Accueil » Actualité » Tesla : un nouveau radar « 4D » avec une portée deux fois plus grande pour la conduite autonome

Tesla : un nouveau radar « 4D » avec une portée deux fois plus grande pour la conduite autonome

Tesla serait sur le point de repenser complètement les capteurs de ses voitures pour créer un radar 4D avec une portée deux fois plus grande que la génération actuelle. Cela représenterait une mise à jour très importante de sa flotte de véhicules.

Tesla se serait assuré l’aide d’une société étrangère pour développer ce nouveau système de radar qui a été découvert sous le nom de « Phoenix ».

Tesla Autopilot - Tesla
Tesla Autopilot – Crédit : Tesla

Le constructeur américain travaillerait avec une société israélienne du nom de Arbe Robotics pour développer de nouveaux radars pour ses véhicules. Jusqu’à présent, Tesla utilisait des ARS410 de Continental, qui ont une portée de 160 mètres. La nouvelle génération en quatre dimensions permettrait de doubler cette portée.

Un meilleur radar pour une conduite autonome améliorée ?

Cette technologie viendrait s’ajouter à ses nombreuses caméras et à ses capteurs « ultrasoniques » existants. Elle pourrait grandement améliorer la conduite entièrement autonome que Tesla a commencé à déployer. Pour l’instant, Tesla utilise huit caméras autour de ses véhicules, 12 capteurs ultrasoniques et un radar frontal.

Le nouveau radar devrait permettre aux voitures Tesla de mieux analyser leur environnement. Depuis 2016, les technologies embarquées dans les Tesla ont été similaires. Un nouveau radar aussi performant constituerait donc une mise à jour majeure des véhicules de la marque américaine. Récemment, un utilisateur a découvert que l’Autopilot lisait trop loin et obéissait aux affichages publicitaires.

L’Autopilot est l’une des technologies les plus prometteuses au monde que l’on peut trouver sur les véhicules électriques Tesla. Dans certains domaines, Tesla aurait 10 ans d’avance sur la concurrence selon un expert de l’industrie automobile.

C’est le pirate informatique « Green » qui a découvert les premiers indices fiables sur le nouveau radar des Tesla en fouillant dans les mises à jour logicielles des véhicules du constructeur. Il ne sait pour l’instant pas quand le nouveau radar pourrait être déployé dans les voitures.

Source : Electrek