Accueil » Actualité » Le pôle Nord magnétique glisse et traverse le premier méridien

Le pôle Nord magnétique glisse et traverse le premier méridien

Depuis une vingtaine d’années, le pôle Nord magnétique se déplace de plus en plus rapidement de l’Arctique canadien vers la Sibérie. Cette année il aura parcouru 55 km pour franchir le premier méridien. Le phénomène a des conséquences importantes sur nos systèmes de navigation, pourtant il reste encore mal connu de la communauté scientifique.

Le modèle du champ magnétique terrestre a été mis à jour le 10 décembre dernier par le National Centers for Environmental Information américain (NCEI) et le British Geological Survey avec un an d’avance. Habituellement mesuré tous les cinq ans, son déplacement plus rapide ces dernières années a poussé les scientifiques à anticiper sa mise à jour, notamment pour assurer le bon fonctionnement des outils de navigation tels que le GPS.

Image 1 : Le pôle Nord magnétique glisse et traverse le premier méridien

Durant les vingt dernières années, le pôle Nord magnétique a peu à peu quitté l’Arctique canadien pour rejoindre la Sibérie. Cette année, il se sera déplacé de 55 km, mais les experts estiment que la tendance devrait ralentir l’année prochaine avec un déplacement de 45 km. Pour la première fois depuis le mariage de Louis XIV avec Marie-Therèse d’Autriche en 1660, le pôle Nord magnétique a franchi le premier méridien.

En 2035, la Chine aura sa centrale spatiale solaire

Quelles sont les causes du déplacement du pôle Nord magnétique

Il est engendré par les mouvements du noyau externe de la Terre composé essentiellement de fer et de nickel. Par convention, on associe les pôles magnétiques aux pôles géographiques, pourtant ils sont éloignés les uns des autres d’environ 11,5°, et le pôle Nord magnétique est en fait le pôle Sud d’un aimant droit.

Selon les chercheurs, les mouvements de convection qui provoquent le champ magnétique sont dans une période d’affaiblissement, mais ses causes sont encore mal identifiées. Actuellement, il est impossible de prévoir à long terme si le champ magnétique va se renforcer ou si nous assisterons à une inversion des pôles

L’iPhone 11 partage votre localisation sans votre accord, Apple explique pourquoi

Depuis qu’on le mesure en 1831, il a déjà parcouru 2250 km, et les spécialistes de l’archéomagnétologie affirment que la terre a déjà subi plusieurs centaines d’inversions des pôles magnétiques durant ces derniers 200 millions d’années. L’inversion du champ magnétique terrestre s’accompagne d’une période de transition de 1000 à 10 000 ans pendant laquelle le champ disparait totalement ou se balade à la surface du globe. On imagine le chaos qu’un tel évènement produirait aujourd’hui.

Perte, vol : localiser mon téléphone grâce a son IMEI et supprimer les données

Source : NCEI World Magnetic Model