Accueil » Actualité » Pixel 6 : Google explique pourquoi le lecteur d’empreintes digitales est si lent

Pixel 6 : Google explique pourquoi le lecteur d’empreintes digitales est si lent

Le lecteur d’empreintes digitales des Pixel 6 et 6 Pro est parfois un peu long à reconnaître l’utilisateur qui tente de déverrouiller le smartphone. Google a expliqué pourquoi le déverrouillage n’est pas toujours aussi rapide que ce à quoi les utilisateurs s’attendent.

Les nouveaux Google Pixel 6 et 6 Pro embarquent pour la première fois le lecteur d’empreintes digitales sous la dalle OLED. L’année dernière, le lecteur d’empreintes digitales était placé au dos du Pixel 5. Outre les problèmes d’écran qui seront corrigés dans la prochaine mise à jour, les utilisateurs du Pixel 6 ont été nombreux à signaler que le lecteur d’empreintes digitales laisse à désirer.

Image 1 : Pixel 6 : Google explique pourquoi le lecteur d’empreintes digitales est si lent
Google 6 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

De notre expérience, le lecteur d’empreintes du Pixel 6 prend souvent trop de temps à reconnaître l’utilisateur ou n’y arrive pas au premier essai. Et un déverouillage lent ou compliqué, c’est une expérience utilisateur gâchée. Venant d’un Find X3 Pro, nous étions habitués à un accès ultra rapide à notre smartphone. Et c’est sans parler de la vélocité de Face ID lors de notre test de l’iPhone 13 Pro.

À lire aussi > Test Pixel 6 : quand Google fait rimer audace avec efficacité !

Les algorithmes de sécurité sont responsables de la lenteur du déverrouillage du Pixel 6

Google a finalement donné une explication à cette lenteur avérée. Problème, aucune solution n’est proposée. Sur Twitter, un utilisateur a confié que : « j’adore mon nouveau Pixel 6, mais le capteur d’empreintes digitales ruine mon expérience. Le plus souvent, je touche le capteur 6 ou 7 fois avant qu’il ne me fasse entrer mon code PIN ».

D’après Google, « le capteur d’empreintes digitales du Pixel 6 utilise des algorithmes de sécurité améliorés. Dans certains cas, ces protections supplémentaires peuvent prendre plus de temps à vérifier ou nécessiter un contact plus direct avec le capteur ». Il ne s’agit donc pas d’un problème logiciel, mais du processus normal. Les algorithmes de sécurité seraient donc les seuls responsables de cette lenteur au déverrouillage.

Nous ne savons donc pas encore si Google prévoit d’améliorer la rapidité et la fiabilité du lecteur d’empreintes digitales du Pixel 6. Certains utilisateurs pensent même qu’il s’agit d’un problème matériel puisque Google a choisi un capteur optique au lieu d’un capteur à ultrasons comme celui que l’on retrouve sur le Galaxy S21. Celui-ci est effectivement très rapide et efficace comme nous avons pu le voir dans notre test du Samsung Galaxy S21 Ultra au début de l’année.