Accueil » Actualité » Star Wars : les coulisses de la création sonore dévoilée par Apple

Star Wars : les coulisses de la création sonore dévoilée par Apple

Apple nous ouvre les portes du Skywalker Ranch pour découvrir le boulot sonore des artistes du Skywalker Sound. Découvrez un documentaire exclusif dans les jours à venir et apprenez à créer vos propres effets !

Image 1 : Star Wars : les coulisses de la création sonore dévoilée par Apple
Des artistes bossent sur le design sonore des productions Star Wars – Crédit : Apple

C’est une journée spéciale pour les amateurs de Star Wars. Comme tous les 4 mai, le monde entier (ou plutôt la galaxie) célèbre la franchise. Une date choisie d’après un calembour puisque la célèbre phrase « May the Force be with you » (« Que la Force soit avec vous ») se transforme en « May the fourth be with you » (« Que le 4 mai soit avec vous »). Et si Star Wars, c’est beaucoup de visuels impressionnants, le son compte énormément. Apple met en avant les créateurs des effets sonores de la franchise à travers leur travail depuis les ordinateurs Mac.

À lire > Obi-Wan Kenobi : découvrez la nouvelle bande-annonce avec Dark Vador

Apple épaule le travail des artistes du Skywalker Ranch

Image 2 : Star Wars : les coulisses de la création sonore dévoilée par Apple
Al Nelson en plein travail – Crédit : Apple

Nous sommes en Californie et le Skywalker Ranch de George Lucas contient des kilomètres de câbles et autres gadgets. Le Skywalker Sound situé dans ce vaste complexe sert de conception sonore, de montage, de mixage et de post-production audio. La sonothèque compte près d’un million de sons avec un système sonothèque Soundminer pour des recherches descriptives par mots-clés.

Comme l’explique Apple, on trouve 130 Mac Pro, 50 iMac, 50 MacBook Pro et 50 Mac mini. Sans oublier une flotte d’iPad, d’iPhone et d’Apple TV. Ben Burtt, concepteur sonore des premiers films Star Wars, de la prélogie et de la franchise Indiana Jones déclare avoir débuté sur Macintosh SE.

Toute l’expérience que j’avais sur Mac m’a immédiatement donné une formation pour le découpage sonore numérique. J’ai commencé à faire du montage sur Mac avec Final Cut à la fin des années 90. Je possède désormais 4 ordinateurs Mac. Chacun gère un processus différent. On trouve les étiquettes Alpha, Beta, Gamma et Delta pour les différencier

– Ben Burtt

Ben Burtt parle notamment de la création des fameux bruits de R2-D2, le père de Luke Skywalker selon cette folle théorie. L’artiste raconte : « Lorsque je me suis assis et que j’ai commencé à expérimenter avec lui sur le premier film, j’ai soudainement réalisé que j’étais dans le dialogue. Le timing est très important. Une fois que nous avons réalisé que nous avions quelque chose de fonctionnel, les monteurs de l’image sont revenus et ont commencé à découper de nombreuses scènes. En modifiant légèrement le timing. Le son a commencé à être pris en compte dans le rythme réel, comme tout le dialogue ».

Une bibliothèque personnelle pour chaque artiste

Chaque artiste du Skywalker Sound dispose d’une bibliothèque personnelle d’enregistrements précieux. Al Nelson, superviseur et concepteur sonore, déclare que les équipes cherchent constamment des sons pour susciter l’émotion. On trouve certains éléments uniques. Un jour, une personne a envoyé à Ben Burtt l’enregistrement de pales branlantes dans un appartement qu’il réparait. Plus tard, ce morceau a été utilisé pour les portes laser séparant momentanément Qui-Gon Jinn et Dark Maul dans La menace fantôme.=
Autre exemple racontée par Ben Burtt : « Des gens m’écrivent pour me dire : ‘Ma tante a une toux trop bizarre, tu veux l’enregistrer pour une créature’ ? ».

« Ce que j’ai appris de Star Wars, c’est que Ben [Burtt] utilise tous les sons naturels pour faire de la science-fiction » explique Gary Rydstrom, concepteur sonore oscarisé plusieurs fois et chez Lucasfilm depuis 1983. « Il fait en sorte que les sons de l’univers restent réalistes, basés sur des choses réelles que vous manipulez pour créer quelque chose d’unique » ajoute l’homme. Ben Burtt précise que « lorsqu’il s’agit de sons fantasmagoriques, voix d’extraterrestres, créatures, armes, une performance est demandée ».

Les outils d’Apple sont parfaits pour les apprentis cinéastes

Image 3 : Star Wars : les coulisses de la création sonore dévoilée par Apple
Artiste travaillant sur Star Wars : Visions – Crédit : Apple

Ben Burtt estime que l’expérience des artistes du Skywalker Sound aide les apprentis cinéastes. « Je dis aux jeunes qui veulent travailler le son qu’ils doivent écouter le monde environnant pour constituer une collection d’effets sonores » conseille le concepteur. Il recommande également d’enregistrer et classer ces sons pour créer une bibliothèque. L’occasion d’avoir plus de choix créatifs. « L’abondance d’applications peu coûteuses auxquelles vous avez accès sur votre iPad ou votre MacBook » assure toutes sortes de découpages et mixages.

Al Nelson atteste que les enregistrements sur iPhone sont « parfaitement utilisables » dans le contexte professionnel. Gary Rydstrom précise que le smartphone permet également de réaliser des films en 4K en parlant de « révolution » permettant de démocratiser « l’ensemble du processus ».

Apple propose un documentaire le 9 mai de 20 heures à 21 heures à cette adresse. Vous retrouverez le concepteur sonore Leff Lefferts pour vous parler du travail au Skywalker Sound. Découvrez la naissance de personnages emblématiques des films Star Wars. Ce programme montre des images du Skywalker Ranch suivi d’un tutoriel pour créer des effets vocaux avec votre voix, des objets du quotidien et GarageBand sur Mac !

Source : Apple