Accueil » Actualité » l’iPhone 11 Pro émet deux fois plus d’ondes que ce qui est autorisé

l’iPhone 11 Pro émet deux fois plus d’ondes que ce qui est autorisé

Un laboratoire américain spécialisé dans l’étude des radiofréquences indique que le smartphone de chez Apple émet des ondes potentiellement cancérigènes à haute fréquence.

Image 1 : l’iPhone 11 Pro émet deux fois plus d’ondes que ce qui est autorisé

Comme le suggèrent les scientifiques depuis des années, les smartphones semblent émettre des ondes dangereuses pour la santé. Le laboratoire de radiofréquence de San Marcos en Californie, a rendu ses résultats d’analyse concernant l’iPhone 11 Pro. Le rapport affirme que le téléphone émet deux fois plus d’ondes que la limite recommandée par la FCC (Commission fédérale américaine des communications). Ce rapport s’appuie notamment sur des analyses déjà effectuées par l’Université de Chicago, qui avait analysé les ondes de l’iPhone 7. Ce dernier dépassait déjà les niveaux de radiation autorisés. 

Le laboratoire de San Marcos a constaté que l’iPhone 11 Pro émettait donc des rayonnements électromagnétiques deux fois plus élevées que les limites de sécurité conseillées par l’Etat, et aussi très au dessus de ce qu’Apple déclare dans le dossier technique du téléphone. Les directives de la FCC stipulent qu’un smartphone ne doit pas émettre plus de 1,6 W/kg de rayonnement électromagnétique. L’iPhone 11 Pro, émet lui 3,8 W/kg. 

Des ondes potentiellement cancérigènes

Cette découverte est d’autant plus préoccupante que l’Organisation Mondiale pour la Santé a classé depuis 2011 ces radiations comme « potentiellement cancérigènes » pour l’homme. Par ailleurs, l’Institut National de la Santé américaine a également découvert des « preuves évidentes que les radiations électromagnétiques causent des cancers chez les animaux ». Dans les autres risques pour la santé, on trouve une diminution du nombre de spermatozoïdes, des migraines plus fréquentes, des effets sur la mémoire, l’audition, le comportement et le sommeil. 

Mais pourquoi les autorités ne prennent-elles pas de mesures contre les constructeurs ? Pour l’instant, le processus d’homologation des smartphone n’est pas régulé. Le constructeur peut choisir l’organisme qui va analyser ses smartphones, la distance de mesure, et le modèle testé. Pour l’anecdote, le Vivo 5 produit par BLU est le seul téléphone américain à respecter la législation de l’OMS.

Si vous souhaitez réduire votre exposition aux radiations, tenez plutôt votre téléphone portable loin de votre corps (en particulier de votre tête) en utilisant le réglage du haut-parleur pendant que vous parlez, ou un autre accessoire de type kit mains libres, comme les AirPods

Source : Popular Mechanics