Accueil » Actualité » Fortnite devant la justice, le battle royale risque-t-il d’être interdit ?

Fortnite devant la justice, le battle royale risque-t-il d’être interdit ?

Fortnite a-t-il été spécialement conçu pour rendre les joueurs accros ? Des avocats canadiens en sont convaincus et ont décidé d’attaquer Epic Games en justice. Ils accusent le studio de faire appel à des mécanismes créant volontairement une dépendance.

Une firme d’avocats montréalais a entamé une action collective contre Epic Games, le studio à l’origine de Fortnite Battle Royale. Selon eux, tout dans le jeu a été pensé pour rendre les joueurs complètement accros, ce qui aurait des effets très néfastes sur leur vie quotidienne.

Image 1 : Fortnite devant la justice, le battle royale risque-t-il d'être interdit ?

Fortnite Battle Royale : un jeu pensé pour manipuler les joueurs ?

L’affaire a été lancée par les parents de deux adolescents de 10 et 15 ans qui auraient développé une forte dépendance au célèbre jeu. Le principal argument des avocats qui les représentent repose sur la non divulgation des « risques et dangers inhérents au jeu » , ce qui constitue une infraction à la loi du consommateur québécoise. Selon eux, les effets sur les joueurs, et en particulier les plus jeunes, sont dévastateurs. « L’addiction au jeu Fortnite a de réelles conséquences sur la vie des joueurs dont plusieurs ont développé des problèmes tels qu’ils ne mangent pas, ne se douchent pas, et ne socialisent plus. » expliquent-ils dans leur plainte. 

C’est la première fois qu’une procédure judiciaire est lancée pour un tel motif dans l’industrie du jeu vidéo. La firme d’avocats affirme avoir un dossier solide qui dénonce notamment les stratégies utilisées par les développeurs pour créer un phénomène d’addiction. « Epic Games, quand ils ont créé Fortnite, pendant des années et des années, a engagé des psychologues – ils ont vraiment creusé dans le cerveau humain et ils ont vraiment fait l’effort de le rendre aussi addictif que possible. », déclare une des avocates. Le dossier fait ainsi référence aux programmes de récompenses variables, aux défis et à tous les objets que les joueurs achètent pour pouvoir avancer dans le jeu.

Fortnite a-t-il révélé LE méchant des prochains films Marvel ?

Il y a quelques mois, « le trouble du jeu vidéo » entrait dans la liste des maladies reconnues par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le jeu Fortnite aurait actuellement plus de plus de 250 millions de joueurs dans le monde. Il n’est donc pas étonnant que le free-to-play soit le premier à se retrouver au cœur d’une telle affaire. Selon les déclarations des avocats, plusieurs centres de réhabilitation spécialisés dans les problèmes de dépendance au jeu de battle royale auraient déjà ouvert partout dans le monde. Cette action ne sera donc sans doute pas la dernière. La firme montréalaise estime que le studio Epic Games pourrait être condamné à payer plusieurs dizaines, voire centaines de millions de dollars de dommages et intérêts.