Accueil » Actualité » L’iPhone ne recommande pas Facebook, pourquoi ?

L’iPhone ne recommande pas Facebook, pourquoi ?

Sur l’App Store, Apple a mis à jour sa liste d’applications recommandées pour l’iPhone. Et Facebook, Instagram et WhatsApp n’y figurent pas.

Dans sa liste des applications gratuites incontournables à télécharger sur l’iPhone, Apple avait intégré Facebook en 2021. Et pour cause, le célèbre réseau social est utilisé par une kyrielle d’utilisateurs soucieux de communiquer et de s’informer.

Image 1 : L'iPhone ne recommande pas Facebook, pourquoi ?
Apple snobe Facebook – Crédit : Tom’s Guide

Néanmoins, Apple vient de changer son fusil d’épaule. En faisant un tour sur l’App Store, on constate que la liste des applications indispensables recommandées par la Pomme pour l’iPhone est orpheline des réseaux sociaux de Meta.

Malgré leur énorme popularité, Instagram, WhatsApp et Facebook manquent effectivement à l’appel.

iPhone : quelles sont les applications recommandées par Apple

Vous pouvez trouver la liste des applications recommandées par Apple en allant dans l’application AppStore. Ensuite, dirigez-vous vers l’onglet Apps, en bas de l’écran. Enfin, au milieu de l’écran apparaît la catégorie « les incontournables sur iPhone.

Voici la liste complète des applications recommandées par Apple lorsqu’on configure son iPhone pour la première fois :

YouTubeVintedDuolingo
La Maternelle MontessoriYazioADN – Anime Digital Network
SaltoMolotovTikTok
Simply Piano by JoyTunesDiscordAmazon Prime Video
Mojo pour Insta StoriesTwitchTinder
YukaToca Life – WorldDisney+
Apps iPhone incontournables selon Apple

Quand Apple snobe Meta

Cette absence n’est pas anodine. Les relations entre Meta et Facebook sont loin d’être au beau fixe. Cela s’explique notamment par l’introduction de l’App Tracking Transparency depuis iOS 14.5. Avec cette mise à jour, Apple oblige les applications à obtenir l’aval des utilisateurs pour recueillir leurs données personnelles. Une nouvelle fonctionnalité qui freine les ardeurs du pistage publicitaire ciblé. En effet, les utilisateurs ont désormais la possibilité de dire non au tracking.

À lire > Apple refuse de distribuer Facebook Gaming sur l’App Store

Conséquence, l’App Tracking Transparency a coûté près de 10 milliards de dollars aux réseaux sociaux, d’après une enquête du Financial Times menée l’année dernière. Meta avait ainsi dénoncé publiquement ce nouveau système. Et Zuckerberg d’assurer qu’il impactait négativement sa boîte, mais aussi les petites entreprises. Une prise de position que n’a pas oubliée la firme de Cupertino comme en témoigne l’absence de Facebook et consorts dans sa liste des must-have.

Les relations tendues entre les deux parties avaient surgi bien avant cet épisode. Craignant que Facebook mette au point une boutique d’apps concurrente en 2011, Steve Jobs avait même surnommé le réseau social « cacabook » dans un e-mail.

Source : BGR