Accueil » Actualité » Mars a subi des milliers de super-éruptions volcaniques, confirme la Nasa

Mars a subi des milliers de super-éruptions volcaniques, confirme la Nasa

Des milliers de volcans explosifs ont recouvert Mars de cendres lors de super-éruptions qui ont duré un demi-milliard d’années, vient de révéler une équipe de géologues de la Nasa.

Image 1 : Mars a subi des milliers de super-éruptions volcaniques, confirme la Nasa
Des cratères dans la région d’Arabia Terra sur Mars. Remplis de roches stratifiées, ils se présentent en monticules arrondis. Image prise par le Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA. Crédits photo : NASA/JPL-Caltech/Université d’Arizona

En étudiant la topographie et la composition minérale d’une partie de la région d’Arabia Terra, au nord de Mars, des scientifiques ont trouvé la preuve de milliers de « super éruptions », les explosions volcaniques les plus violentes connues à ce jour. Crachant vapeur d’eau, dioxyde de carbone et dioxyde de soufre, ces explosions ont déchiré la surface martienne sur une période de 500 millions d’années, il y a environ 4 milliards d’années. Des éruptions assez puissantes pour bloquer la lumière du soleil et modifier le climat martien pendant des décennies.

À lire aussi > La NASA envoie un vaisseau s’écraser sur un astéroïde pour le détourner

Un jeu de piste de plusieurs années pour prouver le volcanisme de Mars

Patrick Whelley et Jacob Richardson, géologues à la Nasa, se sont associés à Alexandra Matiella Novak, une volcanologue américaine, pour prouver le volcanisme de Mars dans une étude de juillet 2021. Un véritable jeu de piste a été nécessaire pour découvrir ces preuves, car les monticules des volcans ont en effet disparu depuis longtemps. Ce n’est que depuis 2013 qu’on soupçonne ce qu’on croyait au départ être des impacts d’astéroïdes se révéler en réalité des caldeiras, cratères géants issus de l’effondrement de volcans anciens. Il a fallu analyser des milliers de photos et réaliser des cartes topographiques précises afin d’évaluer l’épaisseur et la composition des cendres volcaniques qui auraient pu prouver l’existence de ces volcans. Pendant ce temps, le rover d’exploration Perseverance poursuit sa récolte d’échantillons de roches martiennes.

La Terre a déjà subi des super-éruptions qui ont modifié son climat

Sur Terre, les volcans aussi sont capables de super éruptions. La plus récente a eu lieu il y a 76 000 ans, à Sumatra en Indonésie. Mars héberge pour rappel le plus grand volcan du système solaire, Olympus Mons, cent fois plus grand en volume que le plus grand volcan sur Terre, le Mauna Loa à Hawaï. Les chercheurs s’attendent à découvrir un jour ce même type de volcans explosifs des régions de Io, la lune de Jupiter, ou encore sur Vénus. Cette découverte scientifique aidera les géologues à comprendre le fonctionnement des processus géologiques qui façonnent les planètes et les lunes. Les futurs explorateurs de Mars iront-ils rendre visite à ces volcans ? On espère en tous cas que les futures combinaisons spatiales récemment testées par la Nasa dans l’Oregon leur permettront de résister aux autres dangers de la planète rouge.

Source : Jet Propulsion Laboratory / Nasa