Accueil » Actualité » Stadia : ses développeurs ne peuvent pas mettre à jour leur propre jeu puisque Google les a virés

Stadia : ses développeurs ne peuvent pas mettre à jour leur propre jeu puisque Google les a virés

Peu après le lancement de Stadia, Google a racheté le Typhoon Studios, qui s’occupe notamment du jeu Journey To The Savage Planet. Il s’agit donc d’un des seuls jeux qui appartient à Google, et qui a été offert aux abonnés Pro. Cependant, certains utilisateurs se sont plaints de bugs que le développeur ne peut pas résoudre seul.

Un an après l’acquisition du studio par Google, Journey To The Savage Planet a finalement fait ses débuts sur Stadia au début du mois avec de nouvelles extensions gratuites pour les abonnés Pro.

Journey To The Savage Planet - Typhoon Studios
Journey To The Savage Planet – Crédit : Typhoon Studios

Le 1er février, Google avait annoncé qu’il allait fermer ses studios internes de développement de jeux Stadia, y compris Typhoon Studios. Le problème, c’est que comme Journey To The Savage Planet est disponible depuis seulement quelques semaines, certains joueurs ont noté la présence de bugs assez dérangeants.

Malheureusement, Typhoon Studios ne peut plus rien pour eux. Un internaute, qui ne pouvait plus jouer à Journey en solo ou en co-op, a contacté l’éditeur pour lui demander de déployer une mise à jour, mais le studio a déclaré en être incapable, puisqu’il s’agissait désormais de la propriété de Google.

Jouer en streaming : Google Stadia, GeForce Now, Microsoft xCloud, quelle offre de Cloud Gaming choisir ?

Google va devoir mettre à jour le jeu lui-même

L’assistance de 505 Games, le partenaire de Typhoon Studios, a fait savoir au joueur que ses développeurs n’avaient plus accès au code source du jeu ni à ses données, et que celles-ci étaient désormais aux mains de Stadia. 505 Games a ensuite ajouté que Google était responsable de la publication de tous les jeux sur Google Stadia. Le géant américain avait promis 120 jeux vidéo en 2020 sur Stadia, et des centaines d’autres devraient arriver en 2021.

Après de multiples plaintes de joueurs sur Twitter, Google a déclaré être au courant des problèmes et travaille actuellement à les résoudre avec son éditeur partenaire. Ce que Stadia ne précise pas, c’est que cet éditeur partenaire n’est autre que Google lui-même, puisque les équipes de Typhoon Studios et 505 Games ont été licenciées.

La fermeture des studios de Stadia n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. En effet, produire des jeux n’est pas donné à tout le monde, et leur succès n’est pas assuré. Stadia se concentrera désormais sur les jeux de développeurs tiers, et devrait investir davantage pour faire venir certaines franchises sur sa plateforme de cloud gaming, qui est maintenant disponible sur iPhone et iPad.

Source : kotaku