Accueil » Actualité » CS:GO : piraté, il perd 2 millions de dollars de skins

CS:GO : piraté, il perd 2 millions de dollars de skins

Sacrée mésaventure pour ce collectionneur de skins CS:GO. Victime d’un piratage, il a perdu l’intégralité de son trésor numérique d’une valeur de 2 millions de dollars.

Image 1 : CS:GO : piraté, il perd 2 millions de dollars de skins
Counter-Strike: Global Offensive – Crédit : Valve

Dans les jeux vidéo, les skins permettent de personnaliser l’apparence d’un personnage ainsi que ses objets. Ils sont au cœur des micro-transactions intégrées dans les free-to-play à l’instar de Counter-Strike: Global Offensive. Certains se les offrent pour se démarquer in game et impressionner la galerie. Les adeptes de la spéculation les achètent pour les revendre ensuite plus cher. D’autres les collectionnent avec passion.

Sur Twitter, le célèbre collectionneur ohnePixel vient de raconter la mésaventure de l’un de ses congénères. Piraté, celui-ci va devoir s’asseoir sur un sacré trésor de guerre. Il avait accumulé une copieuse collection dont la valeur est estimée à 2 millions de dollars. On y trouve notamment les sept skins « Souvenir AWP Dragon Lore » qui se vendent chacun plus de 56 000 dollars sur les sites tiers de revendeurs.

CS:GO : une collection clinquante de skins entre les mains d’un pirate

Il possédait également un couteau Karambit légendaire « sans étoile » et un couteau Karambit à gemme bleue, véritable Graal pouvant se vendre plus d’un million d’euros. « C’est l’inventaire le plus cher de tous les temps », estime ohnePixel. Comme le rapporte le site Dot Esports, le compte Steam de la victime a visiblement été compromis la semaine dernière, le pirate ayant modifié le nom et l’e-mail associés sans qu’elle n’y prête attention.

À lire > Steam : attention à votre compte, ces skins gratuits sont des arnaques

Désormais, ohnePixel assure que la moitié de la collection a été vendue tandis que l’autre aurait été envoyée sur le compte du pirate, le statut étant « en attente de transfert ». « Si quelqu’un de CS:GO et de Steam voit ce tweet, envoyez-moi un message et je vous mettrai en contact avec la victime pour régler ce problème », indique ohnePixel.

Une réaction de Valve est attendue de pied ferme, la communauté s’offusquant de voir qu’un pirate pouvait – visiblement sans grande difficulté – mettre la main sur une telle collection de skins aussi coûteux.