Accueil » Actualité » Starlink : Elon Musk confirme que le débit du service internet va doubler jusqu’à 300 Mb/s cette année

Starlink : Elon Musk confirme que le débit du service internet va doubler jusqu’à 300 Mb/s cette année

Starlink, le service internet très ambitieux de SpaceX, va voir sa vitesse de téléchargement doubler d’ici la fin de l’année. Elon Musk a effectivement confirmé que le débit descendant de Starlink devrait atteindre 300 Mb/s en 2021.

Bonne nouvelle pour les abonnés de Starlink qui vont bientôt pouvoir profiter d’une meilleure connexion internet, plus rapide, avec leur abonnement mensuel de 99 dollars. En effet, le service internet de SpaceX qui compte maintenant 10 000 utilisateurs se prépare à accueillir cette année de nouveaux satellites en orbite.

Lancement de 60 satellites Starlink à bord d'une Falcon 9
Lancement de 60 satellites Starlink à bord d’une Falcon 9 – Crédit : SpaceX

En plus d’augmenter la couverture mondiale de Starlink, les nouveaux satellites vont permettre une connexion encore plus rapide que ce qui est proposé à l’heure actuelle. D’ailleurs, Starlink vient d’être autorisé en France dans trois stations, mais l’une d’entre elles s’y oppose toujours fermement.

Un débit de 300 Mb/s et un ping de 20 ms pour Starlink cette année

D’ici la fin de l’année, l’internet spatial de SpaceX va proposer un débit deux fois plus rapide pour tous ses abonnés. Le débit descendant devrait avoisiner les 300 Mb/s avec un ping d’environ 20 ms. Elon Musk l’a lui-même confirmé sur Twitter en répondant à un internaute ayant décrit son expérience avec l’installation de l’antenne Starlink et le débit auquel il a accès. Elon Musk a effectivement déclaré que : « la vitesse va doubler jusqu’à 300 Mb/s et le ping tombera environ à 20 ms plus tard cette année ».

De plus, le service internet par satellites qui fonctionnera dans les véhicules en mouvement va bénéficier d’une disponibilité plus importante. Le PDG de SpaceX a assuré que « la plus grande partie de la Terre d’ici la fin de l’année et la totalité d’ici la fin de l’année prochaine » pourront se connecter à Starlink. Il a aussi rappelé que l’internet spatial n’est pas une solution adéquate pour les zones à forte densité de population.

En effet, l’objectif de Starlink est de proposer une connexion internet dans tous les endroits les plus reculés de la Terre. D’ailleurs, SpaceX a récemment déposé une demande d’obtention du label ETC qui lui permettrait de proposer aux personnes à faible revenu des réductions sur l’abonnement de Starlink. À l’heure actuelle, environ 1 200 satellites de Starlink ont été déployés en orbite autour de la Terre. L’objectif ultime de SpaceX serait d’en avoir 30 000 de plus pour une couverture optimale.

Source : CNET