Accueil » Actualité » Un compte Facebook, mais plusieurs profils, Meta teste les alias

Un compte Facebook, mais plusieurs profils, Meta teste les alias

Dans un contexte de crise, Facebook réalise des tests de nouvelles fonctionnalités. Ces innovations visent à redynamiser le réseau social qui continue à perdre toujours plus d’utilisateurs.

La société de Mark Zuckerberg vient d’annoncer la mise en place de nouveaux tests permettant aux utilisateurs de créer plusieurs profils à partir d’un compte unique. L’objectif pour Facebook est de rétablir la rétention de ses utilisateurs qui a diminué significativement ces derniers mois.

Les personnas Facebook
Facebook teste la création de personnas – Crédit : Facebook

La création de profils supplémentaires ne nécessitera pas de faire apparaître la véritable identité de leur propriétaires. Cette dernière est jusqu’à ce jour une règle obligatoire qui, à défaut d’être respectée, peut mener à la suspension du compte.

Il est cependant à noter que l’obligation de déclaration de l’identité réelle du détenteur d’un compte Facebook n’est pas universellement applicable. En effet, un tribunal allemand avait statué en 2018 que cette clause était illégale au regard de la législation européenne sur la protection de la vie privée.

Leonard Lam, le porte-parole du groupe, prévient néanmoins que toute violation des règles et conditions générales d’utilisation de la plateforme par l’un des profils provoquera une sanction sur le compte dans son ensemble.

Cette innovation pourrait ouvrir la porte à des abus et des détournements d’usage de la plateforme à des fins parfois peut recommandables. Facebook a, ces dernières années, fait la chasse aux faux profils. Et continue encore aujourd’hui à clore de nombreux comptes litigieux de spams et de robots.

À lire > Facebook prépare une refonte complète pour ressembler davantage à TikTok

Les personnas Facebook pour renverser la tendance et attirer les jeunes

Cette annonce est donc un changement de paradigme pour Facebook qui faisait tout pour éviter la création de personnas (profils imaginaires) sur son réseau. Cela peut être interprété comme une réaction à l’hémorragie quotidienne d’utilisateurs que la firme recense depuis le dernier trimestre 2021.

Meta se doit de préparer l’avenir et de trouver la bonne stratégie qui lui permettra de lutter contre Tiktok, qui est l’application la plus téléchargée dans le monde, et de son succès incontesté auprès des plus jeunes utilisateurs. Ces personnas pourraient élargir les champs d’utilisation de Facebook, en séparant plus facilement la gestion du réseau familial, amical, professionnel, des loisirs et intérêts divers (que l’utilisateur ne veut parfois pas révéler aux autres segments).

Source : Theverge