Accueil » Actualité » La fin du Hobbit dans quelques jours, Netflix supprime la trilogie

La fin du Hobbit dans quelques jours, Netflix supprime la trilogie

Alors que la série Seigneur des Anneaux d’Amazon bat son plein, la seconde trilogie portant sur Bilbon Sacquet va bientôt être absente des canaux de streaming.

Netflix a accueilli la trilogie Bilbo le Hobbit le 1er juillet 2021. Un peu plus d’un an plus tard, ces trois films vont disparaître de son catalogue. La date est prise : passé le 30 septembre 2022, il ne sera plus possible de voir les trois Hobbit sur Netflix. Alors si vous souhaitez vous gaver de lore en parallèle de l’excellente série Les Anneaux de Pouvoir d’Amazon, c’est le moment.

Image 1 : La fin du Hobbit dans quelques jours, Netflix supprime la trilogie
Le Hobbit disparaît de Netflix le 30 septembre ©Tom’s Guide

Il reste peu de temps donc pour voir ou revoir ces films qui ont succédé à la trilogie originelle du Seigneur des Anneaux. Bien qu’à demi boudés par les spectateurs à leurs sorties en 2012, 2013 et 2014, Un voyage inattendu, La Désolation de Smaug et La Bataille des Cinq Armées sont malgré tout devenus des classiques, les années et l’aura de la franchise étant plus fortes que les critiques.

A lire > Les meilleures séries geeks 2022 sur Amazon, Disney+, Netflix…

Pourquoi le Hobbit n’est pas si bon, mais pas mauvais non plus ?

Attention, il ne s’agit pas d’un ratage complet, la renommée de la sage n’y aurait alors pas suffi. Non, disons plutôt que l’on est un cran au-dessous du Seigneur des Anneaux. En résumé, le premier est passable, le second un peu mieux et le troisième trop long. Un bonus de l’édition Blu-ray de La Bataille des Cinq Armées explique l’une des raisons de cet imbroglio. Peter Jackson en est une cause.

Le bonus montre le réalisateur désemparé, livré à démarrer un tournage sans script, filmant au petit bonheur la chance des scènes discordantes, notamment des scènes de batailles lors desquelles les équipes ne savaient pas ce qu’elles étaient supposées faire.

Image 2 : La fin du Hobbit dans quelques jours, Netflix supprime la trilogie
Un voyage inattendu ©Warner

Au-delà de cela, il y a aussi l’avis des fans qui se sont montrés très critiques face à cette nouvelle trilogie, laquelle ne prenait pas de risque, campant ses histoires dans les mêmes endroits que le Seigneur des Anneaux, notamment.

Mais il y a aussi l’aspect prélogie qui a dû jouer, comme pour une autre saga très connue : Star Wars. Elle aussi a montré en son temps que faire trois antépisodes après une première trilogie n’était pas du goût des fans, comme nous le rappelle M. Bobine dans son excellente analyse vidéo de la trilogie du Hobbit.

Le Hobbit se regarde en streaming, mais s’apprécie en Blu-ray 4K Ultra HD

Il faut donc toujours laisser sa chance au Hobbit, ne serait-ce aussi pour son aspect visuel et sa technique qui lui ont valu plus de sept nominations aux Oscars. D’ailleurs, si vous le ratez sur Netflix, ruez-vous sur son édition Blu-ray 4K Ultra HD. Si le grain ne change pas par rapport au Blu-ray classique, c’est le HDR qui bouleverse le visionnage. Les contrastes sont époustouflants et la colorimétrie explose de vivacité, redonnant la teneur enchanteresse des décors, des visages. C’est un régal que n’offrent pas encore les services de vidéo en streaming, un délice réservé aux amateurs éclairés.