Accueil » Actualité » Nintendo Switch OLED : faut-il l’acheter ?

Nintendo Switch OLED : faut-il l’acheter ?

Nintendo a procédé à une petite mise à jour de sa console hybride qui est loin d’avoir fini son cycle d’exploitation. Cette console mérite-t-elle de remplacer la Switch de votre salon ? Rien n’est moins sûr.

Dans la vie d’un produit, à plus forte raison dans le monde du multimédia, il n’est pas rare qu’un fabricant rafraîchisse sa gamme en ajoutant une fonctionnalité ou en changeant le facteur de forme. Ainsi dans le monde des smartphones, les gammes, souvent renouvelées de manière annuelle, se déclinent sous de nombreuses formes : Pro, Lite, Max…

Nouvelle Nintendo Switch OLED
Nouvelle Nintendo Switch OLED. Crédit : Nintendo

Des appellations que l’on retrouve également dans le monde des consoles, PS4 Pro, Xbox One X et maintenant Nintendo Switch OLED qui vient compléter la version Lite existante. Un peu plus cher que l’originale, s’orienter vers une version OLED pour un premier achat se justifie parfaitement. Mais cela vaut-il le coup de remplacer votre console actuelle ?

La Switch Oled n’est pas une Switch Pro 4K

Nintendo a été clair sur ce point, la Nintendo Switch OLED n’est pas la version Pro que l’on attendait. Elle partage avec son aîné de nombreux points communs. La console utilise la même puce NVIDIA Tegra x1 et ses performances sont identiques à la version normale, mais proposera un stockage interne de base de 64 Go.

Ce qui différencie les deux consoles, c’est avant tout l’écran. Au lieu du 6,2 pouces actuel, la console embarque un écran OLED de 7 pouces. En plus d’un affichage plus contrasté et plus grand, l’autonomie de la console s’en trouve améliorée (en théorie). En effet, l’un des avantages de l’OLED est de pouvoir éteindre une partie de l’écran pour l’affichage du noir. S’ensuivent une économie de batterie et un contraste incomparable par rapport au LCD.

Dans les autres nouveautés, on peut noter un nouveau plastique mat décrit comme agréable au toucher et une nouvelle béquille réglable pour plus de confort lors d’une session de jeu avec la console posée sur une table. Par contre, il n’est toujours pas possible de recharger la console dans cette configuration. Autre point négatif, la console est un peu plus lourde que la version LCD, ce qui peut se faire sentir sur une session prolongée.

D’un point de vue connectique, Nintendo a ajouté un port ethernet au dock, utile pour les joueurs en ligne. Toujours concernant le dock, il semblerait qu’il soit compatible 4K contrairement à la console. Il n’en fallait pas plus pour que les rumeurs reprennent autour d’une version Pro 4K. Cependant, Nintendo nie catégoriquement l’existence d’une telle console.

En conclusion, cette mise à jour est pertinente pour un joueur qui ne possèderait ni Switch ni Switch Lite. A contrario, pour les possesseurs de l’un de ces modèles, rien ne justifie l’investissement. Exception faite des collectionneurs qui ne manqueront pas de trouver une petite place pour ce nouveau modèle.

Source : theverge