Accueil » Actualité » Steam Deck vs. Nintendo Switch OLED : quelles différences entre les deux consoles portables ?

Steam Deck vs. Nintendo Switch OLED : quelles différences entre les deux consoles portables ?

Le Steam Deck de Valve et la Switch OLED de Nintendo sont les prochaines consoles portables les plus attendues de l’année. Quelles sont les différences entre les deux machines ? Laquelle est la plus performante ?

Dès l’annonce surprise du Steam Deck de Valve, tout le monde s’est empressé de comparer la console portable à celle de Nintendo et plus spécifiquement à la prochaine Nintendo Switch OLED. Celle-ci sera disponible dès le 8 octobre 2021 tandis que la console de Valve sortira en décembre 2021 pour les États-Unis, l’Europe, le Canada et le Royaume-Uni et en 2022 pour les autres régions du monde.

Le Steam Deck et la Switch OLED
Le Steam Deck et la Switch OLED – Crédits : Valve / Nintendo

Les deux prochaines consoles portables ont beau avoir un design similaire, elles ont très peu de choses en commun. La différence évidente entre les deux machines est le public qu’elles visent. Le Steam Deck s’adresse plutôt aux gamers avec son système d’exploitation SteamOS basé sur Linux. De son côté, la Nintendo Switch est la console de jeux familiale parfaite. Les deux consoles ont accès à une énorme bibliothèque de jeux, celle de Nintendo étant encore plus accessible que celle de Valve.

Le Steam Deck est une machine puissante, mais il ne s’adresse pas au même public que la Nintendo Switch OLED

Sur le papier, le Steam Deck écrase la Nintendo Switch OLED en termes de performances. La console de Valve est dotée d’une puissance équivalente à celle de la PS4 standard. Celle-ci est pourtant une console de salon. Le Steam Deck est équipé d’un CPU AMD Zen 2. Il offre une puissance brute théorique de 1,6 Tflops FP32 grâce à un GPU AMD RDNA 2 intégré au SoC.

De son côté, la Nintendo Switch OLED conserve les mêmes performances que la Switch actuelle. En effet, la Switch OLED n’est pas la Switch Pro à laquelle de nombreux joueurs s’attendaient. La nouveauté principale est un nouvel écran OLED de 7 pouces. La Switch OLED a donc une puce NVIDIA Tegra X1 composée d’un CPU ARM Cortex A57 et d’un GPU Maxwell. La console hybride de Nintendo offre donc une puissance brute théorique de 0,5 Tflops FP32, soit trois fois moins que le Steam Deck.

Quoi qu’il en soit, la meilleure performance du Steam Deck ne le rend pas supérieur à la Nintendo Switch OLED. Les deux consoles sont fondamentalement différentes et le Steam Deck ne risque pas de faire de l’ombre à Nintendo. La console de Valve n’empêchera pas non plus le géant japonais de sortir la prochaine Switch Pro tant attendue qui profiterait enfin de la 4K.

Enfin, la Nintendo Switch OLED est la plus abordable des deux puisqu’elle est déjà disponible en précommande à 349,99 €. Quant à lui, le Steam Deck sera proposé dans trois configurations différentes. Il y aura la 64 Go à 419 €, la 256 Go à 549 € et la 512 Go à 679 €.

Source : Notebook Check