Accueil » Actualité » Le Tesla Cybertruck pourra se déplacer latéralement avec quatre roues directrices

Le Tesla Cybertruck pourra se déplacer latéralement avec quatre roues directrices

Le Tesla Cybertruck sera doté de la fonction « CrabWalk » de son concurrent le Hummer EV, a confirmé Elon Musk dans un tweet.

Image 1 : Le Tesla Cybertruck pourra se déplacer latéralement avec quatre roues directrices
Cybertruck – Crédits image : Tesla

La production du Cybertruck de Tesla a été retardée et ne devrait maintenant commencer que fin 2022, après une présentation en grande pompe du véhicule électrique révolutionnaire en décembre 2019. Si, en octobre, la marque a retiré tous les détails techniques du véhicule très attendu de son site internet, Elon Musk vient de confirmer que le mode de conduite « Crabwalk » (conduite en diagonale) serait proposé sur le Cybertruck.

Elon Musk confirme que les quatre roues avant et arrière du Cybertruck seront directrices

Le mode CrabWalk est une fonction qui permet à un véhicule de se déplacer en diagonale, grâce à la possibilité de tourner à la fois les roues avant et arrière, au contraire des véhicules classiques. Annoncé initialement par le constructeur GMS pour son futur Hummer EV, il permet des déplacements fluides latéraux à la façon d’un crabe, en orientant les quatre roues avec le même angle, jusqu’à 10 degrés.

Le Hummer EV est le premier Hummer électrique, qui devrait se hisser dans le top des SUV électriques les plus performants lors de sa sortie. Avec sa puissance de mille chevaux fournie par trois moteurs, il sera capable de passer de 0 à 100 kilomètres-heure en 3 secondes environ – et cela malgré son poids de 4,1 tonnes. Un véhicule très puissant qui, avec son mode Crabwalk, devrait faire sensation à sa sortie. Une démonstration vidéo du mode CrabWalk est présentée sur Youtube par GMV ci-dessous.

Elon Musk confirme que le Cybertruck pourra aussi tourner sur lui-même comme un char d’assaut

Elon Musk vient de révéler dans un tweet que le Cybertruck sera non seulement capable de se déplacer latéralement, mais aura également la capacité d’orienter ses roues de façon à pouvoir tourner sur place, « comme un char d’assaut ». La variante à quatre moteurs, la plus puissante, « sera la première à entrer en production », a également annoncé le PDG de Tesla. Il était pourtant prévu que le Cybertruck ne dépasse pas trois moteurs. Les fans de Tesla sont quoi qu’il en soit sur les starting-blocks en attendant sa sortie, et une entreprise a même imaginé un combiné camping-car amovible à installer sur le futur véhicule amiral de Tesla.

Le mode « CrabWalk » du puissant SUV électrique était pressenti par beaucoup d’analystes qui surveillent de près les annonces du constructeur de véhicules électriques. Musk a en effet déjà annoncé que le Cybertruck disposerait de quatre roues directrices. Mais aucune confirmation officielle du CrabWalk n’avait eu lieu avant ce tweet.

Concernant le « Tank turn », ou capacité pour un véhicule à tourner sur lui-même, celui-ci avait été annoncé en 2019 sur le pick-up R1T de la marque Rivian. Mais ce constructeur a finalement retardé son arrivée « pour des raisons de sécurité ». Reste à savoir si Tesla parviendra à les surmonter également de son côté sur le Cybertruck d’ici fin 2022.

À lire aussi > Cybertruck : Elon Musk « s’en fiche » si le pick-up électrique est un flop

Source : Screenrant