Meilleur service de Cloud Gaming 2024 : notre comparatif

Le Cloud Gaming permet de jouer depuis son canapé ou devant son ordinateur, alors que la machine ou le serveur qui fait tourner le jeu se trouve à des centaines ou à des milliers de kilomètres de là. Mais cela ne fait pas si longtemps que le concept s’est réellement développé. GeForce Now, Xbox Cloud Gaming, etc. : voici les meilleurs services de Cloud Gaming.

Sommaire

Top 3 des offres de Cloud Gaming

Ma plus complète
Meilleur Cloud Gaming

Microsoft Xbox Cloud Gaming (bêta)

  • Le nombre de jeux compatibles (plus de 200)
  • Les jeux compris dans l’abonnement
  • L’abonnement à EA Play intégré
  • Les exclusivités Xbox disponibles le jour de leur sortie

Le choix de la rédaction
Meilleur Cloud Gaming

NVIDIA GeForce Now

  • Le nombre de jeux jouables (plus de 1000)
  • Le nombre de plateformes compatibles
  • Les performances du service
  • Pas d’engagement

Un PC complet via Cloud
Meilleur Cloud Gaming

Shadow

  • Nombreuses plateformes compatibles
  • Un véritable PC dans le cloud
  • Un rendu très correct
  • Une bonne sélection de jeux

Ces dernières années, le marché vidéoludique est passé à l’heure du cloud gaming. Le principe ? Pouvoir lancer des jeux sur un grand nombre de supports (ordinateur, box, TV, tablette, smartphone, console) exclusivement grâce à une connexion Internet. L’offre est désormais très copieuse, du Microsoft Xbox Cloud Gaming au PlayStation Plus Premium en passant par NVIDIA GeForce Now. 

Quoiqu’il arrive, le nombre de services disponibles n’a eu de cesse d’augmenter ces dernières années et de convaincre de plus en plus de joueurs. D’un autre côté, certaines entreprises comme Google avec Stadia ont tiré leur révérence d’où leurs absences dans notre comparatif. Pour vous aider à faire votre choix, voici donc une petite sélection des meilleures plateformes de Cloud Gaming.

À lire aussi : notre sélection des meilleures offres Box Internet du moment

Microsoft Xbox Cloud Gaming (bêta), la plus complète 

Microsoft Xbox Cloud Gaming

Microsoft Xbox Cloud Gaming (bêta)

La plus complète

On aime
  • Le nombre de jeux compatibles (plus de 200)
  • Les jeux compris dans l’abonnement
  • L’abonnement à EA Play intégré
  • Les exclusivités Xbox disponibles le jour de leur sortie

On n’aime pas
  • Pas grand chose !

Jeux compris dans l'offre Oui, plus de 200 actuellement avec le Xbox Game Pass Ultimate
Engagement Non
Matériel/Plateformes compatibles Android avec manette Xbox compatible Bluetooth ou manette Bluetooth compatible, Windows 10, Xbox
Connexion Internet requise 10 Mbps minimum
Flux vidéo ?

Avec son offre Xbox Cloud Gaming intégrée au Xbox Game Pass Ultimate, Microsoft est devenue une véritable référence dans ce domaine. Le service est compatible avec une flopée de jeux notamment grâce aux rachats de nombreux studios de développement comme Bethesda, ce qui pourrait faire pencher la balance auprès des joueurs. En effet, actuellement, plus d’une centaine de titres sont disponibles sur la plateforme, dont certains des AAA les plus récents.

De même, le catalogue est fréquemment mis à jour, ce qui permet de découvrir de nombreux jeux chaque année. Le tarif mensuel est déjà intéressant et Microsoft propose régulièrement des offres promotionnelles. Pour rappel, ce service est uniquement disponible avec l’abonnement à 14,99 €/mois. Mais comme dit précédemment, cela reste une solution abordable à la vue des fonctionnalités offertes par rapport à la concurrence. Notez enfin que le Xbox Cloud Gaming est disponible sur Xbox Series, Xbox One, TV, Android, iOS, tablette, casque VR et PC (Windows). Un bon moyen d’essayer les jeux avant de les télécharger, mais aussi d’économiser de l’espace de stockage.

Pour finir, il est conseillé de posséder un débit de minimum 10 Mbps pour profiter d’une expérience optimale. En résumé, le Xbox Cloud Gaming est actuellement un des meilleurs services de Cloud Gaming avec le GeForce Now de NVIDIA.

NVIDIA GeForce Now, le meilleur du Cloud Gaming 

NVIDIA GeForce Now

NVIDIA GeForce Now

Pour ceux qui possèdent déjà les jeux

On aime
  • Le nombre de jeux jouables (plus de 1000)
  • Le nombre de plateformes compatibles
  • Les performances du service
  • Pas d’engagement
  • Le RTX (sauf gratuit)
  • Le prix
  • RTX, HDR + QHD 120fps/4K 60fps

On n’aime pas
  • Durée maximale de session de 1 heure renouvelable (offre gratuite)
  • Le système de file d’attente (offre gratuite)
  • Parfois un peu d’attente, même sur l’offre Prioritaire

Jeux compris dans l'offre Non
Engagement Non
Matériel/Plateformes compatibles Windows, macOS, Shield, Android, iOS (via Safari), TV Chromebook, Android TV, Chrome, TV LG, Microsoft Edge
Connexion Internet requise 15 Mbps minimum (720p), 25 Mbps recommandé (1080p), 45 Mbps (1440p 120Hz)
Flux vidéo 1440p 120 Hz ou 4K 60fps (Shield TV HDR)

Répondant à ses débuts sous le nom de GRID, l’offre GeForce Now de NVIDIA est accessible sous Windows depuis début 2018. L’infrastructure repose bien entendu sur des cartes graphiques du constructeur et évolue constamment. Il est possible à présent d’obtenir sur GeForce Now un flux 4K 60 fps sur Nvidia Shield, Windows et macOS. Les autres plateformes peuvent monter jusqu’en 1440p à 120 fps. D’autre part, si vous êtes adeptes des écrans 21:9, oubliez l’affichage en plein écran, le format n’est pas supporté par GeForce Now. Une petite amélioration demandée par les utilisateurs.

Mis à part cela, l’expérience de jeu est magnifique. Durant nos sessions de jeu en Wi-Fi sur fibre, nous n’avons rencontré ni ralentissement ni lag. C’est un système idéal pour profiter notamment de Cyberpunk 2077, tous paramètres graphiques poussés à fond… sur la formule la plus onéreuse. En effet, on distingue trois offres différentes. La première est l’offre « Gratuite », qui vous donne accès à la plateforme avec un accès standard aux serveurs de jeu et une durée de session de 1 heure. La deuxième, nommée, « Prioritaire », est proposée à un tarif mensuel de 9,99 euros. Celle-ci vous donne accès aux jeux avec ray tracing, un accès prioritaire aux serveurs premium, des sessions de jeu de 6 heures et une définition jusqu’à 1080p à 60 images par seconde.

Une dernière offre à 21,99 euros permet d’accéder à des serveurs spécifiques équipés de RTX 4080, un jeu jusqu’en 4K, 120 images par seconde et des sessions 8 heures. Attention cependant, si GeForce Now est compatible avec plus de 1000 titres à ce jour, il ne s’agit pas d’une boutique en ligne. Il permet « simplement » de lancer vos jeux déjà achetés sur un service cloud.

Amazon Luna, le dernier arrivé 

Image 1 : Meilleur service de Cloud Gaming 2024 : notre comparatif

Amazon Luna

Le cloug gaming à la carte

On aime
  • De nombreux jeux compris dans l’abonnement
  • Le prix
  • L’intégration avec Twitch

On n’aime pas
  • Certains jeux demandent un abonnement supplémentaire
  • 4K toujours indisponible

Jeux compris dans l'offre Oui, une partie
Engagement Non (gratuit abonnés Prime)
Matériel/Plateformes compatibles PC, Mac, Fire TV et iOS via un navigateur web, Android par la suite
Connexion Internet requise 10 Mb/s minimum, (35 Mb/s pour 4K)
Flux vidéo 1080p @60FPS et 4K

Amazon est le dernier arrivé sur le marché du Cloud Gaming, mais sa force de frappe pourrait en faire prochainement l’un des principaux acteurs. Basé sur sa plateforme AWS, son service Luna aura mis un certain temps à arriver en France, mais c’est désormais chose faite.

Amazon propose un catalogue de jeux assez conséquent qui se décline en plusieurs chaînes comme la Luna+ Channel qui propose plus de 100 jeux (Resident Evil, Sonic Mania, A Plague Tale: Innocence, Grid, Mortal Shell, etc.), moyennant 9,99 dollars par mois. Cependant, vous aurez déjà accès à certains titres si vous êtes abonnés à Prime. Outre la Family Channel orientée famille, il est également possible d’opter pour l’Ubisoft+ (17,99 euros par mois). Celle-ci inclut une quarantaine de titres phares du studio à l’instar d’Assassin’s Creed : Valhalla, Rainbow Six Siege, Assassin’s Creed Unity, mais aussi la franchise Far Cry (dont le 6), Watch Dogs 2, The Division et bien d’autres encore.

En octobre 2022, Amazon a officialisé le lancement d’un espace intitulé « Games on Fire TV ». Cette nouvelle destination regroupe tous les jeux qui peuvent être téléchargés via le magasin d’applications de sa clé HDMI connectée. En bref, bien que dernier arrivé, Amazon Luna a toutes ses chances de se positionner comme une référence du Cloud Gaming au côté de Microsoft et Nvidia. 

PlayStation Plus (Premium), pour les amoureux des exclus PlayStation

PlayStation Plus (Premium)

PlayStation Plus (Premium)

Pour les amoureux des exclus PlayStation

On aime
  • Les exclusivités PlayStation en cloud gaming
  • Les nouveaux jeux rajoutés régulièrement
  • Le catalogue important de plus 700 jeux

On n’aime pas
  • Des jeux régulièrement retirés de la bibliothèque

Jeux compris dans l'offre 700 jeux PS2, PS3 et PS4
Engagement Non
Matériel/Plateformes compatibles PS5, PS4, Windows
Connexion Internet requise 5 Mbps minimum, 40 Mbps recommandé
Flux vidéo 1080p sur PC

On ne vous apprend rien, le PS Now a fusionné avec PlayStation Plus et n’est plus disponible en tant qu’abonnement indépendant. Les avantages offerts par le PlayStation Now se retrouvent désormais dans le PlayStation Plus Premium. Autrement dit, pour faire tourner les centaines de jeux PlayStation, PS2, PSP et PS4 grâce au cloud gaming, il faut s’abonner au PS Plus Premium proposé à 16,99 € par mois, 49,99 € par trimestre ou 151,99 € par an.

Sur ce point, notons que l’abonnement annuel a fortement augmenté ces derniers mois et c’est franchement bien dommage. En plus du streaming vidéoludique, cette offre intègre de nombreux avantages (jeux “offerts”, réductions, multijoueurs) qui seront toutefois l’apanage des joueurs PlayStation. Les Pcistes adeptes du PS Now risquent ainsi de se sentir lésés puisqu’ils devront payer bien plus cher s’ils souhaitent continuer à streamer les exclusivités de la console de Sony. Pour rappel, le constructeur assure toutefois que les personnes ayant déjà souscrit une offre annuelle pourront basculer vers le nouvel abonnement sans surcoût pendant un an.

Pour le reste, l’entreprise nipponne met à disposition plusieurs centaines de jeux dans son catalogue et tout comme avec Microsoft tout le monde devrait trouver son bonheur. D’ailleurs, c’est encore plus vrai, si vous êtes un amateur d’exclusivités PlayStation

À lire aussi : PlayStation Plus vs Xbox Game Pass : quelles différences ?

Shadow, l’accès à un PC complet via le cloud

Image 2 : Meilleur service de Cloud Gaming 2024 : notre comparatif

Shadow

L'accès à un PC complet via le cloud

On aime
  • Nombreuses plateformes compatibles
  • Un véritable PC dans le cloud
  • Un rendu très correct
  • Une bonne sélection de jeux

On n’aime pas
  • Pas un seul jeu compris dans l’offre
  • Tarif élevé

Jeux compris dans l'offre Non
Connexion Internet requise 15 Mbps minimum
Engagement Non
Matériel/Plateformes compatibles Windows, macOS, Ubuntu, Android, iOS, Shadow Ghost
Flux vidéo Offre de base en 720p

Shadow permet d’accéder à un « véritable » ordinateur Windows dans le cloud. Aussi, ce service permet-il de jouer, mais pas que. On peut tout à fait s’en servir pour travailler. D’ailleurs, il existe deux formules Shadow Pro et Entreprise. Cette plateforme est accessible depuis un ordinateur (tout OS), un smartphone, une tablette, un casque VR ou même des boîtiers multimédias sous Android ou iOS. Après un passage à vide, le service se relance avec trois offres dédiées au gaming.

L’offre de base est à 19,99 €/mois, tandis que la formule la plus complète atteint 49,98 €/mois. En résumé, nous sommes sur l’une des plateformes les plus onéreuses du marché. Pour le reste, il est également bon de noter que les jeux ne sont pas inclus dans les abonnements. En effet, de nombreux titres sont disponibles et proposés à des tarifs préférentiels. Pour autant, c’est à vous de les acheter et cela peut vite faire augmenter la facture.

Dans tous les cas, bien plus qu’un simple service de cloud gaming, Shadow vous propose d’accéder à un véritable PC en ligne. Une option bien pratique, puisqu’en 2024, la plupart des services de cloud gaming concurrents ne vous proposent qu’une sélection — parfois bien trop maigre — de jeux vidéo. En résumé, ce n’est pas nécessairement le choix le plus intéressant pour les personnes tournées exclusivement vers le gaming.

Blacknut, le Cloud Gaming pour toute la famille 

Image 3 : Meilleur service de Cloud Gaming 2024 : notre comparatif

Blacknut

Pour toute la famille

On aime
  • Tous les jeux sont compris dans l’abonnement
  • Nombreuses plateformes compatibles
  • Pas d’engagement
  • Possibilité de jouer simultanément sur quatre écrans
  • Multi-compte, contrôle parental

On n’aime pas
  • Peu de gros jeux disponibles
  • Limité au 720p@30FPS

Jeux compris dans l'offre Oui, 500 jeux
Engagement Non
Matériel/Plateformes compatibles Windows, MacOS, Linux, Android, iOS, Amazon Fire TV, Smart TV, Chromecast
Connexion Internet requise 6 Mbps minimum, ou 4G
flux vidéo 720p @30FPS

Nous arrivons désormais au service de Cloud Gaming le plus méconnu du marché. Et pourtant, la plateforme de Blacknut devrait satisfaire de nombreuses personnes et notamment les familles. En effet, avec sa formule qui ressemble à un abonnement Netflix, la plateforme propose l’accès illimité à un catalogue de plus de 500 jeux. On y trouve beaucoup de titres « familiaux » ou « indépendants », plutôt que de gros jeux AAA. C’est peut-être là une de ses faiblesses, au moins pour les joueurs intensifs, mais peut-être l’une de ses forces pour la famille.

Des titres pour les plus petits, les 7-12 ans, les adolescents et les parents sont proposés aux abonnés. Pour renforcer ce côté, l’entreprise propose même une fonctionnalité de contrôle parental. L’absence de période d’engagement et le tarif plutôt intéressant sont deux points forts. Il est possible de s’abonner pour seulement 14,99 €/mois et le premier mois va seulement vous coûter 1 euro. De même, il est possible d’utiliser 5 comptes de manière indépendante. Une option encore trop rare chez les différents acteurs de ce marché.

Notons toutefois que rien n’indique que le flux vidéo streamé puisse monter au-delà du 720p à 30 IPS, et c’est un peu dommage. Dans tous les cas, Blacknut, outre son côté familial et également une solution intéressante pour les personnes souhaitant faire un premier pas dans l’univers du Cloud Gaming. 

🤔 Le Cloud Gaming, qu’est-ce que c’est ?

Contrairement au jeu vidéo classique où c’est une plateforme locale, souvent puissante, qui se charge de faire tourner le jeu, le Cloud Gaming repose sur une architecture centralisée : le jeu est stocké et exécuté à distance au sein d’une ferme de serveurs, sur des machines virtuelles. Cette technologie permet donc aux joueurs de n’utiliser que des clients légers pour interagir avec le jeu, via Internet.

En pratique, le client (qui peut être une machine sous Windows, un navigateur, une box Internet, un smartphone Android ou n’importe quelle autre plateforme) envoie les actions du joueur (clavier, souris, manette) au serveur, qui lui retourne un flux vidéo (encodé en H.264 ou H.265), qui peut aller du HD 720p au 4K, et un flux audio (stéréo, voire 5.1). La puissance de traitement nécessaire côté client est donc minimale.

On observe toutefois une légère augmentation de la latence, que différentes technologies de prédiction tendent à réduire. Si le joueur peut donc se passer d’une configuration puissance pour jouer en qualité élevée à ses jeux favoris, il devra en revanche obligatoire être équipé d’une connexion Internet stable avec un débit suffisamment élevé.

🖥 Quel matériel faut-il pour jouer en Cloud ?

Le Cloud Gaming présente plusieurs avantages : jouer de n’importe où, bien sûr, tant que le débit Internet est suffisant (entre 6 Mbps et 50 Mbps environ suivant les offres, la définition et la qualité du flux vidéo), et pouvoir utiliser n’importe quel appareil ou presque comme client. Ainsi, la plupart des offres de Cloud Gaming permettent d’utiliser n’importe quel ordinateur sous Windows, plus rarement sous macOS, pour accéder au service.

Certains services permettent aussi un accès à partir d’une box Internet (cas des offres de SFR ou d’Orange), ou bien d’une console de salon (Xbox Series ou PS5). Côté NVIDIA, la Shield est également un client possible. Enfin, un smartphone sous Android permettra aussi l’accès à une grande partie des offres de Cloud Gaming. Depuis peu, certaines applications sont également disponibles sur iOS. Côté manettes de jeu, il faudra souvent prévoir un modèle compatible Bluetooth, sauf exception. Pour finir, les tablettes, les téléviseurs et certains casques VR sont également compatibles avec ce service.

📲 Comment jouer en Cloud Gaming sur son smartphone ?

Il est possible de jouer en Cloud Gaming avec un smartphone sous Android, en tout cas avec certaines offres et parfois avec des restrictions. C’est par exemple le cas des solutions de Blacknut, Microsoft Xbox Cloud Gaming, GeForce Now ou encore Shadow. Bien entendu, une connexion WiFi avec un lien Internet à haut débit ou à défaut une connexion 5G seront nécessaires. De la même façon, pensez à bien vérifier la version minimale d’Android : de manière générale, en dessous d’Android 6.0, passez votre chemin…

Concernant les smartphones sous iOS, le choix est plus compliqué : Apple interdit en effet, pour le moment et sauf exception, les solutions de Cloud Gaming sur ses produits. La seule solution technique à l’heure actuelle, testée par plusieurs services de Cloud Gaming, est de passer par une webapp, donc via le navigateur Safari. Cependant, l’entreprise commence à changer sa politique et certaines plateformes sont désormais accessibles sur les appareils de la firme de Cupertino.

📡 Quelle connexion Internet faut-il pour profiter du Cloud Gaming ?

Côté connexion à Internet, le débit nécessaire à une expérience de jeu acceptable varie selon les offres : plus la définition et la qualité du flux vidéo proposée sont importantes, plus le débit nécessaire sera élevé. Globalement, une connexion à 10 Mbps devrait être le minimum acceptable pour du 720p, et comptez plutôt 15 Mbps à 20 Mbps pour pouvoir jouer en Full HD.

Ne comptez en revanche pas pouvoir profiter des rares offres en 4K sans avoir une connexion fibre digne de ce nom ! En effet, si l’on prend l’exemple d’Amazon Luna, l’entreprise conseille une connexion de 35 Mbps pour profiter de la 4K d’une manière optimale (même si le service n’est toujours pas accessible). Côté smartphones, la 4G, voire même la 5G, est bien entendu un indispensable (ou à défaut une connexion WiFi), avec les mêmes pré-requis côté bande passante.

À lire aussi : note sélection des meilleures offres pour de la fibre optique

🧐 Le Cloud Gaming va-t-il tuer les consoles de jeu ?

Oui et non. Plus exactement, à court voire à moyen terme, les consoles de jeu de salon ont encore de beaux jours devant elles. Après la PS5 de Sony et les Xbox Series X et Series S de Microsoft, il est presque certain que ces deux géants du jeu vidéo lanceront encore au moins une nouvelle génération de consoles « classiques ». A plus longue échéance en revanche, cela devient plus flou.

Il ne faut toutefois pas oublier que les consoles de salon répondent à un besoin des joueurs, et que le Cloud Gaming est pour l’instant complémentaire à ce mode de jeu : il ne s’agit pas (encore) de les remplacer. Ajoutez à cela que les connexions à haut débit, filaires ou sans fil, ne sont pas encore disponibles partout et pour tout le monde, et vous comprendrez que le Cloud Gaming n’est pas encore prêt à remplacer les consoles de jeu de salon. En revanche, il n’est pas impossible que l’on assiste peu à peu à une convergence des consoles de salon et des offres de Cloud Gaming : Microsoft et Sony s’y essaient déjà, par exemple avec le Xbox Game Pass Ultimate ou le service PlayStation Now. En résumé, c’est une affaire à suivre.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !