Accueil » Actualité » Mercedes installe un volant tactile dans la Class E 2021

Mercedes installe un volant tactile dans la Class E 2021

Mercedes vient de lever le voile sur les modifications effectuées sur la nouvelle Class E 2021. L’une d’entre elles concerne le volant qui s’offre des capteurs tactiles capacitifs. Le constructeur allemand a dépensé beaucoup d’énergie à son design.

Image 1 : Mercedes installe un volant tactile dans la Class E 2021
Crédits : Mercedes-Benz

En attendant qu’arrivent les véhicules totalement autonomes qui devraient faire disparaitre définitivement le volant tel qu’on le connait aujourd’hui, il reste un élément central de la conduite. Ni les demi-volants, ni les joysticks que nous avaient promis les films de science-fiction, ni même les versions rétractables souvent présentes dans les concept-cars n’ont réussi à le révolutionner.

Vérifier l’attention du conducteur comme priorité

La raison principale pour laquelle Mercedes a offert des fonctions tactiles à son volant est la sécurité. Encore trop souvent ont lieu des accidents qui font état d’un défaut de fonctionnement de l’Autopilot. Or si celui-ci peut être pris à défaut, c’est souvent la trop grande confiance qu’accorde le conducteur au pilote automatique et par conséquent sa baisse d’attention qui l’empêche de réagir à temps, comme dans le cas de la mort de l’ingénieur Apple dans sa Model X.

Pour éviter que cela se produise, le constructeur allemand a doté son volant de 2 zones tactiles capacitives permettant de vérifier que les mains du conducteur sont effectivement en position de conduite. La plupart des véhicules utilisent un algorithme qui vient analyser les légers mouvements de volant, ce qui n’est pas totalement fiable, un genou pour le maintenir en position tromperait facilement le logiciel.

Sur sa lancée, Mercedes a doté la partie centrale de boutons tactiles qui vont contrôler les régulateurs et limiteurs de vitesse sur la partie gauche et la prise d’appel téléphonique, le volume sonore, etc. sur la partie droite. Le directeur créatif de la marque explique que dessiner un volant est « un challenge très spécial qui est souvent sous-estimé ». Selon lui, « la sensation haptique envoyée à notre cerveau détermine si on aime ou non la voiture ».

Source : Carscoops