Accueil » Actualité » Les Anneaux de Pouvoir : à quoi servent les Pierres de Vision ?

Les Anneaux de Pouvoir : à quoi servent les Pierres de Vision ?

Un objet mythique du Seigneur des Anneaux a fait son apparition dans l’épisode 4 de la série Amazon : le Palantír aussi appelé Pierre de Vision. Focus sur l’histoire et les attributs de cet artefact puissant.

Image 1 : Les Anneaux de Pouvoir : à quoi servent les Pierres de Vision ?
Galadriel devant un Palantír © Amazon

Cet article contient des spoilers sur Les Anneaux de Pouvoir

Les Anneaux de Pouvoir est une série qui se déroule lors du Second Âge, soit des millénaires avant l’intrigue du Hobbit et du Seigneur des Anneaux. Elle permet d’assister en images à l’ascension de Sauron qui s’apprête à refermer ses griffes sur la Terre du Milieu. Forcément, les passerelles avec la saga sont nombreuses. Après avoir découvert l’ancêtre de l’Arbre Blanc du Gondor et l’origine du mithril, un autre élément iconique du lore a surgi devant nos yeux : le Palantír, une orbe aux pouvoirs aussi puissants que dangereux.

Dans l’épisode 4 des Anneaux de Pouvoir, la reine régente de Númenor a une vision terrible. Elle voit son royaume se faire submerger par des vagues gigantesques. Cette scène la hante depuis qu’elle a utilisé le Palantír pour la première fois. Son père, mourant, a aussi la même vision, le poussant à rester fidèle aux Elfes et aux Valar de peur du châtiment. Lequel frappera bel et bien Númenor plus tard pour punir l’attaque de Valinor.

Les Palantíri : des liseuses d’avenir mais pas que

Les Palantíri peuvent naviguer dans l’espace-temps, offrant des visions du présent et de l’avenir à ses utilisateurs. Ils sont également des outils de communication. Dans la mythologie de Tolkien, les Pierres de Vision sont des globes de fabrication elfique. Les Elfes de Valinor (Eldar) en offrent sept aux Hommes de Númenor qui leur sont fidèles. Elles permettent de conserver un canal de communication avec eux alors que les navires elfiques d’Aman ont désormais l’interdiction formelle d’accoster à Númenor.

Après la disparition de l’île, victime de la colère divine, les pierres sont récupérées par Elendil qui les dissémine dans des zones stratégiques au cœur du Gondor et d’Arnor. Pouvant interagir entre elles, les pierres permettent d’assurer la communication entre les différentes parties des royaumes.

L’une d’entre elles terminera plus tard entre les mains de Sauron après l’attaque de Minas Ithil perpétrée par les Nazgûl. Le Seigneur Ténébreux l’utilisera ensuite pendant la guerre de l’Anneau pour manipuler Saroumane qui se pliera à sa volonté.

Saroumane
©New Line Cinema

À lire > Le Seigneur des Anneaux : les 5 répliques les plus mythiques de la saga

Les Pierres de Vision sont très dures à manier

En sa qualité de descendant d’Elendil, Aragorn est l’héritier légitime du Palantír d’Orthanc. Il l’utilisera pour détourner l’attention de l’Œil et épier l’avancée de ses armées. Des actions cruciales qui contribueront grandement à la victoire finale contre Sauron. Denethor, l’intendant du Gondor, entre en contact avec le Seigneur Ténébreux à travers le Palantír de Minas Anor. Sans parvenir à le plier à sa volonté, il réussira à lui montrer des visions d’horreur nourrissant son désespoir qui se transformera plus tard en démence.

Via les Palantíri, Sauron parvient ainsi à afficher de manière sélective des images bien réelles afin de manipuler les utilisateurs les plus faibles. Dans Le Silmarillion de Tolkien, on apprend que seuls ceux qui « possédaient une grande force de volonté et d’esprit » pouvaient bénéficier de leur plein potentiel.

Les autres utilisateurs n’obtiendraient pas « l’image complète » de certaines visions, conduisant souvent à une mauvaise interprétation. Même Sauron finit par se tromper lorsque Pippin touche une Pierre de Vision, l’antagoniste pensant que le Hobbit détient l’anneau.

Aragorn
©New Line Cinema