Accueil » Actualité » SpaceX envoie une étonnante cargaison à la Station Spatiale Internationale (ISS)

SpaceX envoie une étonnante cargaison à la Station Spatiale Internationale (ISS)

SpaceX a envoyé une cargaison de fourmis et d’avocats en direction de l’ISS. La société d’Elon Musk a aussi livré un bras robotique de taille humaine. La capsule Dragon s’est amarrée à la Station spatiale internationale il y a quelques heures.

Une fusée Falcon recyclée de SpaceX a envoyé une nouvelle cargaison un peu particulière en direction de l’ISS. La capsule Cargo transportait 2 170 kg d’équipements, d’expériences et d’aliments frais comme des avocats, des citrons et des glaces pour les astronautes à bord de l’ISS.

La capsule Cargo se prépare à s'amarrer à l'ISS
La capsule Cargo se prépare à s’amarrer à l’ISS – Crédit : SpaceX

SpaceX a fait décoller la fusée Falcon dimanche. Elle a ensuite atterri sur la barge de récupération surnommée « A Shortfall Of Gravitas ». La capsule Cargo s’est amarrée à l’ISS il y a seulement quelques heures. C’est la 23e livraison que SpaceX effectue pour la NASA en moins d’une décennie. D’ailleurs, l’entreprise d’Elon Musk est confiante de pouvoir envoyer des humains sur la Lune avant 2024.

Des glaces, des fourmis, des crevettes, des mauvaises herbes et même un bras robotique sont bien arrivés à bord de l’ISS

En plus de la nourriture fraîche pour les astronautes, le mouvement américain Girl Scouts a envoyé des fourmis, des crevettes de saumure et des plantes pour les expériences. Des scientifiques de l’université du Wisconsin-Madison ont expédié des graines d’Arabettes des dames. Il s’agit d’une mauvaise herbe à fleurs qui est actuellement utilisée dans la recherche génétique.

Des matériaux de construction comme des échantillons de béton et des cellules solaires ont aussi fait partie du voyage. En effet, les matériaux seront soumis à l’apesanteur dans l’ISS. Comme Thomas Pesquet l’avait expliqué à Kylian Mbappé, il réalise entre 4 et 5 expériences tous les jours sur la médecine, les cellules souches et la physiologie principalement.

De plus, la start-up japonaise GITAI Inc. a envoyé un bras robotique de taille humaine à bord de l’ISS. Pour le moment, le robot ne va rien faire d’extraordinaire. En effet, ses missions seront de visser des objets et d’effectuer quelques tâches habituelles des astronautes. Le bras robotique sera d’abord utilisé à l’intérieur de l’ISS. Cependant, l’objectif ultime de la start-up est de déployer des bras robotiques en dehors de la station spatiale. Ils serviront à réparer des satellites, par exemple. Selon le CTO Toyotaka Kozuki de GITAI Inc., les bras robotiques pourraient aider à construire des bases lunaires et récolter des ressources d’ici 2025.

Enfin, le décollage de SpaceX s’est déroulé sans encombre. Il a tout de même dû être reporté de plusieurs heures à cause de mauvaises conditions météorologiques. Néanmoins, SpaceX s’inquiète que les prochains décollages pourraient être retardés par la pénurie d’oxygène liquide dans le monde à cause de la crise sanitaire.

Source : Phys.org