Accueil » Actualité » Le nouveau partenaire de Batman est un héros LGBTQ+

Le nouveau partenaire de Batman est un héros LGBTQ+

Batman se met enfin à la page en intégrant dans son univers un nouveau héros LGBTQ+ : Ghost Maker

Le nouveau partenaire de Batman risque de faire parler de lui. Prêt à combattre les ennemis auprès de son allié, Ghost Maker entend également souffler un vent de modernité dans les aventures de l’homme chauve-souris. Des aveux mêmes de DC Comics, Ghost Maker devient la figure de proue de la communauté LGBTQ+ dans la série de bandes dessinées. En effet, le dernier numéro nous en apprend davantage sur la vie privée du personnage, qui assume totalement ses choix amoureux. Une scène dévoile notamment le jeune homme après un moment torride dans les bras d’une charmante demoiselle et d’un Viking bodybuildé.

Image 1 : Le nouveau partenaire de Batman est un héros LGBTQ+
Ghost Maker, nouvelle figure LGBTQ+ – Crédit : DC Comics

Alors qu’il commence à faire ses armes en solitaire, Ghost Maker risque également de faire parler de lui pour sa liberté sexuelle totalement assumée et son goût pour les parties fines en bonne compagnie. Avec son corps d’Apollon et son humour au vitriol, le héros risque de voler la vedette à son aîné dans les prochains numéros.

Un personnage décomplexé

Visiblement, Ghost Maker est insatiable. Même si son hyper sexualisation reste discutable, il n’en reste pas moins le premier à assumer sa vie amoureuse. Et le petit nouveau semble du genre endurant. Selon ses propres aveux, il s’est livré aux plaisirs charnels pendant deux bonnes heures au moins. Même en plein orgasme, le jeune homme a été capable de résoudre pas moins de six crimes. On découvre une planche mettant en avant la plastique impeccable de Ghost Maker, tout juste sorti du lit et prêt à partir sauver le monde.

Mais Ghost Maker n’a rien d’un Don Juan notoire. Au contraire, le justicier serait plutôt du genre gentleman. Le beau gosse prend soin de ses amant d’un soir, leur offrant un banquet gargantuesque en guise d’adieu, le tout arrosé d’une bonne dose de champagne. « Il est probable que nous ne nous reverrons plus jamais ni ne nous parlerons » annonce ainsi le jeune homme avant de tirer sa révérence. Il assume même ses fantaisies sexuelles qu’il qualifie de thérapie et de méditation avant de partir au combat.

L’effort de DC Comics est louable, on l’accorde volontiers, mais déjà discutable pour beaucoup. En effet, les créatifs sont entrés malgré eux dans la caricature, en dépeignant un personnage à la silhouette parfaite et aux attributs manifestes. Beaucoup auraient préféré voir le héros dans une histoire d’amour plus profonde et plus aboutie. Mais ses prochaines aventures pourraient dévoiler une surprise de taille sur cet aspect précis, qui sait ?

Source : Comicbook

Captain America en défenseur des LGBTQ+ dans le comics Marvel United States of Captain America