Accueil » Test » Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?

Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?

Le Pixel 6 Pro, c’est le nouveau porte-étendard de Google. Il a pour tache de renouveler l’effet waouh en photo des précédents Pixel. L’occasion pour nous de l’opposer à l’iPhone 13 Pro qui offre de très bons résultats photographiques.

Longtemps, Google a compté sur ses algorithmes ultra puissants pour la réalisation des clichés des Pixel. Il délaissait alors la partie matérielle de ses smartphones. On se souvient ainsi des Pixel 3 et 3 XL qui avaient bluffé tout le marché en 2018 avec un unique capteur photo. Depuis, le Pixel 4 (Test Pixel 3 vs. Pixel 4 ici) et le Pixel 5 (lire son test ici) ont su également s’imposer en photo avec deux capteurs quand la concurrence montait à trois, quatre voire cinq capteurs, comme les OnePlus 9 Pro (son test ici) ou le Galaxy S21 Ultra (testé là).

Image 1 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Pixel 6 Pro et iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Avec le Pixel 6 Pro, Google tient à rattraper son retard en ajoutant un troisième capteur à son module. Ce dernier n’est autre qu’un zoom optique, une fonction qui manquait cruellement aux Pixel. Seul le Pixel 4 avait tenté un zoom 2x, qui avait été abandonné sur le Pixel 5. Aujourd’hui, le Pixel 6 Pro se dote d’un zoom 4x.

Un ajout qui lui permet de boxer efficacement contre l’iPhone 13 Pro d’Apple, un smartphone lui aussi équipé d’un trio ultra grand-angle, grand-angle et zoom optique. Nous avons comparé ces deux mastodontes sur une série de clichés pris tant de jour que de nuit afin de déceler les forces et les faiblesses de chacun et surtout découvrir lequel de l’iPhone 13 Pro ou du Pixel 6 Pro produit les meilleures photos.

iPhone 13 Pro vs. Pixel 6 Pro : les fiches techniques

Google Pixel 6 ProApple iPhone 13 Pro
Grand-angle (principal)50 Mpx (f/1.9, 26 mm)12 Mpx (f/1.5, 26 mm)
Ultra grand-angle12 Mpx, 114˚ (f/2.2, 14 mm) 12 Mpx, 120˚ (f/1.8, 13 mm)
Zoom optique48 Mpx, zoom 4x (f/3.5, 104mm)12 MP, zoom 3x (f/2.8, 77mm)
Capteur selfie11,1 Mpx grand-angle 94° (f/2.2 / 20mm)12 Mpx (f/2.2, 23mm)

iPhone 13 Pro vs. Pixel 6 Pro, notre test comparatif en photo de jour

Le Pixel 6 Pro a une dalle Amoled, un processeur maison solide (résultats du Google Tensor dans notre test du Pixel 6), une grosse batterie, bref, rien ici ne le différencie de l’iPhone 13 Pro. Ce sont tous deux des smartphones haut de gamme à une exception près : le prix. Si Apple vend son appareil à partir de 1159 € en 128 Go, Google casse les prix et affiche son Pixel 6 Pro à 899 € dans la même capacité de stockage. Certes, l’un est iOS, l’autre Android. Néanmoins, si l’on s’en tient aux performances, c’est la photo qui va déterminer l’issue du match.

Image 2 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Capteurs selfie des iPhone 13 Pro et Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Les photos qui suivent ont été réalisées avec des iPhone 13 Pro et Pixel 6 Pro mis à jour dans les dernières versions de leur systèmes respectifs. Ajoutons que pour la colorimétrie, nous avons calibré à la sonde (i1Diplay Pro Plus) l’écran de notre MacBook Pro 13 de 2019, déjà très fidèle d’origine et profitant d’un excellent contraste.

Colorimétrie

Le Pixel 6 Pro bénéficie d’une belle colorimétrie, elle est juste et fidèle. Lorsque l’on compare ces photos de pots de peinture avec les originaux, c’est le Pixel 6 Pro qui s’approche le plus de la réalité. Le respect des couleurs est d’ailleurs troublant. L’iPhone 13 Pro se débrouille également, mais affiche un rendu plus chaud, tirant très légèrement vers le jaune. La différence est ténue.

Image 3 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 4 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

On peut aussi évoquer ici le travail que le Pixel 6 Pro réalisé sur les détails. Regardez notamment la tache de peinture sur le pot de Volupus Pink. Moins lissé le rendu de Google retranscrit les tracés du pinceau alors que l’iPhone 13 Pro a tendance à lisser cela.

Image 5 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 6 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Contraste et mise au point

Que ce soit l’iPhone 13 Pro ou le Pixel 6 Pro, les deux smartphones offrent un très bon contraste. Le détail de l’ombre sur l’oeil droit est ici bien respecté dans les deux cas. L’iPhone 13 Pro pousse la luminosité pour rendre un résultat plus valorisant, mais moins proche des conditions réelles. On a aussi encore cette teinte un peu trop chaude.

Concernant l’arrière-plan, la teinte n’est pas respectée. Il s’agit d’une peinture Farrow&Ball, l’Oval Room Blue N°85. Un bleu-vert qui peut être trompeur. Ici, aucun des deux smartphones ne parvient à saisir ses nuances. Tous deux ont tendance à l’éclaircir. La couleur paraît fade alors que la peinture de Farrow est soutenue, presque vibrante. Bref, ni l’un ni l’autre ne sont convaincants.

Image 7 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 8 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Enfin, ce trophée de Batman par LEGO nous donne l’occasion également de voir la différence de traitement d’Apple et Google quant à la mise au point. Si Apple voit large et permet de profiter de l’ensemble de la scène avec netteté, Google resserre énormément sa mise au point. Nous l’avons faite manuellement sur les deux appareils, au niveau du nez de Batman. Au bilan, on peut lire distinctement l’épitaphe sur la photo de l’iPhone 13 Pro. De son côté, le Pixel 6 Pro offre un résultat flou à ce niveau.

Contrejour

L’une des grandes difficultés en photo est de saisir un cliché en contre-jour. Le plus souvent, on risque d’obscurcir son sujet. Les algorithmes modernes permettent de régler ce souci. Apple et Google donnent des clichés largement exploitables, mais lorsqu’on les met l’un à côté de l’autre, il y a clairement une différence.

L’iPhone 13 Pro ne parvient pas à gérer toute la luminosité rendue par notre ringlight positionnée sur son intensité la plus élevée. S’ensuit l’apparition de rayons lumineux en premier plan. C’est sans compter le voile qui vient s’appliquer sur tout le cliché et la teinte jaunâtre alors que la lumière est blanche (6500K).

Image 9 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 10 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le Pixel 6 Pro se débrouille beaucoup mieux. Il parvient à canaliser toute la lumière en la stockant dans la zone du cercle lumineux. Et ce faisant, il n’oublie pas de conserver l’illumination sur les bords de la tête. Point de voile, un sujet parfaitement net qui ressort de la photo par un léger flou appliqué en arrière-plan. Du grand art.

Portrait

Pour notre test du mode portrait, nous sommes volontairement restés au même endroit pour la prise des photos. Aussi, on remarque qu’en zoom 1x chacun (donc sans zoom), l’iPhone 13 Pro et le Pixel 6 Pro n’ont pas la même allonge. Le téléphone de Google resserre beaucoup plus son cadre.

Concernant le rendu visuel, c’est notre plus gros coup de coeur. Le Pixel 6 Pro fait ici des merveilles. On a droit à des couleurs vivantes et un très bon contraste qui fait ressortir chaque élément. Les détails sont exacerbés pour donner un maximum de présence au sujet. Ce n’est pas le même constat avec l’iPhone 13 Pro qui est encore trahi par la luminosité ambiante. Le soleil d’automne pénétrant dans la pièce vient voiler le sujet.

Image 11 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 12 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

En mode portrait, les deux usent de l’effet bokeh. Pour juger de celui-ci, nous avons délibérément laissé un creux entre le bras et le buste afin de découvrir une partie du canapé. Un piège pour les algorithmes. Le Pixel 6 Pro s’en sort à merveille en n’oubliant pas de flouter cette zone. On ne peut pas en dire autant de l’iPhone 13 Pro.

Une canette abandonnée dans un buisson, c’était l’occasion de faire de nouveaux tests en mode portrait. Bien évidemment le branchage allait nous poser problème. Aussi, aucun des deux clichés n’est vraiment impeccable. Le souci pour les smartphones est de savoir quelles branches flouter, et lesquelles laisser visibles. À ce jeu, l’iPhone 13 Pro ne prend pas de risque et applique généreusement son flou sur les branches en arrière-plan. Une bonne idée sur le papier. Le Pixel 6 Pro nous semble plus ingénieux, conservant nettes les branches qui soutiennent la canette. Le résultat n’en est que meilleur.

Image 13 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 14 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Selfie

L’iPhone 13 Pro est ici plus lumineux, trop peut-être. La barbe de votre serviteur blanchie, mais pas à ce point non plus. Le rendu à ce niveau est bien plus juste avec le Pixel 6 Pro. En revanche, le travail des détails et notamment leur netteté est à mettre au crédit du smartphone d’Apple.

Quant à l’effet de flou de ce selfie en mode portrait, il est mieux rendu sur l’appareil de Google. L’iPhone n’est pas parfait sur les contours de la casquette et se fait avoir par l’intérieur de la boucle du manteau, floutant mal cette zone.

Ajoutons qu’en atout, le Pixel 6 Pro propose un grand-angle de 94° sur son capteur selfie. Une fonction pratique que l’on avait rencontrée sur les Pixel 3 et 3 XL et qui permet de prendre des photos de groupe sans perche.

Image 15 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 16 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Ultra grand-angle

L’iPhone 13 Pro et le Pixel 6 Pro sont tous deux pourvus d’un capteur ultra grand-angle. Comme on le constate sur les clichés suivants, ils n’ont pas la même largeur. L’iPhone 13 Pro est un tantinet plus ouvert. On est habitué aux déformations sur ce type de photo. Ici, aucun des deux smartphones n’en souffre. Les voitures que l’on observe sur les bords conservent leurs proportions.

Image 17 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 18 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

La différence va se jouer sur la tonalité des couleurs. L’iPhone 13 Pro offre une image un peu trop bleutée, sans doute trompé par le ciel particulièrement bleu. La réalité rendait une teinte plus jaune sur les bâtiments, ce que reproduit très bien le Pixel 6 Pro. Ajoutons encore une fois que l’iPhone 13 Pro ne gère pas aussi bien la lumière. On en veut pour preuve le feuillage à droite de la photo. Il est voilé chez Apple, net, contrasté et vibrant chez Google.

Grand-angle

Même constat sur le grand-angle. À vouloir être trop lumineux, l’iPhone 13 Pro perd ici des détails. Ainsi, il en vient à effacer les pierres de la façade de la cathédrale de Chartres. Sa rosace également en pâtit.

Image 19 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 20 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Zoom optique x2

En zoom optique, le Pixel 6 Pro se révèle être un redoutable adversaire. En x2, il conserve une grande quantité de détails. Outre la netteté du rendu, on apprécie surtout le détail de l’herbe, parfaitement grasse et bien saturée. On n’en dit pas autant de l’iPhone 13 Pro, toujours encombré de cette fuite de lumière qui voile l’image.

Image 21 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 22 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Zoom optique x3

En augmentant le zoom en x3, on obtient un résultat similaire sur les deux smartphones. Les hautes lumières sont encore trop présentes sur l’iPhone 13 Pro, mais l’ensemble est convaincant. Les deux offres des visions différentes côté colorimétrie : plus froid chez Google, plus chaud chez Apple. Pour avoir eu la scène devant les yeux, Google remporte le point.

Image 23 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 24 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Zoom numérique x15

Douche froide pour l’iPhone 13 Pro. Notre zone de mise au point ne suffit pas. Bien que stabilisé sur les deux appareils sur le rebord d’une fenêtre, on a ici un lissage bien trop présent qui détruit nombre de détails sur la zone : carrosserie de la voiture à droite, écriture du panneau déviation. Des points que le Pixel 6 Pro parvient à épargner, rendant plus exploitable son cliché.

Image 25 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 26 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

iPhone 13 Pro vs. Pixel 6 Pro, notre test comparatif en photo de nuit

L’arbre et le lampadaire

Cet arbre est éclairé de loin par un lampadaire qui émet une lumière jaune. Le résultat offert par les deux smartphones est similaire au niveau colorimétrique. En revanche, l’iPhone 13 Pro vient ici récupérer bien plus de lumière. Le smartphone de Google semble la restreindre, estimant que la scène est déjà bien exposée. A noter que le rendu de l’iPhone est bien évidemment plus flatteur, notamment avec ses traînées nuageuses, virtuellement illuminées.

Image 27 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 28 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

La nuit noire

Nous poursuivons avec des tests plus extrêmes, comme la prise de vue de cette école maternelle plongée dans la nuit. Elle n’est vaguement éclairée que de loin par quelques éclairages publics. A vue, on ne distingue pas les jeux de la cour. Les algorithmes de Google et d’Apple permettent chacun de les révéler. L’iPhone 13 Pro y va fort sur la saturation, comme avec l’arbre précédent. Pour autant, c’est lui qui parvient à dégager le plus de détails, n’étant pas trompé par le grillage qui garde la cour. De son côté, le Pixel 6 Pro tient la route, mais est flou.

Image 29 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 30 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

En condition de nuit noire dans une ruelle dépourvue de tout éclairage, le Pixel 6 Pro et l’iPhone 13 Pro sont logés à la même enseigne. Impossible pour eux de dégager des détails visibles de l’autre bout du sentier. En revanche, le détail de la toiture (hors mis au point) est un peu mieux fini sur le Pixel 6 Pro, mais l’éclairage le plus probant est celui offert par l’iPhone 13 Pro. Bref, un point partout, la balle au centre.

Image 31 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 32 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

Le double éclairage

Joueurs, nous avons voulu mettre le bazar dans les algorithmes de nos smartphones de test. Aussi, avons-nous choisi délibérément une scène nocturne éclairée d’un côté par un lampadaire en lumière jaune et de l’autre par cet abribus en lumière blanche. Et là, on découvre la limite du Pixel 6 Pro. Ici, il se mélange allègrement les pinceaux présentant un bleu pétant pour l’arrêt de bus. Nous ne sommes pas complètement étonnés puisque nous avions observé ce même souci lors de notre test du Pixel 4. En revanche, son jaune est juste, si l’on excepte la dispersion de la lumière. Bref, le bon élève sur ce coup, c’est plutôt l’iPhone 13 Pro qui est plus juste dans sa retranscription des teintes.

Image 33 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 34 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

Selfie

Le selfie de nuit est un exercice périlleux. L’iPhone 13 Pro s’en tire bien grâce à l’illumination du visage juste avant la prise de vue. Le Pixel 6 Pro, quant à lui, accumule un maximum de lumière extérieure. Le résultat est plus vrai puisque sans flash artificiel. En revanche, le piqué n’est pas fou sur les deux clichés. Quand il fait trop sombre, compliqué d’avoir un résultat probant.

Image 35 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 36 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

De l’ultra grand-angle au zoom x20

Nous avons pris la même scène de l’ultra grand-angle au zoom x20 (x15 pour l’iPhone). Ce que l’on peut en dire est que le Pixel 6 Pro vient ici récupérer bien plus de lumière sur les bords de ses clichés, notamment en ultra grand-angle et en grand-angle. La colorimétrie est aussi plus juste avec lui. En ultra grand-angle, l’iPhone 13 Pro se perd dans un orange qui ne ressemble en rien à la scène véritable. Il rattrape un peu le coup sur ses autres clichés. Enfin, le zoom est similaire sur les deux en optique. Idem en numérique. On a des clichés peu exploitables. Impossible de lire les plaques ici, par exemple.

Image 37 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 38 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 39 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 40 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 41 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 42 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 43 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
Google Pixel 6 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide
Image 44 : Google Pixel 6 Pro vs. iPhone 13 Pro : quel photophone acheter ?
iPhone 13 Pro – Crédit : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

Pixel 6 Pro ou iPhone 13 Pro : lequel choisir pour la photo ?

A l’heure du bilan, il faut reconnaître que l’on a ici deux immenses photophones. Des appareils qui nous ont donné toute satisfaction sur des terrains différents. Le rendu nocturne sous double éclairage de l’iPhone 13 Pro est impeccable. De son côté, le mode portrait du Pixel 6 Pro nous a particulièrement bluffé.

Le Pixel 6 Pro ne nous a absolument pas déçu en photo de plein jour. L’iPhone 13 Pro est selon nous un cran en-dessous. Il ne canalise pas suffisamment la lumière et nombre de clichés sont voilés. De plus, il a tendance à tirer légèrement vers le jaune.

De nuit, on peut inverser ce verdict. Enfin, pas tout à fait. L’iPhone 13 Pro se débrouille mieux, mais sans respecter les tonalités. On a une image qui plaît, mais par moment un peu artificielle. De son côté, le Pixel 6 Pro peut avoir tendance à perdre des détails dans les scènes sombres.

Conclusion : le Pixel 6 Pro pour la journée et l’iPhone 13 Pro pour la nuit.