Accueil » Actualité » Les streamers vont-ils abandonner Twitch et YouTube… pour Facebook ?

Les streamers vont-ils abandonner Twitch et YouTube… pour Facebook ?

Les streamers gagneraient plus d’argent sur Facebook que sur Twitch et YouTube. La plateforme de jeux vidéo du réseau social serait en train de devenir de plus en plus populaire auprès des joueurs qui la trouvent souvent plus rentable et surtout, plus ouverte au public.

Facebook Gaming vient discrètement mais sûrement concurrencer Twitch et YouTube sur le terrain du streaming de jeu vidéo. Si la plateforme d’Amazon reste numéro un en terme de fréquentation et de visionnements, Facebook attirerait de plus en plus de streamers grâce à des offres de partenariat alléchantes et des potentiels abonnés plus nombreux.

Image 1 : Les streamers vont-ils abandonner Twitch et YouTube... pour Facebook ?

Des revenus plus élevés et un public plus large

Depuis quelques mois, Facebook mise de plus en plus sur sa section Gaming créée il y a un an. La plateforme a maintenant son propre onglet dans le menu de navigation principal. Tous les utilisateurs peuvent donc y accéder facilement pour jouer à des jeux, mais aussi pour regarder ou diffuser des live d’autres joueurs, à la manière de Twitch.

Et comme le service d’Amazon, Facebook Gaming propose aux streamers de gagner de l’argent, via de la publicité, les abonnements mensuels d’utilisateurs ou encore un système d’Étoiles. Pour y accéder, il faut être choisi par Facebook pour faire partie du programme baptisé « Level Up’ ». Les joueurs populaires sélectionnés deviennent alors des partenaires du réseau social. Ils obtiennent ainsi un soutien financier du groupe et testent des nouvelles fonctionnalités.

Ces moyens de monétisation restent assez similaires à ceux que l’on trouve chez Twitch, et pourtant, de plus en plus de joueurs affirment que Facebook leur rapporte plus d’argent que la plateforme d’Amazon. Tout d’abord, n’oublions pas que le réseau social est fréquenté par environ 2 milliards d’utilisateurs, dont une grande partie n’a jamais mis les pieds sur Twitch. Facebook offre donc un public plus large, qui ne se limite pas à la communauté de gamers. Les streamers réalisent peu à peu qu’il devient plus facile d’accumuler des nouveaux abonnés sur le réseau social le plus populaire au monde que sur Twitch.

Facebook Gaming attire de plus en plus d’anciens et de nouveaux streamers

Certains adeptes de la plateforme d’Amazon auraient même décidé de fermer leur compte Twitch pour concentrer leurs efforts sur Facebook Gaming. Et ces derniers ne semblent pas regretter leur choix. Le streamer Havlock rapporte par exemple avoir gagné 500 000 abonnés en un an seulement sur Facebook, alors qu’il n’en avait que 160 000 après quatre ans d’existence sur Twitch. Un ancien streamer YouTube déclare également que ses revenus publicitaires sont trois fois plus élevés que ceux engendrés sur le site de streaming de Google.

Facebook Gaming a cependant encore un peu de chemin à faire pour réussir à détrôner Twitch. La plateforme compterait actuellement moins de 200 000 streamers, contre environ 3 millions sur Twitch. L’intérêt pour Facebook Gaming semble cependant prendre l’ampleur chez les joueurs, et en particulier auprès des nouveaux venus dans le monde du streaming. Un tiers des streamers du programme Level Up’ serait en effet des débutants dans le milieu du streaming de jeu vidéo.

Pour répondre à la demande grandissante, la firme de Zuckerberg travaille déjà sur une application mobile Facebook Gaming qui permettra aux streamers de diffuser des live depuis leur téléphone. Le programme est actuellement en phase de test au Mexique, aux Philippines et au Brésil.

Donald Trump veut écraser les streamers Fortnite sur Twitch

Source : Business Insider