit vous connectez à un serveur en le sélectionnant depuis la carte du monde qui s’affiche, soit faire appel à la liste des pays à gauche. Nous préférerons utiliser cette seconde option, car elle permet d’aller un peu plus loin dans la sélection du serveur.

NordVPN sur macOS
NordVPN sur macOS © Tom’s Guide FR

Par défaut, le service vous oriente vers le serveur le moins exploité par les autres utilisateurs. Pour visualiser le niveau de surcharge calculé en pourcentage (plus le pourcentage est bas, meilleure est la charge du serveur), cliquez sur la petite icône hamburger située à côté de chaque pays. Une fois la liste des serveurs déployés, vous avez la possibilité de sélectionner un autre serveur que celui proposé par défaut.

Gardez en tête que tous les VPN s’installent plus ou moins de la même manière :

  1. Vous choisissez votre abonnement sur la page du VPN.
  2. Vous réglez votre abonnement.
  3. Vous installez l’application sur votre appareil.
  4. Vous vous connectez à votre compte à l’application.
  5. Le tour est joué !

Mais alors, quel VPN choisir en 2022 ?

Des services de VPN qui passent par une application mobile ou un logiciel pour ordinateur, il en existe des dizaines et des dizaines, à des tarifs allant de 2 à 10 € par mois. Pour étayer la procédure d’installation, nous vous proposons les cinq VPN payants qui nous ont plutôt satisfait lors de nos essais.

Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
9/10
Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
9/10
Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
8/10
Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
7,5/10

ExpressVPN

Un VPN un peu cher, mais qui marche très bien pour le streaming

À partir de 3,70 € TTC par mois (pour 24 mois)€
Image 2 : Comment installer un VPN ? Pour quoi faire ?
6,5/10

PureVPN

Le VPN à petit prix, mais à gros abonnement

À partir de 1,75 € TTC par mois (pour 24 mois)€

Gardez en tête qu’il s’agit purement et simplement d’« exemples » : nous ne vous forçons pas à utiliser l’un de ces deux-là. Mais leurs possibilités de réglages, leurs performances et leurs faibles tarifs en font des VPN de choix. Si vous voulez en apprendre davantage sur les différents VPN du marché et savoir lequel répondra à vos besoins, n’hésitez pas à jeter un œil au comparatif de VPN de nos confrères Phonandroid.