Accueil » Actualité » Microsoft invente une IA qui peut faire vos devoirs de maths

Microsoft invente une IA qui peut faire vos devoirs de maths

Le géant américain Microsoft a dévoilé il y a quelques jours une application qui peut résoudre n’importe quel problème de maths, même les plus complexes. Pour cela, il suffira de scanner l’équation et de laisser l’application faire le reste.

Fini les longues nuits bloquées sur un devoir de mathématiques. Le géant américain vient de dévoiler « Microsoft Math Solver » (actuellement en version bêta). Ce logiciel est doté d’intelligence artificielle, tout comme Microsoft Azure. Il semblerait que l’app soit capable de résoudre les exercices de maths, allant des équations les plus simples aux intégrations les plus complexes. Et le meilleur dans tout ça? L’application peut scanner l’équation et présenter le détail des différences étapes de la résolution.

Image 1 : Microsoft invente une IA qui peut faire vos devoirs de maths

Dans le cas où le Microsoft Math Solver se trouverait dans l’incapacité de trouver la solution, elle vous redirige vers une page de recherche Bing (le moteur de recherche de Microsoft, aussi doté d’IA) pour trouver une explication. La différence de cette app par rapport aux autres ? Elle propose de vous rediriger vers des vidéos afin de comprendre et de pouvoir résoudre l’équation vous-même par la suite. 

Une intelligence artificielle experte en maths?

Si l’intelligence artificielle est connue pour la conduite automobile ou la livraison des colis, elle permet également de résoudre des problèmes de mathématiques ou de physique quantique. En effet, grâce au Deep Learning, l’intelligence artificielle s’entraîne sur des dizaines de milliers d’exercices. À titre d’exemple, l’IA de Google avait travaillé sur 10,500 théorèmes mathématiques avant d’être mise en place. 

L’IA de Microsoft a donc subi dans un premier temps une phase d’entraînement. Les algorithmes de machine learning parvenaient à obtenir entre 60% et 70% de bonnes réponses. Mais cela n’était pas suffisant. l’IA continue donc sa phase d’apprentissage jusqu’à avoir vu un ensemble de théorèmes et de problèmes suffisants pour obtenir un taux de réussite entre 95% et 100%. 

La particularité de l’intelligence artificielle actuelle est qu’elle est ultra-spécialisée : traduire une langue, résoudre un problème de physique ou comprendre la voix de quelqu’un. Ry Kurzweill, futurologue, prévoit l’arrivée d’une IA complète dotée de Singularité – ce moment où l’intelligence des machines dépassera celle de l’homme – autour de 2045. Ces hypothèses inquiètent de plus en plus de personnalités, notamment Elon Musk, le directeur de Tesla

Source : UberGizmo