Accueil » Actualité » Le MIT conçoit une valise pour convertir l’eau de mer en eau potable

Le MIT conçoit une valise pour convertir l’eau de mer en eau potable

Voici comment des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont miniaturisé un nouveau procédé de désalinisation d’eau de mer. Les futurs utilisateurs n’auront plus qu’à presser un bouton pour en profiter.

Une équipe de scientifiques du MIT ont développé un système permettant de convertir l’eau de mer en eau potable. Ce procédé est particulièrement intéressant car il est facilement transportable. Très compact, en effet, il tient dans une petite valise et peut fonctionner sur batterie ou panneaux solaires.

Système portatif de désalinisation du MIT
Système portatif de désalinisation – Crédits : MIT

Le problème de l’accès à l’eau potable est une préoccupation grandissante de nos jours. 785 millions de personnes sur terre souffrent de ne pas pouvoir consommer d’eau potable. Les statistiques sont effrayantes : un enfant meurt toutes les deux minutes de maladies résultant de la consommation d’eau impure.

Alors que les grandes villes sont equipées de systèmes industriels de traitement et de désalinisation d’eau de mer, les plus petites communes ou villages n’y ont pas accès. Les petites îles lointaines, les ouvriers en poste sur des sites éloignés, les réfugiés climatiques, ou encore les militaires en mission extrême, sont autant de personnes qui ont un besoin vital d’eau potable.

Comme souvent pour les innovations, il semblerait que c’est sur financement militaire américain que ce système portatif de désalinisation et de purification d’eau a été élaboré. On peut malgré tout se réjouir que cette avancée technologique profitera bientôt à un plus large public civil.

A lire > NASA : Les experts du MIT pensent pouvoir inverser la tendance climatique actuelle

Le perfectionnement d’un nouveau procédé de catalyse

Contrairement à l’usage habituel de filtres pour purifier l’eau de mer, les chercheurs ont développé un système de catalyse combiné à un procédé de Polarisation et de Concentration d’Ion (ICP en anglais). L’équipe menée par le professeur Jongyoon Hann applique un courant électrique sur les membranes qui canalisent le liquide durant le traitement de purification.  Cela permet au système de séparer les impuretés de l’eau.

La désalinisation est finalisée dans un second processus d’électrodialyse. Ceci permet de retirer les derniers ions de sel restant dans le liquide. La combinaison de ces deux traitements permet d’obtenir une eau parfaitement potable en fin de chaine. Il faudra cependant être patient, car le débit du système portable présenté dans la vidéo Youtube n’est pas rapide: moins d’un demi verre d’eau en trente minutes !

Source : GBR