Accueil » Actualité » Shang-Chi : la scène du bus est-elle réaliste ?

Shang-Chi : la scène du bus est-elle réaliste ?

Image 1 : Shang-Chi : la scène du bus est-elle réaliste ?
Une scène du bus marquante – Crédit : Marvel Studios

Le Marvel Cinematic Universe (MCU) cartonne et sa quatrième phase n’échappe pas à la règle. Tandis que Les Éternels commence sa vie au cinéma, les spectateurs profitent de séries comme WandaVision et Loki sur Disney+. Sans oublier deux autres films projetés après la période pandémique compliquée : Black Widow et Shang-Chi. Le second long-métrage introduit un nouveau personnage, Shang-Chi, joué par Simu Liu. Si le film se démarque, c’est grâce à ses scènes de combat inspirées des productions hongkongaises. Et l’une a beaucoup marqué les spectateurs : un affrontement dans un bus de la San Francisco Municipal Transportation Authority. Mais le véhicule profitait-t-il d’une bonne conduite ? Un chauffeur apporte son expertise insolite !

Les freins de secours auraient dû stopper le bus dans sa lancée

Sur Twitter, that_mc offre une analyse du combat entre Shang-Chi et Katy contre des criminels des Dix Anneaux dont Razor Fist. Un combat rapproché pendant lequel une lame tranche le tuyau de pression d’air permettant aux freins de fonctionner. Premier point : le chauffeur de bus précise que son collègue à l’écran n’aurait pas dû conduire avec des écouteurs comme dans le film. Regarder par-dessus son épaule non plus. L’utilisateur that_mc précise qu’un bon conducteur de bus se rangerait sur le côté et mettrait sa ceinture pour éviter d’être assommé comme pendant cette scène.

Quant aux freins coupés, that_mc précise qu’il existe une solution dans ce cas de figure (à savoir : si un homme armé d’une lame à la place de la main tranche le tuyau de pression…).

Lorsque cela se produit, un frein mécanique de secours appelé « frein à ressort » s’active. Le frein à ressort est maintenu ouvert par la pression de l’air. S’il n’y a pas de pression, le frein est serré et les roues ne tournent pas.

Le bus devait donc s’arrêter net plutôt que de foncer dans les rues de San Francisco dans Shang-Chi !

Bien évidemment, cette explication reste à prendre avec humour. Bien évidemment que rien dans Shang-Chi n’est vrai (enfin, normalement !).

Source : Gizmodo