Accueil » Actualité » Porsche Taycan Turbo : pourquoi son autonomie est-elle si mauvaise ?

Porsche Taycan Turbo : pourquoi son autonomie est-elle si mauvaise ?

L’EPA a estimé l’autonomie de la Taycan Turbo à seulement 320 kilomètres. C’est très peu au regard de la concurrence, mais aussi des 480 que Porsche avait annoncés. Comment s’explique une telle différence ?

Image 1 : Porsche Taycan Turbo : pourquoi son autonomie est-elle si mauvaise ?

Alors que l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement vient de rendre son verdict concernant l’autonomie de la Posche Taycan Turbo, les réactions sont nombreuses au sujet de cette très faible distance, seulement 320 kilomètres.

La Porsche Taycan Turbo aurait la plus mauvaise efficacité du marché

Il faut dire que les 320 kilomètres qu’a récoltés la Porsche Taycan Turbo la placent en dernière position du classement des véhicules électriques du marché en termes de consommation. Elle est donc derrière toutes les Tesla qu’un conducteur a réussi à faire parcourir 900 km, reconnues comme les plus autonomes, mais aussi derrière la Jaguar I-Pace, l’Audi E-Tron qui pourtant vient de recevoir une mise à jour, la Chevrolet Bolt et ses 383 km et la Nissan Leaf. Pour rester honnête, la Renault Zoe est derrière avec 240 km, mais une batterie de seulement 22 kWh, soit un quart de celle de la Taycan.

Le premier facteur viendrait, d’après Mack Hogan, expert automobile, du choix de Porsche de chercher à conserver son image de constructeur de véhicules fiables. Des choix technologies ou stratégiques auraient donc poussé le constructeur a garder une plus grande marge de sécurité dans sa motorisation, ne disposant pas, contrairement à Tesla de suffisamment d’expérience et de données pour savoir où placer le curseur en termes de bénéfices-risques.

Un test EPA très strict

L’autre raison qui peut expliquer ces 320 kilomètres vient de la façon même dont fonctionne le test de l’Agence américaine de Protection de l’Environnement. En Europe, le test couramment utilisé est le WLTP et il donne à la Taycan Turbo une autonomie de 450 km. Mais l’EPA est plus strict prenant en compte 5 tests différents quand le WLTP n’en effectue que 2. Par exemple, le test américain considère les températures chaudes et froides, pas le test européen.

Toutefois, il est possible de n’effectuer que 2 tests sur l’EPA, mais l’agence applique alors un ratio de 0,7 aux résultats obtenus afin d’éviter que ce choix ne puisse méprendre les clients. Or, si on retire ce ratio de 0,7 aux 320 kilomètres, on aboutit à un total de 457 km, bien plus proche du test WLTP, ainsi que de celui réalisé par AMCI Testing, dont nous parlions dans notre dernier article. Il faudrait toutefois connaître la méthode choisie par Porsche pour conduire le test EPA et la raison de ce choix.

Source : Jalopnik