Accueil » Actualité » La NASA va partager l’image « la plus profonde » de l’Univers prise par le télescope James Webb

La NASA va partager l’image « la plus profonde » de l’Univers prise par le télescope James Webb

Tous les efforts de la NASA vont bientôt porter leurs fruits. L’agence spatiale dévoilera bientôt les images capturées par le télescope James Webb, dont une qui est « l’image la plus profonde de l’Univers jamais prise ».

D’ici quelques jours, la NASA partagera des images capturées par le télescope spatial James Webb. Ce sera notamment l’occasion de découvrir « l’image la plus profonde de l’Univers jamais prise ». Situé à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre, James Webb se trouve au point de Lagrange L2 où il est arrivé plus tôt cette année. Il a donc commencé sa mission d’explorer les confins de l’Univers.

Illustration du télescope James Webb dans l'espace
Illustration du télescope James Webb dans l’espace – Crédit : NASA

Il y a quelques semaines, un météoroïde a percuté le télescope de la NASA en endommageant l’un des segments de son miroir. Néanmoins, l’agence spatiale américaine a assuré que James Webb est toujours opérationnel « à un niveau qui dépasse toutes les exigences ».

Les images de l’Univers prises par James Webb sont tellement à couper le souffle qu’elles mettent la larme à l’œil, selon la NASA

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier, Thomas Zurbuchen qui est en charge des programmes scientifiques de la NASA a déclaré que : « les images sont prises en ce moment. Nous sommes en train d’obtenir des données historiques ». En effet, les images de James Webb sont un véritable exploit scientifique et technologique grâce à des instruments très avancés.

Avec sa caméra NIRCam dans le proche infrarouge, son spectrographe NIRSpec dans le proche infrarouge, son spectro-imageur NIRISS aussi dans le proche infrarouge et son spectro-imageur MIRI dans le moyen infrarouge, James Webb est équipé des meilleures technologies d’observation spatiale.

Thomas Zurbuchen a donc expliqué que plusieurs images de James Webb seront partagées le 12 juillet à partir de 16h30, heure locale de France métropolitaine. En plus de l’image la plus profonde de l’Univers, nous découvrirons aussi l’image d’un spectre d’une atmosphère autour d’une exoplanète. Le télescope de la NASA est effectivement capable d’étudier des exoplanètes situées à 50 années-lumière dans l’espoir de comprendre à quoi ressemblait la Terre primitive quand des températures extrêmes y régnaient.

Enfin, Thomas Zurbuchen a avoué qu’il a presque pleuré en consultant les photos capturées par James Webb. Celles-ci ne sont pas encore partagées avec le grand public. « Il est vraiment difficile de ne pas regarder l’univers sous un nouveau jour. C’est un moment émouvant lorsque vous voyez la nature dévoiler soudainement certains de ses secrets », a-t-il précisé.

Source : Ars Technica