Accueil » Actualité » Des répliques de Bugatti Chiron en ferraille découvertes par un youtubeur en Thaïlande

Des répliques de Bugatti Chiron en ferraille découvertes par un youtubeur en Thaïlande

Le YouTuber CB Media a récemment documenté en ligne une visite du lieu touristique, découvrant au passage une série de créations incroyables à base de ferraille. Il a notamment pu découvrir deux répliques impressionnantes de Bugatti Chiron.

L’atelier Scrap Metal Art Thaïlande, devenu le paradis des robots géants, abrite des statues et des répliques étonnantes de voitures fabriquées à partir de ferraille. Il est situé à environ deux heures à l’est de Bangkok, la capitale.

Bugatti Chiron en ferraille - CB Media
Bugatti Chiron en ferraille – Crédit : CB Media

Dans l’atelier Scrap Metal Art Thaïlande, on peut trouver des répliques grandeur nature des robots de Transformers, mais aussi de merveilles à l’écran de Robocop et Terminator. Néanmoins, les objets les plus intrigants de tous sont très certainement les deux répliques de Bugatti Chiron. Par le passé, nous avions déjà pu voir une Bugatti Chiron faite maison avec du carton, qui avait coûtée seulement 100 dollars.

À sa sortie, il fallait dépenser pas moins de 2,4 millions d’euros pour s’offrir cette hypercar. D’après Bugatti, la voiture est limitée électroniquement à une vitesse maximale de 380 km/h, mais celle-ci pourrait atteindre les 500 km/h lorsque toutes les restrictions sont levées.

Bugatti Chiron : il existe des répliques thaïlandaises en ferraille

L’hypercar de 1500 chevaux quad-turbo 1118kW W16 du constructeur qui a été reproduite est composée de toutes sortes de pièces de voitures anciennes reconverties au nom de l’art. Il s’agirait d’une commande d’un collectionneur suédois. Deux modèles ont été réalisés, et ils coûteraient chacun environ 30 000 dollars (24 750 euros). Ces Bugatti Chiron ne pourraient pas rouler, et seraient uniquement destinées à être exposées.

Composée de vieux cadres de châssis, de plaques de plancher, de pièces de carrosserie, d’engrenages et d’autres pièces métalliques, elle ressemble presque à une création grandeur nature de LEGO Technic. La différence, c’est que la réplique de la Bugatti Chiron de LEGO pouvait vraiment rouler.

En plus des Bugatti Chiron, on retrouve une Mercedes 300 SL Gullwing faite presque entièrement d’engrenages, d’écrous et de boulons. Il y a également une réplique de la Ferrari 250 GTO, qui est construite d’une façon similaire.

Source : Carscoops