Accueil » Actualité » Larry Tesler, l’inventeur du mythique copier-coller est mort

Larry Tesler, l’inventeur du mythique copier-coller est mort

Vous ne le connaissez probablement pas, mais Larry Tesler est à l’origine des commandes informatiques « couper, copier et coller » que nous utilisons dans la vie de tous les jours. Un véritable génie de l’ombre. Ce diplômé de l’université de Stanford vient de s’éteindre à 74 ans.

Image 1 : Larry Tesler, l’inventeur du mythique copier-coller est mort
Crédit image : Yahoo! Blog from Sunnyvale, California, USA / CC BY

Le « copier-coller », c’est un peu comme Internet ou le frigo. On l’utilise tous les jours, ça nous facilite le quotidien, on ne peut pas s’imaginer pouvoir s’en priver et pourtant, on oublie souvent la personne qui en est à l’origine. Si vous ne saviez pas que Larry Tesler est le créateur du « trouver, couper, copier, coller et remplacer » en informatique, vous pouvez aujourd’hui lui accorder une pensée. Larry Tesler fait partie de ces personnes qui ont accompli beaucoup de choses dans le domaine de l’informatique mais qui ne sont pas réellement connues du grand public. C’est l’entreprise Xerox, à l’origine du réseau Ethernet et des interfaces graphiques modernes, qui a partagé la triste nouvelle il y a quelques heures sur son compte Twitter.

A l’origine de la manipulation de texte informatique

Né en 1945 à New-York, il a fait des études d’informatique à l’université de Stanford dans la Silicon Valley. En 1973, il a rejoint le Palo Alto Research Center (anciennement appelé Xerox Palo Alto Research Center) où il a travaillé avec Tim Mott pour développer l’éditeur de texte Gipsy. C’est à partir de là qu’il a créé la manipulation des morceaux de texte. Si vous êtes intéressés, vous pouvez consulter son CV ici.

Steve Jobs lui-même a repéré Larry Tesler puis l’a embauché en 1980. Apple est donc le premier à avoir utilisé la commande copier-coller sur l’ordinateur Lisa en 1983 puis sur le Macintosh l’année suivante. L’ingénieur a travaillé 17 ans chez Apple où il a atteint la position de chef scientifique. Il a ensuite créé une start-up d’éducation et a aussi travaillé pour Amazon et Yahoo sur différents projets à propos de l’expérience utilisateur.

Sur le site web personnel de Larry Tesler, on peut lire : « J’ai été identifié à tort comme le père de l’interface utilisateur graphique pour Macintosh. Je ne l’étais pas. Cependant, un test de paternité pourrait m’identifier comme l’un de ses nombreux grands-parents ». Il est tout de même reconnu pour avoir convaincu Apple d’investir dans l’architecture ARM (Advanced RISC Machines). C’est cette même architecture que les processeurs d’iPhone actuels utilisent toujours. Nous lui devons une fière chandelle.

Selon Intel, les premiers Mac sous ARM arriveront bien en 2020

Source : The Next Web