Accueil » Actualité » E.T., l’extra-terrestre : l’actrice de Gertie croyait qu’E.T. était réel

E.T., l’extra-terrestre : l’actrice de Gertie croyait qu’E.T. était réel

Drew Barrymore vient de nous gratifier d’une anecdote touchante sur le tournage du film E.T., l’extra-terrestre. Alors qu’elle n’était qu’une enfant, elle croyait que l’alien incarné par une marionnette animatronique existait vraiment.

Image 1 : E.T., l'extra-terrestre : l'actrice de Gertie croyait qu'E.T. était réel
E.T., l’extra-terrestre © Universal Pictures

Nous fêtons cette année les 40 ans du film E.T., l’extra-terrestre. Ce chef d’oeuvre de SF signé Spielberg, met en scène un alien qui se retrouve bloqué sur Terre après une mission d’exploration avortée. Pourchassé par les agents du gouvernement, il fait alors la rencontre d’une fratrie composée de Michael, Elliott et Gertie qui vont tout faire pour l’aider à retrouver ses congénères, nouant une relation forte avec celui qu’ils appellent E.T.

Une intrigue aussi palpitante que touchante qui a ému aux larmes de nombreux spectateurs. À l’occasion du quarantenaire, les acteurs ont participé à une émission spéciale retrouvailles diffusée le 31 octobre. Henry Thomas (Elliott), Robert MacNaughton (Michael), Dee Wallace (Mary, la mère) et Drew Barrymore (Gertie) ont partagé leurs anecdotes sur le film qui a profondément marqué l’histoire du cinéma.  

À lire > Spielberg ressuscite E.T. pour Noël, mais seulement pour quelques minutes

E.T. : Drew Barrymore y croyait dur comme fer

« Je croyais qu’ET était réel… Je l’aimais vraiment profondément », révèle l’interprète de la petite Gertie, alors âgée de 7 ans à l’époque du tournage. Henry Thomas confirme avec une anecdote, laquelle en dit long sur l’amour de Drew Barrymore pour E.T. qui a inspiré récemment les créateurs de la série Les Anneaux de Pouvoir.

« Il faisait assez froid sur scène et tu as demandé à la costumière si tu pouvais avoir une écharpe pour E.T. car tu craignais qu’il ait froid, tu as alors enroulé l’écharpe autour de son cou. » Ensuite, Dee Wallace dévoile comment Spielberg s’est arrangé pour que la jeune Drew continue de croire que l’extraterrestre était réel.

Le réalisateur avait sûrement compris que cela ne pouvait que sublimer sa prestation scénique. « Nous t’avons vue en train de parler à E.T. et nous l’avons dit à Steven. À partir de ce moment-là, il a nommé deux gars pour animer la marionnette d’E.T. : à chaque fois que tu allais lui parler, il pouvait ainsi réagir ». Vous pouvez retrouver cette séquence très sympathique ci-dessous :